Nous suivre

Rugby à XV

Top 14 : Les notes de Toulouse – Racing 92

Flo Ostermann

Publié le

Top 14 Les notes de Toulouse - Racing 92
Photo Icon Sport

DEMI-FINALES TOP 14 2022-2023 – Ce vendredi soir, Toulouse a surclassé le Racing 92 (41-14), à l’occasion de la première demi-finale de Top 14. Les notes de ceux qui ont brillé ou déçu.

Les notes de Toulouse

Ils ont brillé

Thomas Ramos – 8,5

Le + : Que dire ? D’une sérénité absolue sur le terrain, Ramos a été impérial de la 1ère à la 80ème minute de jeu. Un 7/7 face aux perches, inscrivant 16 des 41 points de Toulouse. Un jeu au pied de dégagement toujours aussi précieux, des relances bien senties, comme celle à l’origine de l’essai de Roumat (50′). Le cerise sur le gâteau : un 50-22 monumental dans les derniers instants du match. Statistiquement, cela parle également pour lui : 80 mètres parcourus avec le ballon et sept défenseurs battus.

Le – : Trois ballons perdus, sans conséquences.

En bref : Un Ramos de gala.

Jack Willis – 8

Le + : Énorme activité du troisième ligne anglais, avec huit ballons touchés dans le courant, avec à chaque fois, une différence créée. Preuve en est, il bat quatre défenseurs ce vendredi soir. Ses charges ont fait avancer son équipe. Et ses grattages (3) l’ont fait souffler à des moments importants.



Le – : Une pénalité concédée.

En bref : Attendu au tournant sur ce genre de rencontre couperet, il n’a pas déçu. Remplacé par Selevasio Tolofua (60′).

Antoine Dupont – 8

Le + : Il n’a pas survolé le match, non, c’est vrai. Mais il a été d’une telle justesse pendant plus d’une heure. Derrière ses avants, le capitaine stadiste a constamment fait les bons choix. Éjecter rapidement quand il le fallait, porter un peu plus le ballon dans des situations plus verrouillées par la défense des Racingmen. Dans son camp, la longueur de son jeu au pied aura été précieuse, notamment lors du premier acte. Sa masterclass de la soirée ? Cette chistera qui met sur orbite Arthur Retière (57′). Très présent défensivement, avec six plaquages complétés.

Le – : Une seule véritable erreur : une touche directe dès la 2ème minute.

En bref : Un Dupont de phase finale. Remplacé par Lucas Tauzin (67′).

Emmanuel Meafou – 7,5

Le + : Du Meafou dans le texte. Un maul adverse pourri dès l’entame de match, un essai dans son registre de perce-muraille (23′). Il a été d’une solidité de tous les instants dans le combat. Trois ballons touchés dans le jeu courant, tous bonifiés, avec une avancée précieuse près de la ligne des Racingmen.

Le – : Une défense sans relief (un seul plaquage complété).

En bref : Touché au genou, il a été sorti par précaution, remplacé par Thibaud Flament (47′).

Les notes du Racing 92

Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *