Nous suivre

Actualités

Sport au féminin #11 : Prisca Vicot et Issy Paris Hand au top !

Avatar

Publié

le

Après huit premiers épisodes sur Sport-Inside, la chronique l’émission de radio Sport au féminin  a pris ses quartiers sur Dicodusport ! Au menu cette semaine, focus sur Prisca Vicot et sur les Lionnes d’Issy Hanball. Tour d’horizon des sports collectifs, et lumière sur le film « Battle of the Sexes ».

LA SPORTIVE DE LA SEMAINE : Prisca Vicot, Reine de la boxe

Samedi dernier, en Allemagne, à Kaiserslautern, dans le mythique Fritz-Walter Stadion, Prisca Vicot, boxeuse professionnelle française que tout le monde surnomme, outre-Rhin, Die Kriegerin (la Reine), défendait pour la seconde fois, sa ceinture internationale, catégorie Super Légers. La salle du Karlsberg FanHalle Nord était pleine. Quand la Reine Prisca entra sur le ring, l’atmosphère était « fantastique ». Le public s’est déplacé. Son adversaire, la serbe Ksenija Medic, est une jeune boxeuse de 19 ans qui compte alors 6 combats pro. Prisca Vicot, native de Paris, triple championne de France professionnelle et détentrice du titre international BDB depuis le 29 octobre 2016 (obtenu face à la hongroise Zsofia Bedö), veut garder la ceinture pour aller encore plus loin.

Entraînée par Dominik Junge, faiseur de championnes comme Raja Amasheh (22 combats, 20 victoires), Prisca Vicot, 9ème mondiale, 3ème européenne, ne va pas traîner. Le combat, prévu en 8 rounds, s’achèvera au cours du 4ème round, par le KO technique de la serbe Ksenija Medic. La ceinture autour de la taille, Prisca annonce déjà que « 2018 va être une bonne année, avec deux grands défis qui nous attendent bientôt, et qui seront important pour l’avenir ». Combats à suivre…

Le regard plein de rage pour Prisca Vicot – Erich Christoph-Borger

L’ÉQUIPE DE LA SEMAINE : Issy Paris Hand, ou quand les Lionnes rugissent !

Quand l’esprit d’équipe et celui de la gagne sont dans la tête, tout peut arriver. Le 11 novembre dernier, après un match aller de ce 3ème tour de qualification de la Coupe EHF perdu 31-21 face au club hongrois d’Erd, les Lionnes d’Issy Paris n’avaient plus le choix : Pour gagner et participer au tour principal de cette compétition européenne, il fallait, ce samedi 18 novembre 2017, faire une remontada des plus étonnantes et des plus compliquées à faire : marquer plus de 10 buts en en encaissant moins de 21. En face, le club d’Erd n’est pas des moindres, 3ème en championnat national depuis 2014, demi-finaliste de la Coupe EHF en 2015, quart-de-finaliste de la Coupe d’Europe des vainqueurs de Coupe en 2016,… Bref ! Un sacré morceau ! Les Lionnes se sont dit : « A table ! » Il est 20h, c’est l’heure de dîner au Palais des Sports Robert Charpentier d’Issy-les-Moulineaux, dans les Hauts-de-Seine.

Ce match d’anthologie fut pris en main, d’entrée de jeu, par Issy Paris. Très vite devant (7-1, à la 9ème minute), les Lionnes d’Arnaud Gandais imposent leur jeu et la capitaine Silje Solberg a décidé de ne rien laisser passer. Les Hongroises trouvent, cependant, la solution lors d’un premier temps-mort. Erd va alors refaire son retard et revenir 8-6 à la 16ème minute. A la 20ème minute, Silje fait un arrêt du tonnerre. Les joueuses de champ s’appliquent. Du grand handball. 12-6…13-7 : les Lionnes mènent à la pause. La 2ème période s’annonce très chaude ! Sonja Frey est en grande forme (elle signera 9 buts), Melvine Deba, Océane Sercien Ugolin aussi… A 10 minutes du buzz, les Hongroises plantent des buts mais Issy Paris tient. 24-17. Le temps passe. Les Lionnes mènent 27-19 à 6 minutes de la fin. Elles ne sont pas encore qualifiées… les supporters hongrois font du bruit. 58ème minute, les Lionnes mènent 29 à 20. Surtout ne plus prendre de but, surtout en marquer encore deux. 30-20 à la 59ème minute. Tout le monde a les yeux rivés sur le tableau d’affichage. Et là ! Alois Abbingh, auteure de 7 buts dans ce match, fait parler le talent sur un jet de 7 mètres. 31-20 ! Qualifiées, les Lionnes sont heureuses, à l’image de Chloé Bulleux qui fête, ce jour-là, son anniversaire.

La joie des Lionnes ! – Stéphane Pillaud

Le handball est une grande famille. Hommage à la famille Lassource. Sur le terrain, Coralie et Déborah se faisaient face. Pour la petite histoire, elles auront marqué un but chacune. Inutile de dire que maman Nicole et papa Michel ont dû passer une sacrée soirée ! Vive les filles !

CHAMPIONNATS EN BREF !

#Floorball

Ce weekend entraient en lice les Panam United, championnes de France en titre, et les amiénoises des Hoplites d’Ambiani. Les Panamettes avaient une bonne étoile ce weekend. Après une victoire écrasante sur l’équipe 2 du Lyon FC (9-0), elles s’imposaient face à l’équipe 1 de Lyon, championne 2016, dans un match à suspense où les Pirates de Lyon, faisant pourtant la course en tête, ont dû s’incliner (4-3) après un doublé d’Anna Browne (Elodie Racine en assist, 54ème et 57ème minutes). Les Pirates sont pourtant présentes au regard de leur victoire écrasante (10-2) face aux Hoplites.

Les Amiénoises, en difficulté ce weekend, ont aussi perdu face à l’équipe 2 du Lyon FC (1-2) qui, de ce fait, signait leur première victoire de la saison. Côté classement, Lyon est toujours en tête, au goalaverage, devant Panam United. Prochaine journée, le 10 décembre, à Lyon, avec un face à face entre les deux équipes de Pirates.

#Football #D1F Journée 9

Ce week-end se jouait la 9e journée du Championnat de D1, la journée du Classico au féminin entre l’OM et le PSG. A la fin de la première mi-temps, on pouvait croire à une grosse surprise avec la première victoire des Marseillaises puisque celles-ci menaient 2-0. Une première période de qualité pour les Sudistes. Mais en seconde période, les filles de Patrice Lair poussent et réussissent à revenir au score en 2 minutes, avec un doublé de Katoto (67’ et 68’). Les Olympiennes ne s’en remettront pas et encaisseront même un 3e but à la 81’ (Katoto de nouveau).

Encore une fois, les Marseillaises passent près de l’exploit et chutent en quelques minutes. Dans les autres rencontres, toutes les équipes favorites l’emportent. Seule Guingamp profite de cette journée pour remonter de la 9e à la 7e place grâce à sa victoire sur Lille (1-0).

#Basket

Lors de cette 7ème journée l’ensemble des favoris jouait à l’extérieur et aucune surprise, carton plein ! Cependant on peut noter la belle prestation de La Roche Vendée qui est toujours à la recherche de sa première victoire. Après un match très accroché (64-64 à 1’30 de la fin du match), les Vendéennes finissent par céder. Montpellier renoue ainsi avec la victoire après deux revers de suite.

Autre match serré, celui entre Tarbes et Basket Landes, le derby du Sud-Ouest qui voit la victoire du Basket Landes grâce à un très beau match de Céline Dumerc (15 pts, 7 passes, 3 rebonds en 25 minutes). Dans les autres rencontres, les équipes de tête l’ont emporté sur de très large score.

#Handball

Ce weekend, avant la trêve internationale avec nos Femmes de Défis qui affronteront la Tunisie le 24 novembre, à 20h30 et l’Angola ou la Slovénie dimanche, à 17h30, à Paris, au Stade Pierre de Coubertin (venez nombreux !), c’étaient Europe et Coupe de France au menu du petit ballon.

En Coupe EHF, on a parlé plutôt de l’exploit des Lionnes d’Issy Paris sur Erd, victoire 31-20. A Besançon, l’ESBF n’a rien pu faire face aux championnes russes du HC Lada Togliatti, défaite 32-36 mais notons, tout de même, le courage des Bisontines. Du côté de Metz, déjà qualifiées pour la suite de la compétition, les Dragonnes ont battu les allemandes de Bietigheim (27-21).

En Coupe de France, les 16ème de finale n’ont posé aucun souci pour les clubs LFH engagés (Fleury-Loiret, Dijon, Le Havre, Chambray-Touraine, Bourg de Péage, Toulon Saint-Cyr, Nantes et Nice). Notons que la D2F sera représentée en 8ème de finale avec Saint-Amand Porte du Hainaut, Vaulx-en-Velin, Octeville et Mérignac. Metz, Brest, Besançon et Issy Paris entreront en lice lors de ces 8èmes les 10 et 11 février prochain.

#Hockey sur gazon

La 11ème journée du Championnat Elite de Hockey sur Gazon n’a pas manqué de surprise à commencer par la défaite du Saint-Germain HC (2-1) sur le terrain de l’Iris Hockey Lambersart. Le choc entre le Stade Français et le Douai HC a vu des stadistes engagées à l’instar de Lucia Ybarra Solaun, auteure de 3 buts. Cette victoire (4-0) sur Douai fait monter le Stade Français à la 2ème place du classement, derrière un Lille impérial face au FC Lyon, à l’image de leur star sud-coréenne Hye Lyoung Han, auteure de 5 buts, et désormais meilleure buteuse du championnat avec 11 buts, devant la stadiste Philippine Berly et la lyonnaise Yohanna Lhopital (9 buts).

Mercredi 22 novembre se jouera le match en retard de la 5ème journée, entre Cambrai HC et Saint-Germain HC. Une occasion pour les Franciliennes de terminer l’année 2017 sur le podium du Championnat Elite.

#Hockey sur glace

Deux matchs ce weekend, en Poule Sud. Le HC 74 accueillait les Bouquetins du HCMP et l’équipe d’Occitanie recevait celle de Provence Alpes Côte d’Azur. Deux scores fleuves, le HC 74 s’imposant 9-0 et l’Occitanie écrasant les Azuréennes sur le score de 18-0 (3-0, 2-0, 13-0) avec un beau travail, entre autres, des occitanes Julie Gallon et Julie Pflieger, auteures de 3 buts et 2 passes décisives. Au classement, dans la Poule Sud, les Aigles de Besançon Doubs HC sont toujours en tête, 3 points devant le trio Occitanie, HC 74 et Bouquetins HCMP.

La weekend prochain, place à la 4ème journée de la Poule Nord, avec, entre autres, le choc entre les Bisons de Neuilly/St-Ouen et les Gothiques d’Amiens, 1er et 2ème du classement.

#Rugby

Cette semaine, place à la suite de la Tournée de Novembre comme chez les hommes. Les Bleues étaient opposées pour ce 2e match de la tournée à l’Italie. Elles se devaient de confirmer après leur très belle victoire face à l’Espagne 0-97 (le 11 novembre dernier). L’Italie est une nation de niveau plus élevée. Pendant plus d’une heure, les italiennes ont réussi à tenir tête aux Tricolores. A la 65’ le score était de 20-21 pour les transalpines. Mais les 20 dernières minutes ont été celles de trop pour les italiennes qui vont céder physiquement et encaisser 4 essais (score final 41-21)

Les Bleues terminent donc leur tournée d’automne avec deux victoires en deux matchs.

Italie : 3 essais Barattin (12), Furlan (25), Rigoni (52), 3 transformations Rigoni (12, 25, 52)

France : 6 essais Torres Duxans (3), Banet (30), N’Diaye (61), Boudaud (66, 71), Gros (79), 4 transformations Bourdon (3), Coudert (66, 71, 79), 1 pénalité Bourdon (29)

Le prochain match international des Bleues sera face à l’Irlande à Toulouse pour le compte du Tournoi des VI Nations le 3 février prochain.

Les Bleues ont fait couler l’Italie en seconde mi-temps – Fédération Française de Rugby

#Volley-Ball

La 6ème journée de Ligue A Féminine a vu la première victoire du Quimper Volley face au SF Paris St-Cloud et ce, en 3 sets (25/22, 25/16, 25/20). Plusieurs victoires 3 sets 0 à l’exemple des Angels de Béziers sur Vandoeuvre Nancy, ou encore de l’ASPTT Mulhouse sur Saint-Raphaël. On notera la 2ème victoire en 3 sets secs du Pays d’Aix Venelles sur le parquet d’Evreux. Un match plein de suspens, au regard du 2ème set remporté par les Venelloises 28/30. La Légende du RC Cannes, quant à elle, a dû batailler durant 4 sets pour venir à bout du Cannet qui jouait à domicile (25/18, 16/25, 21/25, 19/25). Enfin, toujours côté match, le VBC Chamaliérois s’est incliné à domicile face à Nantes (1-3), enlevant le 2ème set (25/22).

Au classement, Béziers et Cannes sont en tête avec 15 points, 1 point devant Mulhouse, championne de France en titre, et 4 sur St Raphaël, championne 2016. Le Cannet suit avec 10 points, Venelles (9 points), Paris et Nantes (8 points), Evreux (7 points), Vandoeuvre Nancy (5 points). Quimper (4 points) et Chamalières (2 points) sont dans la zone rouge. Prochaine journée, le weekend prochain.

CHUT, ON REGARDE !

Cette semaine, pas de livre, un film. Un film à ne pas manquer ce mercredi 22 novembre 2017. Un film qui a son importance pour toutes celles et ceux qui n’ont pas connu ou qui étaient trop jeunes pour vivre en direct cette histoire. C’est le film Battle of the Sexes de Valérie Faris et Jonathan Dayton, film américain avec Emma Stone et Steve Carrell dans les rôles principaux.

Ce film, c’est l’histoire du match de tennis organisé entre Billie Jean King et Bobby Riggs. Billie Jean King est alors n°1 mondiale. Elle a tout gagné : l’Open d’Australie, Roland Garros (qu’elle a remporté en 1972 face à notre légende française, Françoise Dürr) ; mais aussi Wimbledon (6 fois) et l’US Open (4 fois).

Bobby Riggs, lui, a été n°1 mondial dans les années 1940. Celui-ci la met au défi de le battre en ces termes « Aucune joueuse en activité ne pourrait jamais venir à bout d’un retraité », phrase sexiste au plus haut point, on est d’accord. Le match a eu lieu le 20 septembre 1973 à Houston, aux Etats-Unis. C’est un film où, comme pour le film Titanic, on connaît déjà la fin puisque Billie Jean King battra Bobby Riggs en 3 sets (6/4, 6/3, 6/3), et ce, devant 40 millions de téléspectateurs et téléspectatrices.

Outre le match, ce film montre surtout ce qu’elle a enduré puisque le sport au féminin était, à l’époque, pas mal dénigré dans les sociétés dites modernes, et qui, malheureusement, l’est toujours, ne serait-ce qu’au niveau des salaires et des primes ou de sa médiatisation. Un vrai combat pour l’égalité Homme / Femme comme le prouve l’excellent livre signé Béatrice Barbusse, Du Sexisme dans le Sport aux Editions Anamosa, un livre vraiment à lire.

Au niveau de l’équipe du film, il faut le savoir, les réalisateurs de Battle of the Sexes, Valérie Faris et Jonathan Dayton ont remporté le César du Meilleur Film étranger 2007 pour leur film Little Miss Sunshine (qui, entre autres, remportera aussi 4 Oscars). Côté scénario, c’est Simon Beaufoy, le scénariste de The Full Monthy, de Slumdog Millionaire, de Hunger Games – L’Embrasement. Bref ! Que du bon ! Que dire de la distribution ! L’oscarisée Emma Stone, dans la peau de Billie Jean King, et Steve Carrell qu’on ne présente plus.

Rendez-vous dans les salles !

Chronique écrite par Déborah Sarfati et Jérôme Decourcelles, de Sport au féminin


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?