Nous suivre

Rugby à XV

Transferts : 5 clubs de Top 14 veulent s’offrir Patrick Tuifua

Nicolas Jacquemard

Publié le

Photo Icon Sport

TOP 14 2023-2024 – Selon le Midi Olympique, pas moins de 5 clubs de Top 14 veulent signer la révélation Patrick Tuifua. 

Patrick Tuifua (19 ans) a éclaboussé le début du Tournoi des 6 Nations U20 par son talent. Le troisième ligne est la nouvelle sensation du rugby français, alors qu’il évolue aux Antipodes, du côté de Hawke’s Bay (Nouvelle-Zélande). Engagé avec les Hurricanes pour l’année 2024, il devrait faire ses débuts en Super Rugby dans les prochaines semaines. Il peut aussi prétendre aux All Blacks.

Patrick Tuifua en visite à La Rochelle

Pour 2025, le Néo-Calédonien est à la croisée des chemins et va devoir choisir entre rester en Super Rugby et viser la sélection néo-zélandaise ou signer en Top 14 pour ambitionner le XV de France. Comme expliqué il y a plusieurs semaines, le RC Toulon est sur le coup pour le signer et l’a notamment invité sur ses installations. Montpellier et le Stade Français sont aussi à l’affût.

Mais deux nouveaux clubs sont entrés dans la danse et l’un d’eux se montre très actif. Patrick Tuifua a en effet visité les installations du Stade Rochelais ces derniers jours, selon les indiscrétions du Midi Olympique. Les Maritimes, qui vont perdre Yoan Tanga, tentent donc de convaincre le jeune troisième ligne de les rejoindre dans quelques mois. L’ASM Clermont s’est aussi positionnée sur ce dossier complexe et qui va animer les prochains mois de mercato rugby.

Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon que de cyclisme.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *