Nous suivre

Cyclisme

Thibaut Pinot, quand le presque parfait ne suffit pas

Nico

Publié

le

Idéalement placé après les neuf premiers jours du Tour de France, Thibaut Pinot a perdu (presque) tout espoir de remporter la Grande Boucle sur la 10ème étape. Cruel.

Thibaut Pinot apprend, grandit et se bonifie avec l’âge, c’est un fait. Des nombreuses erreurs qu’il a pu faire par le passé, il a presque tout gommé, pour rendre une copie presque parfaite lors des neuf premières étapes de la Grande Boucle 2019. Mais à ce niveau d’exigence, la moindre erreur peut être fatale. Ce lundi, il était devant avec son équipe sur les premières tentatives de bordure, et il n’aura fallu qu’un moment d’inattention (et un rond-point) pour tout perdre, ou presque.

Pourtant, comme l’a expliqué le porteur du maillot jaune à l’arrivée pour nos confrères de L’Équipe, Julian Alaphilippe, le vainqueur du dernier Tour de Lombardie connaissait les risques :

Je savais que j’avais l’équipe autour de moi : à partir de ce moment-là, l’accélération s’est produite. Je n’ai su qu’après 5 ou 10 kilomètres qu’il était dans le groupe derrière. Quelques kilomètres avant, il était devant avec ses coéquipiers, il savait qu’il y avait des risques.

 

Thibaut Pinot avant le départ du Tour – AFP

Philippe Mauduit, directeur sportif de la FDJ, était quant à lui fataliste au micro de France Télévisions juste après l’arrivée :

C’est une sale journée ! Aujourd’hui (lundi), ce n’était pas le jour où il fallait passer à côté. Il y a eu la panique dans le peloton et on n’était pas présents. On a cafouillé au moment où il fallait être là. Il y a eu un moment où ils se sont perdus dans le peloton. On a vu que d’autre favoris étaient piégés comme Jakob (Fuglsang), Rigoberto (Uran), Richie (Porte). C’est le cyclisme…

 

Une déception, oui, mais pas une désillusion

Si ce Tour de France n’a pas encore rendu son verdict et que Thibaut Pinot est toujours en course pour réaliser une belle performance, il aura de nouveau appris sur ce Tour cuvée 2019. Le « presque parfait » ne suffit pas, chaque détail compte, et il n’y a pas de place pour l’incertitude ou le cafouillage.

Ce mardi, lors de la journée de repos, le leader de la Groupama-FDJ l’a reconnu, tout en pensant aux prochaines échéances : « Une bordure, c’est comme un chrono par équipe, on aurait dû être plus vigilant. Mais je sais que j’ai les jambes, j’ai la rage. Je suis encore sous le coup de la déception mais le matin du chrono et au Tourmalet, je repenserai à tout ça. Je me suis toujours relevé. Il peut se passer plein de choses, l’arrivée au sommet du Tourmalet va faire très mal et il n’y aura rien du tout, ça se jouera à la cuisse. »

Même son de cloche chez le big boss de la formation française, Marc Madiot : « La course continue, il ne faut pas s’arrêter à un rond-point mal négocié, à la difficulté sur un coup de bordure. Il n’y avait pas de place pour tout le monde, cela ne s’est pas passé comme on le voulait. On repart à l’attaque, on repart au charbon. » Des paroles qui contrastent, en bien, avec le dépit du coureur de Mélisey ce lundi, à Albi. Rassurant, à l’aube des premières hautes montagnes.

Nicolas Jacquemard


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Cyclisme

Oliver Naesen prolonge avec AG2R La Mondiale

Avatar

Publié

le

Par

Bas Czerwinski / Getty Images

CYCLISME – Le Belge Oliver Naesen (29 ans) a prolongé son contrat de trois saisons avec la formation AG2R La Mondiale. Le natif d’Ostende a rejoint les Terre & Ciel en 2017 et sera une nouvelle fois leur leader sur les classiques flandriennes en 2020.

Ce lundi, la formation AG2R La Mondiale a annoncé la prolongation de l’un de ses capitaines de route, le Belge Oliver Naesen. À 29 ans, le spécialiste des Flandriennes sera un coureur de la formation savoyarde jusqu’en 2023. Au sein de l’équipe dirigée par Vincent Lavenu, Naesen a notamment remporté la Bretagne Classic en 2018, et le titre de champion de Belgique en 2017.

Sur les Flandriennes, l’ancien coureur de l’équipe IAM a toujours fait preuve de régularité, avec de nombreuses places d’honneur à son actif, dont un podium sur Gand-Wevelgem en 2019. Quelques semaines plus tôt, il avait également pris la deuxième place de Milan-San Remo, derrière Julian Alaphilippe.

La déclaration d’Oliver Naesen

Je suis très heureux, c’est une belle marque de confiance. L’équipe ne cesse de progresser, que ce soit sportivement ou dans sa structure et sa démarche. Pourquoi allez chercher ailleurs ce qui fonctionne très bien ici ? Je suis très ambitieux pour les saisons à venir. Je suis impatient de reprendre la saison au 1er août après ces moments si particuliers pour tout le monde. Avec le Tour de France avant les classiques, c’est idéal pour un coureur comme moi. Le calendrier est chargé mais pas surchargé et tout sera réuni pour que je réussisse une belle année.

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

Le nouveau calendrier UCI pour la saison 2020

Avatar

Publié

le

Par

Marco Bertorello / AFP

CYCLISME – L’UCI (Union Cycliste Internationale) a annoncé ce mardi le calendrier pour la saison 2020. Un programme dense et attractif, sur le papier.

Comme prévu, le Giro (3 – 25 octobre) et la Vuelta (20 octobre – 8 novembre) vont donc se chevaucher. Avant cela, la saison reprendra en Italie, avec les Strade Bianche (1er août). S’en suivra le Tour de Pologne et puis le premier Monument de la saison, Milan-San Remo (8 août).

Le Tour de France est bien maintenu du 29 août au 20 septembre, avec dans la foulée, les Mondiaux en Suisse. Paris-Roubaix est prévu le 25 octobre. Reste à savoir désormais si l’épidémie de coronavirus évolue favorablement d’ici cet été.

Le calendrier 2020

En rouge, les épreuves ajoutées au calendrier le 19 mai 2020.

Juillet

26 juillet – 2 août : Tour du Lac Qinghai
29 juillet – 9 août : Tour du Portugal

Août

1er au 4 août : La Route d’Occitanie
1er août :
 Strade Bianche
5 août : Milan-Turin
5-9 août : Tour de Pologne
6 août : Mont-Ventoux Dénivelé Challenge

7-9 août : Tour de l’Ain
8 août : Milan-San Remo
12-16 août : Dauphiné
18 – 21 août : Tour du Limousin
18 août : Tour d’Émilie
20 août : Tour du Piémont

20-23 août : Championnats nationaux (si cela est possible)
24 – 28 août : Championnats d’Europe (lieu à définir, Plouay ?)
25 août : Bretagne Classic
27 – 30 août : Tour du Poitou-Charentes
29 août-20 septembre : Tour de France
30 août : Paris-Bruxelles

Septembre

1er – 5 septembre : Semaine Internationale Coppi et Bartali
6 septembre : Maryland Cycling Classic
6 septembre : Tour de Doubs
7 -14 septembre : Tirreno-Adriatico
11 septembre : Grand Prix de Québec
12 septembre : Tour de l’Eurométropole
13 septembre : Grand Prix de Fourmies

13 septembre : Grand Prix de Montréal
15 au 19 septembre : Tour du Luxembourg
16 septembre : Grand Prix de Wallonie
17 septembre : Coppa Sabatini
19 septembre : Primus Classic
20-27 septembre : Championnats du monde (Aigle-Martigny, Suisse)
20 septembre : Grand Prix d’Isbergues
22 septembre : Paris-Camembert

22 septembre : Regione Lombardia
29 septembre – 3 octobre : BinckBank Tour
30 septembre : Flèche Wallonne

Octobre

3-25 octobre : Tour d’Italie
4 octobre : Liège-Bastogne-Liège
7 octobre : La Flèche Brabançonne 
10 octobre : Amstel Gold Race
11 octobre : Paris-Tours
11 octobre : Gand-Wevelgem
14 octobre : Grand Prix de l’Escaut 
14 octobre : À Travers la Flandre
15 – 20 octobre : Tour de Guangxi
18 octobre : Tour des Flandres
18 octobre : Japan Cup
20 octobre – 8 novembre : Tour d’Espagne
21 octobre : Driedaagse Brugge-De Panne
25 octobre : Paris-Roubaix
31 octobre : Tour de Lombardie

Les précisions concernant les championnats nationaux

L’UCI a indiqué que la tenue des championnats domestiques dépendra des différentes fédérations, en fonction des capacités d’organisation.

Dans le cas où celles-ci se retrouveraient dans l’incapacité de maintenir l’épreuve, des dates alternatives pourront être proposées.

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

Lance Armstrong : « Tout ce que le docteur Ferrari me disait, je le faisais »

Avatar

Publié

le

Par

Capture d'écran ESPN

CYCLISME – Le premier épisode du documentaire « LANCE », diffusé sur ESPN dans la nuit de dimanche à lundi, a révélé une partie des coulisses de la relation entre Lance Armstrong et le sulfureux Docteur Michele Ferrari.

Du documentaire intitulé « LANCE », on savait, avant même la diffusion, que Lance Armstrong s’était dopé dès l’âge de 21 ans. Dans la nuit de dimanche à lundi, le premier épisode était diffusé sur la chaîne ESPN. Déchu de ses sept titres sur le Tour de France entre 1999 et 2005, le Texan est brièvement revenu sur sa relation avec le sulfureux Michele Ferrari, avec lequel il a commencé à travailler dès l’hiver 1995.

Tout ce que le docteur Ferrari me disait, je le faisais, au mot près. […] Je lui disais toujours que j’avais entendu que quelqu’un faisait ci ou ça. Il me répondait que tout ce dont j’avais besoin, c’étaient des globules rouges. L’EPO s’est alors transformé en transfusion sanguine.

Une réponse qui, si l’Américain dit vrai, en dit long sur la mainmise du docteur transalpin dans le cyclisme à l’époque. Autre moment retenu, celui qui évoque le combat contre le cancer de Lance Armstrong. À la question « Était-ce difficile de prendre de l’EPO après avoir fait face à la mort ? », l’ancien cycliste a sobrement répondu « Non ».

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

Cyclisme féminin : Une nouvelle équipe voit le jour autour de Ceylin Alvarado et Sanne Cant

Avatar

Publié

le

Par

Giorgio

CYCLISME – Le site néerlandais Wielerflits annonce la création de nouvelle équipe féminine continentale, Ciclismo Mundial, enregistrée en Belgique. Le but ? Proposer un calendrier sur route de qualité à des coureuses excellant en cyclo-cross. 

Le plateau du cyclisme féminin voit arriver une nouvelle équipe continentale. Wielerflits annonce en effet la création d’une formation enregistrée en Belgique : Ciclismo Mundial. La particularité de cette équipe ? Être composée d’athlètes spécialistes du cyclo-cross avec l’objectif de proposer aux coureuses un programme sur route complet, en plus des courses hivernales en sous-bois.

Alvarado et Cant en têtes d’affiche

Parmi les cyclistes engagées dans cette nouvelle formation, on retrouve la championne du monde de CX en titre, la Néerlandais Ceylin Alvarado, mais aussi la triple lauréate du maillot arc-en-ciel dans la discipline, la Belge Sanne Cant. On retrouve également la championne d’Europe Yara Kastelijn mais aussi la vice-championne du monde et lauréate de la dernière Coupe du monde Annemarie Worst ainsi que Manon Bekker.

À l’origine de cette création les frères Roodhooft, Christoph et Philip. Ce dernier, patron de la formation Alpecin-Fenix, a expliqué dans les colonnes de Wielerflits les raisons qui ont poussé la fratrie belge à lancer cette nouvelle formation.

