Nous suivre

Top 14 2022-2023

Top 14 (J3) : Toulon s’impose d’un souffle face à Clermont

Sébastien Gente

Publié le

Top 14 (J3) Toulon s'impose d'un souffle face à Clermont
Photo Icon Sport

TOP 14 2022/2023 – On a vu du spectacle à Mayol ce soir, entre deux équipes joueuses bien qu’indisciplinées. Mais c’est finalement Toulon qui s’est imposé de peu (30-29), et qui reste maître à domicile contre des Clermontois qui se contenteront du bonus défensif.

Pour conclure cette troisième journée de Top 14, Toulon recevait Clermont pour une affiche entre deux équipes avec un profond antagonisme. Les deux clubs comptaient une victoire et une défaite, et il était temps de lancer leur saison. Avantage Toulon sur le papier, avec l’appui de Mayol, mais la défaite à Toulouse dimanche dernier n’était guère rassurante – la manière en tout cas. Clermont, de son côté, avait réellement besoin d’un match référence pour faire le point sur ses ambitions.

Toulon en puissance

Pour son retour à Mayol, Anthony Belleau a rapidement ouvert le score sur pénalité, rapidement imité par Baptiste Serin. Globalement, Toulon a la possession, mais se montre maladroit, notamment en touche. Les Clermontois multiplient les hors-jeux, ce qui permet à Serin de gonfler le score. Mais ce sont les Clermontois, sur leur première véritable action d’envergure, qui vont inscrire le premier essai à la suite d’un ballon récupéré dans les 22 adversaires. La nouvelle recrue Alex Newsome conclut en bout de ligne (6-8, 22ème).

Toulon réplique sur une action qui voit Paul Jedriasak prendre un jaune (28ème). La pression rouge et noire s’intensifie et Cristian Ojovan doit à son tour aller se reposer suite à des fautes répétées en mêlée. À 15 contre 13, Toulon trouve logiquement la faille par Beka Gigashvili (13-8, 35ème). Avant de frapper une deuxième fois dans la foulée sur un exploit personnel de Jiuta Wainiqolo, qui a exploité à merveille la supériorité numérique. Toulon rentre ainsi aux vestiaires nanti d’un confortable avantage (Mi-temps : 20-6).

Vaine remontée clermontoise

Toulon tue le match dès le retour des vestiaires avec une superbe percée de Mathieu Smaïli qui offre à Gaël Dréan son premier essai en Top 14 (27-8, 42ème). Du moins le croit-on. Car Clermont, enfin à 15, se réveille et enfonce son vis-à-vis pour obtenir un essai de pénalité, et un carton jaune pour Swan Rebbadj (27-15, 47ème). Déchaînés, les Jaunards insistent en éprouvant la défense adverse, jusqu’à trouver de nouveau l’ouverture par Julien Hériteau, lui aussi de retour sur ses terres (27-22, 51ème).

Rapidement, Baptiste Serin repasse trois points pour redonner un peu d’air aux siens. Mais Clermont est loin de renoncer, et repart à l’assaut. Après une grosse séance de pick’n’go, Lucas Desseigne franchit à son tour la ligne (30-29, 74ème). La fin de match est à couper au couteau, mais Clermont gâche son ultime opportunité sur un en-avant évitable. Le coup est passé près pour les Toulonnais, qui gagnent sans se rassurer. Clermont se consolera avec le point de bonus défensif, mais peut nourrir des regrets au vu de la deuxième période.

À lire aussi

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *