Nous suivre

Tour de France 2020

Tour de France 2020 : Julian Alaphilippe fait coup double sur la 2ème étape !

Flo Ostermann

Publié

le

Tour de France 2020 : Julian Alaphilippe fait coup double sur la 2ème étape !
AFP

TOUR DE FRANCE 2020 – Fantastique Julian Alaphilippe ! La Français s’impose à Nice lors de la 2ème étape du Tour, devant Marc Hirschi (Sunweb) et Adam Yates (Mitchelton-Scott). Il endosse par la même occasion le maillot jaune de leader.

Il était attendu, il l’a fait ! Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick-Step) a remporté ce dimanche la 2ème étape du Tour de France 2020 à Nice. À l’attaque, comme attendu, dans le Col des Quatre Chemins à 13 km de l’arrivée, le Français a été accompagné dans un premier temps du Suisse Marc Hirschi (Sunweb). Un duo franco-suisse rejoint par le Britannique Adam Yates (Mitchelton-Scott). À trois, la coopération a été parfaite jusqu’au dernier kilomètre.

Derrière, les Grenadiers Ineos, puis les Astana, ont roulé sans pour autant revenir sur le trio de tête. Finalement, Alaphilippe devançait d’une roue Hirschi. Un peu plus d’un an après ses 14 jours en jaune, le natif de Saint-Amand-Montrond retrouve la plus belle des tuniques, au bons souvenirs de 2019.

La Colmiane et le Turini (presque) pour du beurre

Avant cela, la journée aura été tranquille pour une grande partie des coureurs. Et cette fois, c’est sous le soleil que le peloton s’est élancé de Nice. Et dès le départ réel, les baroudeurs, frustrés par une première journée éreintante, lançaient les hostilités. Peter Sagan et Lukas Pöstlberger (Bora-Hansgrohe), Kasper Asgreen (Deceuninck – Quick-Step), Benoit Cosnefroy (AG2R La Mondiale), Anthony Perez (Cofidis), Michael Gogl (NTT), Toms Skujins (Trek-Segafredo), Matteo Trentin (CCC) se portaient à l’avant de la course. Le dernier cité, victime d’une crevaison après avoir remporté le sprint intermédiaire situé après 16 km de course, était finalement repris par le peloton. C’est donc à 7 que les échappés du jour entamaient le premier gros morceau de la journée, le Col de la Colmiane.

Derrière, dans le peloton, on panse ses plaies. À l’image de David Gaudu (Groupama-FDJ). Touché au sacrum samedi, le Breton, lieutenant de Thibaut Pinot, était lâché lors des premiers kilomètres de l’étape. Avant de retrouver sa place dans le paquet. Ouf !

Cosnefroy et Perez à la lutte pour les pois

C’était le grand enjeu de l’échappée du jour. Avec deux cols de première catégorie, la Colmiane et le Turini, la bagarre a bien eu lieu, avec deux Français dans les rôles principaux. Benoît Cosnefroy est passé en tête au sommet du premier cité devant Anthony Perez. Même protagonistes au sommet du Turini, mais dans le sens inverse concernant l’ordre de passage. Le Turini, moment choisi par le peloton, sans le maillot jaune d’Alexander Kristoff et le maillot blanc de Mads Pedersen, pour se réveiller. Sous l’impulsion de la Jumbo-Visma, les fuyards du jour étaient revus au pied du Col d’Èze, à 40 km de l’arrivée. Si rien ne se passait sur cette première ascension, c’est bien dans la seconde que la course s’est donc décantée, avec le démarrage d’Alaphilippe. La suite, on la connaît. Lundi, ce dernier sera en jaune. Le début d’une nouvelle grande aventure ?

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une