Nous suivre

Rugby à XV

Trois ans de prison dont deux avec sursis requis contre Bernard Laporte

Publié le

Bernard Laporte annonce sa mise en retrait de ses fonctions de président de la FFR
Photo Icon Sport

RUGBY À XV – Les procureurs du Parquet national financier ont requis trois ans de prison dont deux avec sursis contre Bernard Laporte, ainsi qu’une amende de 50 000 euros.  

Le procès qui s’est ouvert le 7 septembre dernier se rapproche de son terme. François-Xavier Dulin et Céline Guillet, les procureurs du PNF, ont fait leurs réquisitions ce jour contre Bernard Laporte et Mohed Altrad dans l’affaire du contrat liant les deux hommes. Elles sont presque identiques, puisque la principale différence concerne le montant de l’amende requis, 50 000 euros pour Bernard Laporte, 200 000 pour Mohed Altrad.

Pour le reste, trois ans de prison dont un ferme sont requis contre les deux hommes, assortis de deux ans d’interdiction de gérer une société commerciale, deux ans d’interdiction d’exercer toute fonction en lien avec le rugby, même bénévolement. Les procureurs ont demandé que les interdictions soient exécutées à titre provisoire, ce qui signifie que si le tribunal suit les réquisitions, Bernard Laporte serait contrait de quitter son rôle de président de la FFR et que Mohed Altrad devrait prendre du recul avec le MHR.

Pour les autres prévenus, le réquisitoire est un peu plus clément. Deux ans de prison dont un ferme contre Claude Atcher, une peine assortie d’une interdiction de diriger une société commerciale pendant trois ans. Un an de prison dont six mois avec sursis ont été requis contre Serge Simon, ainsi qu’une interdiction d’avoir une fonction dans le rugby pendant deux ans. Enfin, un an d’emprisonnement dont six mois avec sursis et une interdiction de diriger une société commerciale pendant trois ans ont été requis contre Benoît Rover.

La date du verdict n’a pour le moment pas été communiquée.

Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon que de cyclisme.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une