Nous suivre

Tour de France 2021

Tour de France 2021 : nos 5 favoris pour le maillot jaune du classement général

Nicolas Jacquemard

Publié

le

Tour de France 2021 : nos 5 favoris pour le maillot jaune du classement général
Photo Icon Sport

TOUR DE FRANCE 2021 – Le 108ème Tour de France de l’histoire s’élancera ce samedi 26 juin. Voici nos 5 favoris pour la victoire finale sur les Champs-Élysées, le 18 juillet prochain.

Tadej Pogacar (UAE Team Emirates)

Vainqueur sortant alors qu’il n’était qu’outsider avant la précédente édition, il se présente en 2021 comme l’homme à battre. Si on est un peu tatillons, on peut remarquer que Tadej Pogacar n’a pas gagné le titre de champion de Slovénie le week-end passé, seulement cinquième. Mais le vainqueur de la Grande Boucle 2020 a remporté trois des quatre courses par étapes sur lesquelles il s’est aligné en 2021 : UAE Tour, Tirreno-Adriatico et Tour de Slovénie, seulement battu sur les routes basques par Primoz Roglic. Autour de lui, une bien meilleure équipe qu’en 2020 avec notamment Marc Hirschi, Davide Formolo, Rafal Majka, Brandon McNulty ou encore Rui Costa pour l’épauler en montagne.

Tadej Pogacar – Photo Icon Sport


Primoz Roglic (Team Jumbo Visma)

Battu lors du dernier chrono vers la Planche des Belles Filles en 2020, Primoz Roglic sera revanchard cette année. Vainqueur du Tour d’Espagne 2020, quelques semaines après sa terrible désillusion, il semble être le mieux placé pour contrecarrer les plans de son jeune compatriote. D’abord parce qu’il a réussi à le battre sur le Tour du Pays Basque au printemps, mais aussi car il a une bien belle équipe pour l’encadrer. Steven Kruijswijk sera cette fois au départ, tout comme Jonas Vingegaard, Robert Gesink ainsi que les inévitables Sepp Kuss et Wout Van Aert. Bon descendeur, Primoz Roglic pourra mettre cette qualité à profit sur plusieurs étapes.

Paris-Nice - Primoz Roglic remporte la 6ème étape au sprint

Primoz Roglic – Photo EFE


Geraint Thomas (INEOS Grenadiers)

Vainqueur du Tour de France 2018 et deuxième en 2019, Geraint Thomas joue de malchance depuis deux ans avec des chutes qui l’empêchent de retrouver sa meilleure forme. Pas dans le coup sur le début de saison sur ses premières courses à étapes, il a rectifié le tir depuis avec la victoire sur le Tour de Romandie mais aussi des podiums sur le Tour de Catalogne et le Dauphiné. Par rapport au deuxième leader INEOS, Richard Carapaz, il est supérieur en contre-la-montre, et on sait que ce sera très important pour cette Grande Boucle avec deux efforts en solitaire pour un peu moins de 60 kilomètres au total.

Critérium du Dauphiné : Geraint Thomas s'impose en faisant le kilomètre sur la 5ème étape

Geraint Thomas – Photo Icon Sport


Richard Carapaz (INEOS Grenadiers)

Le coureur équatorien est une formidable raison d’aimer le vélo ! Souvent à l’attaque, il a remporté son premier Giro en passant à l’offensive et n’était pas loin de faire vaciller Primoz Roglic sur la dernière Vuelta. Après un début de saison mitigé, Richard Carapaz est monté en puissance sur le Tour de Suisse qu’il a remporté, avec aussi une victoire d’étape à la clé. Dans une formation INEOS XXL pour ce Tour de France, il sera un des deux co-leaders avec Geraint Thomas, et c’est probablement comme en 2019 la course qui guidera les choix de la formation britannique.

Tour de Suisse 2021 : Richard Carapaz fait coup double sur la 5ème étape

Richard Carapaz – Photo Icon Sport


Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick-Step)

S’il est indéniable que le Français n’est pas au niveau des quatre coureurs précédemment cités sur une course de trois semaines, il n’a pas non plus grand-chose à envier au reste des partants de ce Tour de France. Et il faut surtout ajouter que le parcours lui va comme un gant avec plusieurs étapes pour puncheurs, deux contre-la-montre individuels, des arrivées en descente et un peu moins de haute montagne que d’habitude. Julian Alaphilippe n’a pas été clair sur ses ambitions pour ce Tour de France, mais on peut imaginer qu’il essayera de prendre rapidement le maillot jaune pour ensuite le conserver le plus longtemps possible.

Pas de Dauphiné pour Julian Alaphilippe

Julian Alaphilippe – Photo Icon Sport


Sans oublier…

En forme sur le dernier Tour de Suisse, Rigoberto Uran (EF Education Nippo) sera à surveiller, mais il a souvent déçu sur le Tour de France, mis à part sa deuxième place de 2017. La Bora Hansgrohe aura aussi deux belles cartes avec Emanuel Buchmann, malheureux sur l’édition 2020, et Wilco Kelderman, qui n’a jamais fait mieux que 32ème au général en trois participations à la Grande Boucle, mais très en forme ces dernières semaines. Miguel Angel Lopez (Movistar) épaulé par Enric Mas, sera lui le leader de la formation espagnole, mais les deux contre-la-montre ne seront pas à son avantage. Ce sera le même problème pour le leader de Groupama – FDJ, David Gaudu, qui tentera de faire bouger les lignes en montagne.

Enfin, on peut citer Richie Porte et Tao Geoghegan Hart qui seront probablement des lieutenants de luxe mais qui pourraient récupérer la casquette de leader si Geraint Thomas et/ou Richard Carapaz avaient des ennuis en première semaine.

À lire aussi


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une