Nous suivre

Top 14 2022-2023

Top 14 (J2) : La Rochelle s’impose logiquement à Lyon

Sébastien Gente

Publié le

Top 14 (J2) La Rochelle s'impose logiquement à Lyon
Photo Icon Sport

TOP 14 2022/2023 – C’est une équipe de La Rochelle maîtresse de son jeu qui est venue s’imposer le plus logiquement du monde sur le terrain de Lyon (21-23), malgré un joli baroud d’honneur adverse en fin de match. Les Maritimes prennent provisoirement la tête, alors que les Lyonnais vont devoir se reprendre pour exister cette saison.

Ce sont deux équipes ayant remporté leur premier match qui se faisaient face en ouverture de la deuxième journée de Top 14. La Rochelle avait été solide pour dominer le champion de France Montpellier, alors que Lyon était allé chercher un succès précieux à Brive. Le Matmut Stadium s’attendait donc à un match de haut niveau, entre deux équipes aux grandes ambitions.

40 premières minutes de faible niveau

Les Rochelais sont les premiers à se mettre en action, avec une belle relance de Brice Dulin. Mais globalement, le début de match est brouillon. Avant que les Maritimes ne portent la première banderille, après un jeu de passes inspiré et une longue séquence qui permet à Tawera Kerr-Barlow d’inscrire un pur essai de n°9 (0-7, 12ème).

Antoine Hastoy manque cependant l’occasion de rallonger la sauce sur pénalité, et les Lyonnais finissent par entrer dans leur match. Une domination stérile toutefois, tant la défense rochelaise est hermétique. Les Rhodaniens sont de plus proches de se faire surprendre en contre, forçant Josiah Maraku à concéder une mêlée à 5, qui fort heureusement, ne permettra pas aux Jaune et Noir d’alourdir la marque.

Ce sera cependant chose faite quelques instants plus tard, sur une pénalité d’Hastoy (0-10, 29ème). Mais les deux équipes, fébriles en conquête, ont du mal à envoyer du jeu. Entre fautes de main et approximations offensives, les envolées sont rares. Les Rochelais rentrent donc aux vestiaires avec 10 points d’avance, au terme d’une première mi-temps qui ne restera pas dans les annales (Mi-temps : 0-10).

Le LOU se réveille trop tard

Le demi-tour ne change rien à l’affaire, puisqu’Antoine Hastoy rajoute d’entrée trois points. Vexés, les Lyonnais finissent par réagir et investissent le camp adverse, obtenant une mêlée à 5, gâchée par une faute bête. Les Rhodaniens ont des occasions, mais cafouillent, à l’image de Noa Nakaitaci.

Mais ils dominent globalement, et à force d’insister, trouvent la faille par Davit Niniashvili en coin après un long pilonnage en règle de la ligne rochelaise (7-13, 57ème). La réaction rochelaise est fracassante. Antoine Hastoy trouve parfaitement au pied Yoan Tanga, oublié sur l’aile, qui résiste au plaquage et offre sur un plateau l’essai du break à Dillyn Leyds (7-20, 62ème).

Un coup dur pour le LOU, qui est proche d’encaisser un nouvel essai, refusé sur en-avant. Les Lyonnais jettent leurs dernières forces dans la bataille, mais leur maladresse et leur indiscipline coutent cher. Antoine Hastoy en profite pour rajouter 3 points qui scellent le sort du match. L’orgueil lyonnais leur permet toutefois de réduire le score par un essai de Baptiste Couilloud. Puis un dernier de Josiah Maraku sur une belle combinaison. Trop peu, trop tard. La Rochelle l’emporte 23-21 et prend les commandes du Top 14. Le coup est rude pour le LOU, qui pourra regretter de n’avoir joué que par à-coups.

À lire aussi

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *