Nous suivre

Vendée Globe 2020

Vendée Globe : Charlie Dalin passe la ligne d’arrivée en premier… mais pourrait ne pas le rester

Tom Compayrot

Publié

le

De la casse pour Charlie Dalin qui perd la tête du Vendée Globe
Yvan Zedda - Alea

Vendée Globe 2020 – C’est fait. Après un tour du monde en 80 jours, le premier concurrent a finalement franchi l’arrivée : il s’agit de Charlie Dalin, skipper d’APIVIA. Pourtant, ce dernier pourrait voir sa victoire chipée sur le fil. Cinquième à l’heure actuelle, Yannick Bestaven (Maître Coq) va bénéficier de 10 heures et 15 minutes de compensation à son arrivée prévue cette nuit. Boris Herrmann (SeaExplorer), bénéficiant lui de 6 heures de compensation, est aussi en embuscade.

Kevin Escoffier va être l’arbitre de ce Vendée Globe malgré lui. Pour secourir le skipper PRB lors de son naufrage en novembre dernier, quatre skippers avaient été déroutés. Parmi eux : Boris Herrmann, troisième actuellement, et Yannick Bestaven, cinquième. Chacun d’eux avait alors bénéficié d’une bonification pour compenser la perte de temps dédiée au sauvetage. Boris Herrmann avait été gratifié de 6 heures, contre 10 heures 15 pour Yannick Bestaven. Or ce sont ces deux compensations qui pourraient bien décider de la victoire finale deux mois plus tard.

Charlie Dalin a fait une course quasiment parfaite, menant la flotte pendant une bonne partie de celle-ci malgré son avarie de foil en décembre. Mais le skipper APIVIA ne va pas pouvoir savourer le franchissement de la ligne d’arrivée. Sa victoire finale ne dépend plus de lui. Il va devoir espérer que Boris Herrmann et Yannick Bestaven, qui vont arriver dans la nuit, soient ralentis. Les dernières estimations donneraient Yannick Bestaven vainqueur.

Une première expérience pour Charlie Dalin

À 36 ans, Charlie Dalin participait à son premier Vendée Globe. Grand spécialiste de la Solitaire du Figaro (quatre podiums en quatre participations) et des transatlantiques, ce Vendée Globe représentait aussi son premier tour du monde. Pour préparer la course, il a bénéficié de la structure (MerConcept) et de l’expérience de François Gabart, vainqueur de la course en 2012/13. Architecte de formation, Charlie Dalin a longuement peaufiné la conception d’un bateau à la pointe de la technologie. Celui-ci, l’Imoca APIVIA, a connu sa première course lors de la transat Jacques-Vabre en 2019. Une course dominée et remportée en duo avec Yann Eliés, démontrant toutes les capacités du monocoque.

Tom Compayrot


Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?