Nous suivre

Top 14 2021-2022

Top 14 : L’immanquable de la 5ème journée

Sébastien Gente

Publié le

Top 14 L'immanquable de la 5ème journée
Photo Icon Sport

TOP 14 2021-2022 – Bousculé à Biarritz, le Stade Toulousain reste néanmoins invaincu et trône en haut du classement du Top 14. Bordeaux-Bègles, Brive et Pau réalisent de bonnes opérations, alors que La Rochelle et le Stade Français restent englués en bas de classement.

Le match de la journée : Lyon OU 15 – 20 Union Bordeaux-Bègles

Entre des Lyonnais proches de l’exploit la semaine dernière au Racing 92, et des Bordelo-Béglais invaincus depuis trois matchs, cette affiche entre deux prétendants aux phases finales avait fière allure. Si les Rhodaniens marquent la première pénalité, le carton jaune reçu dès la 9ème minute par Fainga’s va leur coûter cher, puisqu’ils vont encaisser un 10-0 pendant leur infériorité numérique, 10 points inscrits par Matthieu Jalibert, avec notamment un essai de roublard validé après un interminable arbitrage vidéo. Devant leur public, les Lyonnais réagissent, mettent beaucoup d’intensité et provoquent de multiples fautes de leur adversaire, qui récolteront 2 cartons jaunes.

Le demi d’ouverture Léo Berdeu passera de son côté cinq pénalités au total et permet à son équipe de reprendre l’avantage 15-13. Mais les Girondins ne lâchent pas, et à la 67ème minute, ils plantent un coup de poignard dans le dos des Lyonnais grâce à un essai de l’arrière Romain Buros, sur une belle percée de Dubié. Les Lyonnais feront alors le siège de la ligne bordelaise mais resteront muets jusqu’à la fin du match. Cette victoire est un gros coup pour l’UBB, désormais deuxième du Top 14.

Le club en forme : la Section Paloise

L’objectif de Pau reste le maintien, et cette victoire sur le terrain d’un adversaire direct est donc cruciale. Réduits à 14 dès la 27ème minute à cause d’un carton rouge reçu par leur ailier Tuimaba, les Palois ont alors survolé la rencontre face à des Perpignanais complétement inhibés par leur supériorité numérique. La charnière Clovis Le Bail – Antoine Hastoy a régné en maître sur le match, avec un essai chacun et une animation offensive impeccable. Même s’ils ont laissé filer le bonus offensif à la dernière seconde, les Palois décrochent un succès bien mérité, le deuxième d’affilée en infériorité numérique, et se replacent en haut de classement.

Le club qui déçoit : Le Stade Rochelais

La saison de La Rochelle ne décolle toujours pas. À Montpellier, les Maritimes se sont inclinés pour la quatrième fois en cinq rencontres, un début de saison indigne d’un finaliste en titre. Les Rochelais étaient pourtant plein d’envie mais ont commis un trop grand nombre de fautes. Le buteur Montpelliérain Paolo Garbisi s’en est donné à cœur joie, réussissant un 7/7 au pied pour inscrire les 21 points de la victoire de son équipe. L’essai de Jules Favre arrivera trop tardivement pour permettre à La Rochelle de ramener au moins un point de bonus défensif (21-11). Le Stade Rochelais est avant-dernier, mais le calendrier à venir est assez favorable, et leur laissera une chance de se relancer.

Le joueur : Wilfrid Hounkpatin (Castres Olympique)

Le pilier Castrais a effectué ses débuts en bleu cet été en Australie, après avoir du déclarer forfait lors du Tournoi des 6 Nations 2020. Force est de constater qu’il est déjà dans une forme internationale au regard de son match de samedi contre Toulon. En plus d’une assise impériale en mêlée, le pilier gauche a inscrit pas moins de deux essais ! Le premier en suivant bien une percée de Julian Dumora, puis le second en jouant rapidement une pénalité proche de la ligne. Ayant parcouru 30 mètres ballon en mains, ce qui est énorme pour un joueur de première ligne, le Tarnais contribue ainsi à l’excellent début de saison de son équipe, 4ème du Top 14.

L’essai : Aymeric Luc (RC Toulon)

L’ailier toulonnais est l’un des seuls joueurs de son équipe à être au niveau cette saison, et il l’a prouvé lors du déplacement à Castres. Après avoir récupéré acrobatiquement un ballon tombé par les Tarnais à l’approche de ses propres 22 mètres, il a crocheté l’arrière Dumora, accéléré sur 80 mètres, puis magnifiquement déposé son vis-à-vis Geoffrey Palis pour aller pointer dans l’en-but. Un exploit personnel malheureusement insuffisant pour permettre à son équipe de repartir avec un résultat de Castres (défaite 27-16).

La déclaration

Mon apport sur les deux essais ? Les connaisseurs verront que c’est grâce aux avants.

Antoine Dupont, toujours empreint d’humilité après son entrée décisive contre Biarritz (victoire 17-11).

La stat

La Rochelle ne s’est jamais imposée à Montpellier depuis son accession en Top 14 (2010).

À lire aussi


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une