Nous suivre

Squash

Squash : Victor Crouin proche de l’exploit contre Diego Elias au British Open

Sébastien Gente

Publié le

Squash Victor Crouin proche de l'exploit contre Diego Elias au British Open
Photo PSA World Tour

SQUASH FRANÇAIS – Face à celui qui sera lundi n°1 mondial, Victor Crouin a remporté les deux premiers jeux, avant de céder d’extrême justesse en quarts de finale du British Open. Rageant.

Dans le cadre du British Open, le plus ancien et plus prestigieux tournoi de squash de la saison, Victor Crouin avait assumé son statut de tête de série n°8. D’abord en remontant deux jeux de handicap pour terrasser l’Allemand Raphael Kandra. Puis en prenant sa revanche sur le Suisse Nicolas Mueller, qui l’avait privé du titre européen l’été dernier. Il se retrouvait ainsi en quarts de finale, mais face à une montagne.

Diego Elias accomplira lundi un exploit, puisqu’il deviendra le premier Sud-Américain n°1 mondial de squash. Le Péruvien était donc sans conteste le favori de ce quart de finale, mais cela n’a pas effrayé le Français, qui a démarré tambour battant et noyé son rival dans le premier jeu. De quoi réveiller Elias, qui a rapidement pris les devants dans le deuxième, mais Crouin, euphorique, a coiffé son rival de justesse. À 2-0, il était à la portée d’un exploit monumental.

Malheureusement, le dernier jeu est toujours le plus difficile à marquer, et il ne tombera pas dans son escarcelle. Elias va hausser le ton, prenant progressivement l’ascendant et revenant à deux jeux partout. Avant de faire cavalier seul dans le dernier, se procurant 4 balles de match. Victor Crouin va prouver sa combativité en en sauvant trois, mais va finalement rendre les armes, 11-4, 11-9, 7-11, 6-11, 9-11, après plus d’une heure 15 de bataille. Dommage pour le Tricolore, mais voilà un match qui le rapproche encore plus du très haut niveau mondial.

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *