Nous suivre

Top 14 2021-2022

Top 14 : Le Racing 92 s’impose sur la pelouse de Toulon

Publié le

Top 14 Le Racing 92 s’impose sur la pelouse de Toulon
Photo Icon Sport

TOP 14 – 7ÈME JOURNÉE – Ce samedi soir, le Racing 92 a dicté sa loi sur la pelouse du Rugby Club Toulonnais (20-27). Les Franciliens occupent toujours le wagon de tête du championnat tandis que les Varois restent dans la seconde partie du tableau. 

Le Racing 92 réalise un gros coup en s’imposant sur la pelouse de Mayol. Surtout, les Franciliens ont dégagé une sacrée impression de supériorité face à une équipe du Rugby Club Toulonnais volontaire mais trop brouillonne.

Le Racing 92 joue juste

Le début du match est marqué par un gros rythme et la volonté, de part et d’autre, de prendre des initiatives. Les chocs sont rudes également et le combat fait rage dans les rucks. A la 20ème minute, le Racing accélère dans les 22 mètres varois. C’est Yoan Tanga qui conclut une action très bien menée par son équipe et ouvre le score (0-7, 20’). Par la suite, Anthony Belleau et Nolann Le Garrec permettent à leurs équipes respectives de grappiller quelques points sur des pénalités. L’indiscipline ne fait pas évoluer l’écart au score lors du premier acte. Cependant, la répétition de fautes conduit l’arbitre à sortir le carton jaune pour Gaël Fickou, en fin de première période. A la pause, le Racing 92 mène à Mayol (6-13).

Au retour des vestiaires, le Racing va creuser son écart. A la 55ème minute, les Franciliens jouent parfaitement le coup dans le chaos et se rapprochent de l’en-but varois. Les sorties sont rapides et la balle est écartée sur le large, où se trouve Ibrahim Diallo, qui inscrit le deuxième essai des Altoséquanais, au bout d’une longue action de jeu. En parallèle, la réussite de Nolann Le Garrec, dans l’exercice des tirs au but, participe à accroître l’avance des Franciliens.

La révolte toulonnaise trop tardive

Pour les Toulonnais, il faut attendre la 68ème minute pour que la révolte se concrétise enfin par des points. Après une longue possession dans les 22 mètres adverses, Brian Alainu’uese finit par aplatir en force dans l’en-but (13-24, 68’). La révolte se poursuit puisque, quelques minutes après, Duncan Paia’aua inscrit un second essai, à la suite d’une belle remontée du terrain de la part des Varois (20-27, 77’). Insuffisant, au final, puisque Toulon ne prend aucun point au terme de ce match.

Pour Toulon, cette première défaite à domicile risque de faire cogiter. Malgré l’engagement et les nombreuses prises d’initiative, les Varois ont eu beaucoup trop de mal à faire sauter le verrou de la défense francilienne. Du côté des Ciel et Blanc, on a joué juste, en concrétisant toutes les meilleures opportunités. Le Racing monte sur le podium du Top 14. Toulon reste 11ème du championnat.

À lire aussi


Journaliste/Rédacteur depuis octobre 2020 - Bolt qui foudroie le record du monde du 100 mètres, les derniers essais de Dominici, les premières charges dévastatrices de Bastarocket... de beaux souvenirs pour une grande passion, celle du sport. L’histoire du sport aussi. Comprendre le rôle qu’il a eu, celui qu’il a et celui qu’il aura dans notre société. Le sport au passé, au présent, au futur. Le sport tous les jours, matin, midi et soir. A défaut d’être un grand sportif, je suis et je raconte l’actualité et l’histoire des championnes et des champions qui savent se dépasser pour accomplir des merveilles.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une