Nous suivre

Football

Women’s ICC : un tournoi de haut niveau en guise de préparation

Avatar

Publié

le

Du 15 au 18 août 2019 se tient à Raleigh, en Caroline du Nord, USA, le tournoi féminin de l’International Champions Cup. Le North Carolina Courage remet son titre en jeu sur ses terres. Cette compétition permet une belle transition entre le Mondial de cet été en France et les championnats qui reprennent en septembre. Entre des Américaines sûres de leur force, des Lyonnaises revanchardes et des outsiders anglaises et espagnoles, les matchs promettent d’être accrochés. Présentation de l’édition de cette année.

Présentation du tournoi

Quelques jours après la Women French Cup de Colomiers, un autre grand tournoi international de football féminin prend place. Après avoir pris ses quartiers en Floride en 2018, l’ICC déménage en Caroline du Nord chez le vainqueur sortant. Alors que la version masculine de l’ICC est en place depuis quelques saisons et se joue tout autour du globe, l’édition féminine aborde sa deuxième année d’existence dans un nouveau lieu.

Le tournoi se déroule sur une petite semaine avec deux matchs par équipe. Le jeudi 15 août, les demi-finales entre Lyon et Madrid puis entre le Courage de Caroline du Nord et Manchester City. Les deux vainqueurs se retrouvent en finale le dimanche pour soulever le trophée et les vaincus du dernier carré chercheront à accrocher le podium.

Lyon – Atlético Madrid : Jeudi 15 août à 23h (heure française)

Courage – Manchester : Vendredi 16 août à 01h30 (heure française)

Petite finale : Dimanche 18 août à 23h (heure française)

Finale : Lundi 19 août à 01h30 (heure française)

Les équipes

North Carolina Courage : L’équipe championne en titre est donc l’hôte de ce tournoi. Mais elles sont également championnes des États-Unis en titre et finalistes en 2017. Il s’agit assurément de l’une des meilleures équipes du continent et sera légitimement favorite à sa propre succession cette année. Le club est actuellement en tête de la saison régulière et compte dans ses rangs des championnes du monde.

Olympique Lyonnais : La meilleure équipe du Vieux Continent avec ses 4 Ligues des Championnes consécutives, série en cours, et ses multiples titres nationaux. Le club rhodanien ne vient sûrement pas en victime expiatoire et veut certainement prendre sa revanche sur l’an dernier (défaite 1-0 contre les Américaines). Avec une équipe qui a peu changé mais un nouvel entraîneur, elle sera encore difficile à déjouer.

Atlético Madrid : Triples championnes d’Espagne en titre, les Colchoneras ont du mal à exister en Europe en étant éliminées rapidement de la compétition, notamment par Wolfsburg ces dernières années. Certainement l’équipe la moins expérimentée à ce niveau qui vient pour apprendre.

Manchester City : City a remporté la Coupe d’Angleterre en 2019 et est certainement la meilleure équipe britannique ces dernières années. Contrairement aux Espagnoles, les Anglaises sont plus habituées des joutes européennes et comptent dans leurs rangs une médaillée de bronze du dernier mondial, en plus de 9 mondialistes, ce qui montre les qualités de cette équipe.

Les joueuses à suivre

Beaucoup de joueuses seront à suivre lors de ce tournoi. En en effet, les Américaines ont dans leur effectif 5 championnes du monde en juillet dernier en France, comme Heather O’Reilly. L’OL possède beaucoup de joueuses connues comme Ada Hegerberg, 1er Ballon d’Or féminin de l’histoire, ou les mondialistes telles qu’Amandine Henry, Eugénie Le Sommer ou Shanice Van De Senden. Les Citizens pourront compter sur Helen White alors que les Espagnoles feront confiance à l’attaquante brésilienne Ludmila da Silva.

Dans un tournoi relevé, les favorites sont clairement les finalistes de l’an dernier. Cependant, les outsiders feront tout pour contrecarrer leurs plans et se hisser en finale. Ce tournoi est également l’occasion de revoir à l’œuvre nombre de protagonistes du dernier Mondial et de préparer la saison 2019-2020 qui arrive vite avec les objectifs des unes et des autres.

Damien Meunier


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Football

Ligue 1 Conforama – 16ème journée : Nos tops et flops

Avatar

Publié

le

Par

Ligue 1 Conforama - 16ème journée - Nos tops et flops

Pour chaque journée de Ligue 1 Conforama, Dicodusport fait un retour sur les moments marquants du week-end, entre réussites et échecs, sans langue de bois !

Les Tops

Avalanches de buts, des triplés : La Ligue 1 en mode show

29 buts en 9 matchs de L1 (Amiens-Reims ayant été reporté), des triplés inscrits par le Bordelais Maja et le Brestois Battocchio… Qui aurait pu imaginer qu’une journée en pleine semaine stimulerait les joueurs de Ligue 1 Conforama à ce point ? On ne va pas se le cacher, ça fait du bien de voir notre Ligue 1 Conforama briller autrement que défensivement. Des buts, du spectacle… on en redemande tout le temps !

Cristian Battocchio, héros Brestois avec un triplé face à Strasbourg – AFP

Bordeaux se révèle avec Paulo Sousa (Bordeaux 6-0 Nîmes)

Il est certainement la meilleure recrue des Girondins de Bordeaux depuis bien longtemps. Si ses débuts ont été difficiles, Paulo Sousa, le coach bordelais, s’est adapté à son équipe et à la Ligue 1 Conforama au fil du temps. Résultat, Bordeaux est une équipe plaisante à voir évoluer cette saison, loin de ses standards des années précédentes. De plus, les résultats sont là : après la victoire écrasante, Bordeaux retrouve le podium, une première à cette période de la saison depuis 2009-2010. Cela faisait aussi 12 ans que Bordeaux n’avait pas inscrit 6 buts dans le même match. Idéal avant le déplacement à l’Orange Vélodrome dimanche.

Sainté s’est lâché (Saint-Etienne 4-1 Nice)

Il faisait bien froid hier soir à Geoffroy-Guichard mais pourtant, les Verts ont certainement réalisé leur meilleur match depuis l’arrivée de Claude Puel. Sous l’impulsion de l’homme fort du coach Puel, le Gabonais Denis Bouanga (2 buts et 1 passe décisive), les Verts ont passé leurs nerfs sur le Gym. Longtemps sauvés par Benitez, les Niçois ont été bien en dessous de Saint-Etienne. 5ème de Ligue 1 Conforama, Saint-Etienne continue sa remontée au classement. Mais surtout, l’ASSE commence à donner du plaisir dans le jeu et cela, ça n’a pas de prix.

L’OM remporte le « choc » (Angers 0-2 Marseille)

Le match attendu de cette 16ème journée de Ligue 1 Conforama se déroulait mardi soir au stade Raymond Kopa d’Angers. Le 2ème, Marseille, se déplaçait chez la surprise de ce début de saison le 3ème, Angers. Deux équipes en pleine forme qui donneront un match plaisant, où l’OM de Villas-Boas a su contrecarrer les plans tactiques angevins en laissant le ballon de manière inhabituelle. Résultat, Marseille s’est imposé en patron sans être inquiété par Angers. Une nouvelle bonne performance pour les Olympiens mais surtout une 5ème victoire d’affilée en championnat qui les positionne sur une 2ème place confortable.

Les Flops


Lire la suite

Football

Lionel Messi mérite-t-il le Ballon d’Or 2019 ?

Nico

Publié

le

Par

Lionel Messi Ballon d'Or
Reuters

Comme chaque année, l’élection du Ballon d’Or provoque une vague de mécontentement, d’une bonne partie de la planète football. Et 2019 n’a pas dérogé à la règle.

Déjà qu’une récompense individuelle dans un sport collectif est très compliquée à décerner, tant il peut être subjectif par le poste du joueur ou la visibilité de certains joueurs par rapport à d’autres, le manque de transparence des critères du Ballon d’Or en fait une élection qui est impossible à commenter ou presque. Quelle part pour les résultats de l’équipe du joueur ? Quels critères pour évaluer un défenseur ?

Sadio Mané et Virgil Van Djik ont réalisé une saison incroyable avec Liverpool, couronnée par une victoire en Ligue des Champions. Les deux méritaient le Ballon d’Or, tant ils ont été précieux dans cette conquête. Mais peut-on dire pour autant que Lionel Messi ne méritait pas la récompense suprême ? Encore une fois, tout dépend des critères qui doivent être retenus par les votants, car la saison individuelle 2019 de l’attaquant argentin est juste une nouvelle fois incroyable :

  • 56 Matchs joués
  • 54 buts
  • 23 Passes décisives
  • 81% Passes réussies
  • Meilleur buteur de la Liga
  • Meilleur Passeur de la Liga
  • Meilleur buteur de la Ligue des Champions
  • Soulier D’or

Ce à quoi il faut ajouter le titre en Liga et la Supercoupe d’Espagne, pas mal tout de même. La morale de l’histoire, c’est qu’on pourra crier au complot ou même, pour les plus mécontents, au racisme, mais tant que les critères du Ballon d’Or ne seront pas plus précis et que le système de votes restera le même, des incohérences flagrantes et des débats interminables sur le mérite émergeront aux quatre coins du monde.

Dicodusport


Lire la suite

Football

Ligue 1 Conforama – 15ème journée : Nos tops et flops

Avatar

Publié

le

Par

Ligue 1 Conforama - 15ème journée - Nos tops et flops
AFP

Pour chaque journée de Ligue 1 Conforama, Dicodusport fait un retour sur les moments marquants du week-end, entre réussites et échecs, sans langue de bois !

Les Tops

L’OM assume son statut (Marseille 2-1 Brest)

Vendredi soir à l’Orange Vélodrome, l’Olympique de Marseille était attendu. Déjà en tant que 2ème de Ligue 1 Conforama mais aussi pour enchaîner une 4ème victoire en championnat. Dans un Vélodrome qui a répondu présent comme souvent cette saison, c’est un OM peu réaliste mais spectaculaire qui s’est présenté devant ses supporters (34 tirs dont 10 cadrés, soit un record depuis 2013). Si André Villas-Boas a vu le « meilleur match » de l’OM cette saison, son équipe a bien failli se faire avoir à la 88′ par l’égalisation de Cardona. C’était sans compter sur le « supersub » du moment côté olympien, Nemanja Radonjic, qui a offert la victoire une minute après d’un but somptueux. L’OM se porte bien et conserve sa deuxième place, avant le choc à Angers mardi.

Nice a lâché les chevaux (Nice 3-1 Angers)

S’il reste « beaucoup de choses à améliorer » selon l’entraîneur niçois Patrick Vieira, la victoire de l’OGC Nice face au SCO Angers semble « logique » d’après le coach azuréen. Il est vrai que les Niçois ont été plus entreprenants que les Angevins plutôt timorés et souvent dépassés par la fougue de la jeunesse offensive de Nice. Avec du spectacle, du jeu en mouvement, des défauts, du plaisir, c’est cette équipe niçoise que la Ligue 1 Conforama adore.

Da Silva soulage le Stade Rennais (Rennes 2-1 Saint-Etienne)

La Ligue Europa difficile à enlever des têtes, Rennais et Stéphanois se retrouvaient hier au Roazhon Park de Rennes pour retrouver le sourire. Les deux équipes ont, comme prévu, livré une opposition frileuse. Si Saint-Etienne a ouvert le score par Diony rapidement dans la rencontre (19′), les Rennais ont peu à peu repris le contrôle du match après l’égalisation rapide de Raphinha (25′). Un besoin de confiance côté Stade Rennais qui s’ajoute aux résultats moyens depuis le début de la saison. Les hommes de Julien Stéphan ont tout donné par la suite et ont été récompensés par la tête rageuse du capitaine Da Silva sur corner (93′), oublié au deuxième poteau. Rennes reste à distance convenable des places européennes, 10ème avec un match en moins.

