Nous suivre

Rugby à XV

Un Wallaby contraint d’arrêter sa carrière à cause de commotions

Publié le

Un Wallaby contraint d'arrêter sa carrière à cause de commotions
Photo Icon Sport

INTERNATIONAL – Le débat des commotions cérébrales est un des dossiers brûlants du rugby moderne, quelques jours après les déclarations de Carl Hayman. Sélectionné à 39 reprises avec les Wallabies, Dane Haylett-Petty (32 ans) est obligé de mettre un terme à sa carrière sportive à cause de commotions à répétition. 

Après une longue carrière qu’il a débutée en 2012, après être passé par le Biarritz Olympique durant trois saisons et plusieurs autres clubs en Australie, Dane Haylett-Petty doit mettre un terme à sa carrière dans le rugby. Lors d’un test-match face aux All Blacks dans le cadre de la Bledisloe Cup en octobre 2020, l’ancien Wallaby a reçu un coup de coude de Jordie Barrett en plein visage en tout début de match. Cet épisode, ce n’est que le dernier d’une longue série de coups à la tête subis par l’ancien arrière des Melbourne Rebels. Depuis, l’Australien a consulté plusieurs spécialistes pour faire état de ce traumatisme, et les médecins lui ont conseillé d’écouter sa tête et son esprit. Après une longue carrière internationale, où il a été sélectionné chez les Wallabies suite au limogeage d’Israel Folau, Dane Haylett-Petty a décidé de dire stop et de se consacrer à sa famille et ses autres occupations.

Lors du match face aux All Blacks, j’ai subi ce coup à la tête et j’ai eu une vision floue le reste du match. Je me souviens parfaitement de cette action. Parfois, c’est le premier coup à la tête qui fait mal, pour d’autres c’est au bout du sixième ou septième coup qu’ils commencent à avoir des symptômes. Je sais que certains joueurs ont eu des problèmes à seulement 21 ou 22 ans après leur première ou deuxième commotion. Moi j’ai 32 ans, ce n’est pas la fin du monde. Même les meilleurs spécialistes au monde admettent qu’ils ne comprennent pas totalement d’où viennent ces symptômes. Depuis un an, j’ai vu quatre ou cinq spécialistes, ils m’ont tous dit d’écouter mon corps et ma tête. Bien que depuis ce match je vais mieux, je n’ai pas été en mesure de battre ces symptômes.

Une triste réalité

Ces déclarations sur Fox Sports de l’ancien joueur de la Western Force et des Rebels font plutôt froids dans le dos. Cette retraite forcée d’un très bon joueur international peut être vue comme un avertissement pour ce sport. Il intervient également lors de la Tournée d’Automne, où les Wallabies n’ont pas pu sélectionner le trois-quart polyvalent Matt To’omua en raison d’une commotion cérébrale.

Il y a quelques jours, Carl Hayman, l’ancien des All Blacks et joueur du RCT, avait annoncé qu’un groupe d’anciens internationaux avait intenté une action en justice contre World Rugby au sujet des commotions cérébrales.

Passionné de sport, notamment de rugby dans toutes ses variantes (XV, XIII et VII). Fan du RC Toulon et de l'Olympique de Marseille.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une