Nous suivre

Cyclisme

Tour de France 2024 : Une dernière étape inédite à Nice, avec un contre-la-montre

Publié le

Tour de France 2024 Une dernière étape inédite à Nice, avec un contre-la-montre
Photo Icon Sport

TOUR DE FRANCE 2024 – Cette fois, c’est certain, l’édition 2024 se terminera bien à Nice. Christian Prudhomme a officialisé la chose dans les colonnes de L’Équipe, expliquant notamment que l’épreuve se terminera par un contre-la-montre.

C’est donc Nice qui aura l’honneur d’accueillir le grand final du Tour de France 2024. On savait, en raison des Jeux Olympiques, que Paris ne serait pas en mesure de le faire, comme il est de coutume. La cité azuréenne va donc prendre le relais, et selon Christian Prudhomme, ce ne sera pas la seule nouveauté.

On va finir par un contre-la-montre individuel le dimanche, dont on ignore encore le kilométrage, une première depuis trente-cinq ans et le fameux contre-la-montre des Champs-Élysées, ces huit secondes entre Greg LeMond et Laurent Fignon. On sait que les chronos peuvent être décisifs en fin de Tour, il n’y a pas besoin de remonter bien loin avec la Planche des Belles Filles, mais c’était l’avant-dernier jour.

Le directeur général du Tour de France en a profité pour lancer un énorme appel du pied à un certain Remco Evenepoel, tout en s’en défendant.

Et c’est le hasard, mais le Tour arrive le 21 juillet, jour de fête nationale belge. Ça se terminera par un chrono. Voilà. J’ai déjà dit que l’actuel champion du monde serait le bienvenu dès qu’il le souhaiterait. Ce n’est pas un appel à Evenepoel mais les choses s’arrangent plutôt bien.

En tout cas, Christian Prudhomme est emballé de cette délocalisation forcée.

La Côte d’Azur nous offrira un cadre d’exception d’un point de vue esthétique, le lieu le plus connu par les étrangers en France après Paris. Partant de Nice et de sa métropole, on va utiliser ce terrain complètement différent pendant tout le week-end, ça va nous permettre de proposer un feu d’artifice final qui sera formidable.

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une