Il n’est pas nécessaire d’être un génie pour savoir quelle est l’intention derrière cela. De plus en plus de spécialistes du cyclo-cross font partie d’une équipe sur route. Il n’y a qu’à voir les cas de Lucinda Brand, Marianne Vos ou Inge van der Heijden. Nous ne voulons pas que nos coureuses prennent du retard.

Néanmoins, il y a peu de chances de voir ces dames au départ des grandes courses World Tour du nouveau calendrier 2020. Philip Roodhooft précisant que « l’objectif principal est d’offrir aux coureuses un programme sur route ». « Nous ne savons pas à quoi cela mènera à long terme. Mais nous avons le sentiment que cela peut devenir quelque chose de beau. », affirme-t-il.

Dicodusport


Lire la suite

VTT

[Vidéo] En 2019, Loïc Bruni remportait son 4ème titre de champion du monde de VTT descente

Nico

Publié

le

Par

Peter Kraiker

VTT – Le 1er septembre 2019, Loïc Bruni remportait son quatrième titre de champion du monde de descente à Mont-Sainte-Anne (Canada).

À 25 ans, le Niçois Loïc Bruni devenait ainsi le deuxième rider le plus titré aux championnats du monde de descente avec quatre titres (2015, 2017, 2018 et donc 2019). Une quatrième couronne mondiale qui lui permet de se rapprocher un peu plus de la légende de la discipline, son compatriote Nicolas Vouilloz. Ce dernier fut champion du monde à sept reprises, entre 1995 et 2002.

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

MultisportsIl y a 8 heures

La semaine de la planète sport vue par les réseaux sociaux #19

Les réseaux sociaux, et notamment Twitter, sont des endroits où les sportifs peuvent s’exprimer librement. Si certains ont des équipes...

Basket-ballIl y a 8 heures

L’Euroligue 2019-2020 ne reprendra pas

BASKET - Alors que la rumeur enflait ces derniers jours, la décision a été entérinée ce lundi. L'Euroligue 2019-2020 est...

CyclismeIl y a 9 heures

Oliver Naesen prolonge avec AG2R La Mondiale

CYCLISME - Le Belge Oliver Naesen (29 ans) a prolongé son contrat de trois saisons avec la formation AG2R La...

QuizIl y a 10 heures

Quiz : connaissez-vous Jonny Wilkinson ?

Happy birthday to Jonny Wilkinson ! Testez maintenant vos connaissances sur le rugbyman anglais dans un quiz spécial. Let's go...

CyclismeIl y a 11 heures

Le nouveau calendrier UCI pour la saison 2020

CYCLISME - L'UCI (Union Cycliste Internationale) a annoncé ce mardi le calendrier pour la saison 2020. Un programme dense et...

FootballIl y a 11 heures

Football – Bundesliga : notre pronostic pour Bayer Leverkusen – Wolfsbourg

BUNDESLIGA - Pour le compte de la 28ème journée, le Bayer Leverkusen affronte Wolfsbourg. Notre pronostic pour cette rencontre.

Rugby à XVIl y a 12 heures

Votre XV de légende de l’USAP

RUGBY - Le 28 avril dernier, nous vous avons donné l'occasion de composer votre XV de légende de l'USAP. Vous...

TriathlonIl y a 13 heures

[Vidéo] Le doublé français avec Vincent Luis et Pierre Le Corre lors de la Super League de Jersey

TRIATHLON - Le 29 septembre 2019, Vincent Luis et Pierre Le Corre réalisait un doublé tricolore à Jersey, lors de...

Rugby à XVIl y a 15 heures

Faut-il dénaturer le rugby pour reprendre le plus tôt possible ?

RUGBY - World Rugby a publié un article dans le Times pour expliquer qu'une réflexion était menée pour changer certaines...

FootballIl y a 16 heures

Football – Bundesliga : notre pronostic pour Borussia Dortmund – Bayern Munich

BUNDESLIGA - Match décisif pour le titre : le Borussia Dortmund, deuxième, reçoit le Bayern Munich, leader du championnat. Notre...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés