Nous suivre

6 Nations 2020

Tournoi des 6 Nations : l’Irlande s’offre le Pays de Galles

Flo Ostermann

Publié

le

INPHO

Tournoi des 6 Nations – L’Irlande enchaîne avec une deuxième victoire en deux matchs en faisant tomber le Pays de Galles, tenant du titre (24-14).

L’entame de match était à l’avantage des Irlandais. Peu convaincants face aux Écossais la semaine passée, les hommes en vert marquaient le premier essai de la rencontre grâce à Jordan Larmour (18′, 5-0). Pour autant, les Gallois réagissaient quasiment dans la foulée. Après un gros travail du capitaine Alun Wyn Jones, 136 sélections, le demi de mêlée Tomos Williams allait à dame (27′, 5-7).

Mais la pression était clairement irlandaise lors du premier acte. Après une touche négociée à merveille, le pilier Tadhg Furlong marquait en force (12-7). Un score identique à la mi-temps. Dominé territorialement (64%/36% en faveur de l’Irlande), le Pays de Galles restait néanmoins au contact.

L’Irlande tout en maîtrise

Le début de deuxième acte était une copie conforme du premier. Le XV du Trèfle s’appuyait sur une conquête redoutable. Résultat, au bout d’une démonstration de force irlandaise, Josh van der Flier marquait en puissance, bien aidé par son pack (46′, 19-7).

Le tournant du match avait lieu peu avant l’heure de jeu. Hadleigh Parkes concluait une grosse séquence galloise aplatissant sur la ligne. Mais l’arbitrage vidéo refusait la réalisation de centre du Poireau, ce dernier n’ayant pas contrôle le ballon au moment d’aplatir. Cruel.

Car derrière, le Trèfle maîtrisait sa fin de match après avoir laissé passer l’orage. Mieux encore, Andrew Conway inscrivait l’essai du bonus (75′). Si Tipuric sauvait les meubles en fin de match côté gallois, la messe était dite. L’Irlande obtient en deuxième succès en deux matchs (24-14). Le Pays de Galles, invaincu depuis huit matchs dans le Tournoi, tombe de haut.

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une