Nous suivre

Football

Women’s International Champions Cup : L’OL perd son titre

Publié le

Women's International Champions Cup L'OL perd son titre
Photo Women's International Champions Cup

Women’s International Champions Cup – Lyon remettait son titre de la WICC en jeu à Portland dans la nuit de samedi à dimanche. Las, les Fenottes quitteront l’Oregon plus légères suite à leur défaite 1-0 contre les hôtes.

Avant le tirage au sort du tour de barrage de Ligue des Championnes dimanche à 13h00 (Bordeaux également concerné), les Lyonnaises terminaient leur tournoi en terre américaine face aux Portland Thorns. Ces dernières avaient remporté le tournoi d’ouverture (NWSL Challenge Cup) au printemps et sont actuellement en tête de la saison régulière du championnat Nord-Américain.

L’OL battu à l’usure

Si l’OL a fait une bonne première période, le banc du Thorns a finalement fait la différence en fin de match face à des Lyonnaises clairement en phase de préparation (la D1 Arkéma commence le 27 Août). De plus, les Rhodaniennes sont privées de quelques éléments importants, que ce soit pour blessure (Ada Hegerberg notamment) ou retour des Jeux Olympiques. En face, le Thorns s’avançait au presque complet, avec notamment les olympiennes (dont la Canadienne Christine Sainclair, entrée en seconde mi-temps).

La seconde mi-temps est presque à sens unique. En effet, les locales ont le ballon et dominent les débats. Preuve en est un poteau sauve la Chilienne, et ancienne Parisienne, Endler de la correctionnelle. Et un penalty aurait pu être accordé aux Américaines. En face, les Lyonnaises souffrent, manquent de rythme et d’expérience et sont un peu trop timides. Sonia Bompastor, la coach lyonnaise, termine le match avec beaucoup de jeunes sur le terrain. A la 87ème minute, Morgan Weaver, entrée en jeu peu avant, délivre un Providence Stadium en feu, validant la victoire des locales.

Ce match va être riche d’enseignements pour les deux équipes, notamment les Fenottes qui devront vite se remobiliser et attendre le retour des absentes en vue de récupérer les titres perdus l’année passée. Les coéquipières de la capitaine Wendie Renard ont pu voir ce qu’il leur manquait en vue de cette nouvelle saison tout en s’appuyant sur les satisfactions de la rencontre. A noter la grosse activité, tant offensivement que défensivement, d’Amandine  Henry, sûrement contente de retrouver les lieux de ces exploits (championne en 2017 dans l’Oregon)

 

Journaliste/rédacteur depuis décembre 2016 - Amateur professionnel de sport, d’abord le football, j’aurais pu en faire mon métier. Mais bon, vous savez les … non, pas les croisés, ils vont bien eux. Juste un manque de talent, de technique et de niveau surtout. Mais cette passion est ancrée en moi telle la pomme dans la tarte tatin. Le côté suiveur/supporter est évidemment important au quotidien, que ce soit un soir de juillet 1998 en banlieue lyonnaise ou de juillet 2018 à Montréal. Car oui, depuis ma France natale, j’ai migré outre-Atlantique, au pays des caribous. Là, le football se joue à la main et non au pied. Et surtout, la religion sportive est plutôt froide et se joue avec une crosse. Non, ce n’est pas le curling ni le Lacrosse, encore que, mais le hockey sur glace. Une autre vision, une autre culture. On troque les crudités devant la télé pour une poutine et on s’installe avec notre chandail pour suivre cela. Et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, ou la vitesse d’un slap shot de McDavid ou un arrêt de la mitaine de Price, j’écris sur de l’actualité par ici mais aussi le sport féminin, pas assez mis en avant.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une