Nous suivre

Cyclisme sur route 2022

Tour de l’Ain 2022 : Jake Stewart remporte la première étape au sprint

Publié le

Tour de l’Ain 2022 Jake Stewart remporte la première étape au sprint
Photo Icon Sport

TOUR DE L’AIN 2022 – Cette première étape était destinée aux sprinteurs et ces derniers ont répondu présents, malgré le coup du kilomètre tenté par Rémi Cavagna. Jake Stewart (Groupama-FDJ) s’est imposé devant Romain Cardis (St-Michel Auber 93). Le Britannique endosse également le maillot de leader.

Wellens, Alaphilippe et consorts

Cette première étape de la 38ᵉ édition du Tour de l’Ain, entre Châtillon-sur-Chalaronne et Val-Revermont, devait logiquement revenir à un sprinteur. Le tracé était plat, hormis deux difficultés dans le dernier tiers du parcours : la côte des Esses (2,6 km à 5.4%) et la côte de Plain Champ (1.5 km à 5%). Pour l’édition 2022, on note la présence au départ de Julian Alaphillippe, qui a obtenu sa première victoire chez les professionnels sur cette course en 2014. Absent du Tour de France après sa grave chute sur Liège-Bastogne-Liège, le double champion du monde en titre peaufine sa préparation en vue du Tour d’Espagne.

Très rapidement, trois hommes sont partis en échappée. Tim Wellens (Lotto-Soudal), qui rejoindra la formation UAE Team Emirates la saison prochaine, était accompagné de Stefan Bissegger (EF Easy Post) et du Français Matthis Lebeau (Nice Métropole Côte d’Azur), troisième du Critérium de Monaco cette année. L’avance des trois fuyards n’a jamais dépassé plus de quatre minutes sur le peloton. Peu avant le début de la montée de la côte des Esses, Stefan Bissegger a décidé de fausser compagnie à ses compagnons d’échappée tandis que dans le peloton, Julien Bernard, pour la Trek-Segafredo, se chargeait d’assurer le tempo. A 25 km de l’arrivée, le rouleur suisse a été repris. On a ensuite assisté à plusieurs offensives dans le peloton, notamment celle de Rémi Cavagna, Ryan Gibbons ou encore Paul Ourselin. 

Un final d’étape très mouvementé

La fin de course était particulièrement décousue : l’attaque de Nicolas Debeaumarché a été tranchante. Le coureur de la formation St-Michel – Auber 93 a réussi à prendre plusieurs hectomètres d’avance. Derrière, les contres se sont multipliés, comme ceux d’Anthony Delaplace (Arkéa-Samsic) et de Cristian Rodriguez (TotalEnergies). Au sommet de la côte de Plain Champ, tout est rentré dans l’ordre sous l’impulsion des Quick-Step Alpha Vinyl de Julian Alaphilippe. Ce mouvement de course de la formation belge a eu pour mérite de désorganiser le peloton au sommet de la dernière difficulté du jour, avec Julian Alaphilippe en personne en tête du peloton.

Dans les cinq derniers kilomètres, les attaques ont une nouvelle fois fusé de toute part, mais comme on le pensait, cette étape s’est jouée au sprint. Malgré le coup du kilomètre tenté par Rémi Cavagna, c’est finalement Jake Stewart qui a réglé le sprint massif, devant Romain Cardis (St-Michel – Auber 93), dans un très joli final. Stan Van Tricht (Quick-Step Alpha Vinyl) complète le podium. Le sprinteur de la Groupama-FDJ remporte ainsi sa toute première victoire chez les professionnels, du haut de ses 22 ans.

À lire aussi


Passionné de sport, notamment de rugby dans toutes ses variantes (XV, XIII et VII). Fan du RC Toulon et de l'Olympique de Marseille.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une