Nous suivre

Volley-Ball

Volley Championnats du monde : Les Bleus battus de justesse par l’Italie en quarts de finale

Sébastien Gente

Publié le

Volley Championnats du monde Les Bleus battus de justesse par l'Italie en quarts de finale
Photo Icon Sport

CHAMPIONNATS DU MONDE MESSIEURS DE VOLLEY Le rêve est passé pour les Bleus, battus en quarts de finale suite à une âpre lutte, par une équipe italienne qui a régalé dans le tie-break. Les champions olympiques ne remporteront pas le seul titre qui manque à leur palmarès. 

Le succès d’extrême justesse des Bleus sur le Japon en 8èmes de finale a rassuré sur la combativité des champions olympiques. Mais il a aussi soulevé son lot d’interrogations. Au-dessus des Japonais lors de la Ligue des Nations en juillet, les Français ont eu toutes les peines du monde moins de deux mois plus tard. Ainsi, bien qu’ils aient surclassé l’Italie en demi-finale de cette même compétition, on restait dans l’expectative à l’approche de ce quart de finale.

Sous tension

Craintes confirmées avec le début de match réussi de l’Italie, principalement au block. Les Transalpins prennent rapidement trois points d’avance, et forcent Andrea Giani à un temps mort rapide. Mais une bonne série au service de Trévor Clévenot remet les Bleus dans le match. Les deux équipes ne vont alors plus se quitter jusqu’en fin de manche. Jusqu’à un coup de classe d’Earvin Ngapeth qui donne deux points d’avance aux Bleus. Les Italiens bouchent immédiatement le retard, mais Ngapeth conclut la manche sur une bombe au service (26-24).

La deuxième manche démarre sur des bases tout aussi serrées. Mais de nouveau, les Transalpins sont les premiers à creuser l’écart (11-8). Cette fois, c’est le service d’Antoine Brizard qui ramène les Bleus à hauteur. Le mano a mano reprend alors de plus belle. Mais c’est cette fois les Italiens qui parviennent à créer l’écart grâce à une belle activité au block et au service. Logiquement, la Squadra Azzura empoche la manche (21-25).

Comme prévu, une lutte intense

Le match suit le scénario que l’on pressentait, une lutte acharnée entre deux des meilleures nations du volley mondial. Mais ce sont néanmoins les Italiens qui font la course en tête. La réussite est de leur côté, et ils prennent trois points d’avance auxquels ils s’accrochent avec détermination. Jusqu’à ce qu’Earvin Ngapeth ressorte de sa boîte au service, permettant aux Bleus d’aligner 4 points d’affilée. La lutte est âpre, mais à l’expérience, les Français font craquer la défense italienne en fin de set (25-23).


Au pied du mur, les Italiens ne flanchent pas pour autant. Ils se relancent dans la grande bataille sur un rythme effréné. Menés de deux longueurs, ils alignent 5 points d’affilée pour prendre les commandes. Yacine Louati envoie alors la sauce au service, et ne laisse pas aux Bleus le temps de gamberger. Malgré tout, les Italiens gardent la main, et égalisent dans une fin de manche confuse (22-25).

La désillusion

Comme au tour précédent, le tie-break est donc de rigueur. Et les Italiens semblent de plus en plus fringants. Ils s’envolent d’entrée 7-2, ce qui ne laisse guère de doutes sur l’issue du match. Les Bleus, eux, semblent à court d’idées et se délitent au service. Les points s’enchainent, les Transalpins sont saignants, et filent vers une victoire logique, 15-12, malgré un baroud d’honneur tricolore. L’aventure s’arrête pour une équipe de France qui aura tout donné, mais qui a manqué de peps en fin de partie pour conquérir le seul titre manquant du volley français.


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une