Un Lyon réaliste reste placé (Strasbourg 1-2 Lyon)

L’OL continue de guérir. Sans être, une nouvelle fois, très dominateurs, les Lyonnais ont fait le job à Strasbourg qui restait sur une très bonne dynamique de deux victoires. Lyon a su faire le dos rond après l’ouverture du score strasbourgeoise. Très réalistes, les coéquipiers de Jeff Reine-Adélaide, une nouvelle fois buteur, ont réussi à renverser la vapeur à la Meinau. Une victoire importante pour la confiance après la déconvenue en Russie cette semaine en Ligue des Champions. À noter la blessure de Léo Dubois qui devrait être absent des terrains jusqu’à la trêve. 7ème à 2 points du 3ème, Lyon enchaîne.

L’OL a renversé Strasbourg à la Meinau – AFP

Les Flops


Lire la suite

Football

Euro 2020 : le tirage au sort complet

Avatar

Publié

le

Par

Euro 2020 - Le tirage au sort complet
Getty Images

Le tirage au sort de la phase finale de l’Euro 2020 (12 juin – 12 juillet 2020) a eu lieu ce samedi, à Bucarest. Pour rappel, la compétition se déroulera dans 12 villes à travers l’Europe.

Groupe A

Italie
Suisse
Turquie
Pays de Galles

Groupe B

Belgique
Russie
Danemark
Finlande

Groupe C

Ukraine
Pays-Bas
Autriche
Géorgie, Biélorussie, Macédoine du Nord ou Kosovo

Groupe D

Angleterre
Croatie
République Tchèque
Écosse, Israël, Norvège ou Serbie

Groupe E

Espagne
Pologne
Suède
Bosnie-Herzégovine, Irlande du Nord, Slovaquie ou Irlande

Groupe F

Allemagne
France
Portugal
Hongrie, Bulgarie, Roumanie ou Islande

Dicodusport


Lire la suite

Football

Max Taylor, le survivant

Idriss

Publié

le

Par

Sky Sports

Plus d’un an après avoir été diagnostiqué d’un cancer des testicules, le jeune défenseur anglais Max Taylor a figuré dans le groupe de Manchester United à Astana, ce jeudi.

Et même si l’équipe très rajeunie des Red Devils s’est inclinée au Kazakhstan (2-1), et qu’il n’est pas entré en jeu, ce match est une grande victoire pour Max Taylor. C’est alors qu’il attaquait sa première pré-saison avec l’équipe U23 de Manchester United, que le jeune anglais a appris la terrible nouvelle. Dans une interview accordée au site officiel de son club, Max Taylor raconte en détail sa découverte de la maladie :

J’ai senti comme une grosseur au début et j’avais mal quand je faisais des sprints. Je ne me sentais pas bien et j’avais des douleurs à chaque fois dans la même zone. C’était juste un kyste qui est parti après une semaine sous antibiotiques […] Une semaine plus tard, il est revenu mais en plus gros. Le médecin m’a donc envoyé chez un spécialiste pour passer un scanner et ils ont trouvé un cancer. Nous nous sommes tous effondrés, ma mère, mon beau-père et moi quand nous l’avons su. Tu es dans une bulle, et tu ne penses pas à autre chose qu’au football, surtout pas à une maladie qui met ta vie en danger. Tu te dis « ok, c’est peut être la fin de ma vie » et tu ne penses qu’à ça.

Le coup d’arrêt

Cette maladie a été un coup d’arrêt pour Taylor, élément prometteur de l’académie de Manchester United, qui a dû mettre sa carrière entre parenthèses. Les longues heures d’entraînement sous la pluie fine de Carrington, ont été remplacées par les séances de chimiothérapie. Mais même si la chimio a suffi à éliminer les cellules cancéreuses, Taylor a dû vivre une autre épreuve pour se débarrasser du cancer :

Ce n’était pas revenu à la taille d’un ganglion lymphatique normal. Donc pour éliminer tout risque de récidive, j’ai du subir une opération assez risquée.

Après plusieurs semaines à l’hôpital, le Mancunien est rentré chez lui et a pu à nouveau s’entraîner avec les U23. Il a même retrouvé les terrains le 22 novembre, à l’occasion d’un match de la relève des Red Devils face à Sunderland. Et jeudi, Max Taylor a pu réaliser son rêve : faire partie du groupe de l’équipe première. Sans doute la première apparition d’une longue série pour le jeune défenseur, dont l’histoire et le courage suscitent l’admiration de son coach.

Idriss Ahamada

 

 


Lire la suite

Fil Info

Sevens - Les Bleues battues par le Canada en quarts de finale à Dubaï Sevens - Les Bleues battues par le Canada en quarts de finale à Dubaï
Rugby à 7Il y a 13 minutes

Sevens : les Bleues battues par le Canada en quarts de finale à Dubaï

Sevens - Dubaï - Impressionnante en phase de poules, l'équipe de France féminine à 7 s'est inclinée en quarts de...

Champions Cup - 3ème journée - Nos pronostics pour les clubs français Champions Cup - 3ème journée - Nos pronostics pour les clubs français
Rugby à XVIl y a 13 heures

Champions Cup – 3ème journée : nos pronostics pour les clubs français

La Champions Cup continue ce week-end avec les 6 clubs français en lice. Voici nos pronostics pour la 3ème journée.

Sevens - Les Bleues impressionnent en dominant la Nouvelle-Zélande Sevens - Les Bleues impressionnent en dominant la Nouvelle-Zélande
Rugby à 7Il y a 17 heures

Sevens : les Bleues impressionnent en dominant la Nouvelle-Zélande

Sevens - Dubaï - L'équipe de France féminine a réussi l'exploit de dominer la Nouvelle-Zélande dans le choc de la...

BrèvesIl y a 18 heures

Mondial de handball féminin : pas de tour principal pour l’équipe de France

Si un nul suffisait aux Bleues pour accéder au tour principal du Mondial de handball, les Danoises ne comptaient pas...

Leone Nakarawa licencié par le Racing 92 Leone Nakarawa licencié par le Racing 92
Rugby à XVIl y a 19 heures

Leone Nakarawa licencié par le Racing 92

Le feuilleton Leone Nakarawa serait sur le point de prendre fin. Selon les informations de RMC Sport, le 2ème ligne...

Challenge Cup - 3ème journée - Nos pronostics pour les clubs français Challenge Cup - 3ème journée - Nos pronostics pour les clubs français
Rugby à XVIl y a 20 heures

Challenge Cup – 3ème journée : nos pronostics pour les clubs français

La Challenge Cup continue ce week-end avec 8 clubs français en lice. Voici nos pronostics pour cette troisième journée de...

Braisaz, Simon, Chevalier, l'Individuel d'Östersund des Bleues à la loupe Braisaz, Simon, Chevalier, l'Individuel d'Östersund des Bleues à la loupe
BiathlonIl y a 23 heures

Braisaz, Simon, Chevalier, l’Individuel d’Östersund des Bleues à la loupe

Sur l'Individuel d'Östersund, Justine Braisaz et Julia Simon ont poursuivi avec brio le quadruplé masculin de la veille. Voici leurs...

Serge Blanco allume Bernard Laporte Serge Blanco allume Bernard Laporte
Rugby à XVIl y a 24 heures

Serge Blanco allume Bernard Laporte

À l'occasion de la sortie de son autobiographie, Serge Blanco a accordé un long entretien à nos confrères du Figaro...

BiathlonIl y a 2 jours

Biathlon – Östersund : Justine Braisaz s’impose sur l’Individuel, Julia Simon 3ème

Biathlon - Après le quadruplé des garçons, Justine Braisaz a remporté l'Individuel dames ce jeudi. Julia Simon est troisième.

ActualitésIl y a 2 jours

Sevens – Dubaï : Les Bleus dans la douleur face à l’Argentine, les Bleues assurent face à l’Angleterre

L'équipe de France masculine de Sevens lançait son tournoi de Dubaï face à l'Argentine ce jeudi après-midi, alors que les...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nos débats

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2019 - Tous droits réservés