Nous suivre

Tour d'Italie 2022

Tour d’Italie 2022 : Arnaud Démare triple la mise sur la 13ème étape !

Publié le

Tour d'Italie 2022 Arnaud Démare triple la mise sur la 13ème étape !
Photo Giro d'Italia

TOUR D’ITALIE 2022 – Arnaud Démare (Groupama FDJ) a remporté la 13ème étape du 105ème Giro d’Italia ce vendredi, à Cuneo. Pour son dixième succès en Grand Tour, le Picard a devancé Phil Bauhaus (Bahrain Victorious) et Mark Cavendish (Quick-Step Alpha Vinyl). Juan Pedro Lopez (Trek Segafredo) a passé une nouvelle journée tranquille et a gardé son maillot rose.

Coup dur pour Romain Bardet !

D’abord, dès les premiers kilomètres de course, 5 coureurs ont constitué l’échappée du jour : Filippo Tagliani (Drone Hopper Androni Giocatolli), Nicolas Prodhomme (AG2r Citroën), Julius Van den Berg (EF Education EasyPost), Mirco Maestri (Eolo Kometa) et Pascal Eenkhoorn (Jumbo Visma).

Lors du sprint intermédiaire de Pieve di Teco, Filippo Tagliani (Drone Hopper Androni Giocatolli). Malade pendant la nuit à cause de problèmes gastriques, Romain Bardet (Team DSM) a été contraint à l’abandon après plus de 30 kilomètres de course. Son équipe misera maintenant sur le jeune Thymen Arensman pour une place dans le top 10.

Ensuite, Pascal Eenkhoorn (Jumbo Visma) a franchi le sommet du Colle di Nava en première position, alors que Filippo Tagliani (Drone Hopper Androni Giocatolli) a été lâché du groupe de tête et a été avalé par le peloton. L’écart est monté à plus de 6 minutes 30 après 60 kilomètres de course puisque le peloton a monté tranquillement ce col afin d’éviter de perdre de nombreux sprinteurs dans ce col difficile.

Une bataille entre les baroudeurs et les équipes des sprinteurs

Puis, les équipes Groupama-FDJ, Alpecin Fenix, Quick-Step Alpha Vinyl, Israel Premier Tech, UAE Team Emirates et Team DSM ont mis en route. Devant, les quatre hommes de tête ont profité d’un vent favorable, mais le final en faux plat montant a été fatal aux baroudeurs. Toute l’équipe Groupama FDJ s’est mise à la planche pour son leader. Avant le dernier kilomètre, Julius Van den Berg (EF Education EasyPost) a profité d’une mésentente pour sortir seul, mais le coureur néerlandais a été repris. Malheureusement, ces cinq coureurs ont été revus à 500 mètres de la ligne.

Cruel dénouement pour les attaquants

Finalement, après un ultime relais de Ramon Sinkeldam, Arnaud Démare (Groupama FDJ) a lancé tout en puissance son sprint à moins de 200 mètres de la ligne. Le sprinteur français a résisté au retour de Phil Bauhaus (Bahrain Victorious). Trop court face à la puissance de Démare, Mark Cavendish (Quick-Step Alpha Vinyl) a fini troisième devant Fernando Gaviria (UAE Team Emirates) et Alberto Dainese (Team DSM). Juan Pedro Lopez (Trek Segafredo) a gardé son maillot rose avant une étape difficile demain à Turin. Avec 238 points, Arnaud Démare (Groupama FDJ) a accentué son avance dans la lutte du maillot cyclamen.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une