Nous suivre

Rugby à 7

World Sevens Series Londres : Les Bleus ne verront pas les quarts de finale

Nicolas Mezine

Publié le

World Sevens Series Londres Les Bleus ne verront pas les quarts de finale
Photo Icon Sport

WORLD SEVENS SERIES LONDRES – Malmenée par l’Australie et la Nouvelle-Zélande, l’équipe de France masculine de rugby à 7 n’atteindra pas le stade des quarts de finale du tournoi de Londres. Médaillés de bronze à Toulouse, les Bleus n’ont pas été capables de poursuivre sur leur lancée, et voient leurs espoirs de Top 5 mondial s’envoler. 

Sept jours après une belle médaille de bronze décrochée à Toulouse, les hommes de Jérôme Daret ont mis le cap sur Twickenham et le tournoi de Londres, avant-dernier tournoi Sevens de la saison 2021/2022. Placée dans la poule C, l’équipe de France était dans un groupe homogène, en compagnie de la Nouvelle-Zélande, l’Australie et du Canada.

Rencontre difficile face à la Nouvelle-Zélande

Pour leur premier match sur le gazon de Twickenham, les Bleus n’ont pas manqué leur entrée en matière face au Canada. Malgré une première mi-temps décevante, deux essais inscrits par Jonathan Laugel et Nelson Epée ont permis aux Tricolores de décrocher leur premier succès londonien (19-14). En revanche, le deuxième match de la journée fut bien plus compliqué, face à un adversaire bien plus fort sur le papier également. Finaliste à Singapour, mais décevante à Langford (Canada) et à Toulouse, la Nouvelle-Zélande a donné une leçon de rugby à 7 à nos Français.

Un triplé de Ngahori McGarvey-Black, puis trois essais inscrits par Sam Dickson, Caleb Tangitau et Akuila Rokolisoa ont permis aux Blacks de s’imposer largement 36 à 7. Aux alentours de 17h, les Bleus affrontaient l’Australie, leur dernier adversaire dans cette poule. Également battus face à la Nouvelle-Zélande, les Australiens avaient le même nombre de points que l’équipe de France. La donne était donc simple : le vainqueur se qualifierait pour les quarts de finale.

L’Australie a pris sa revanche

Le match à Toulouse avait été serré, mais cet après-midi, les Australiens n’ont pas fait dans la dentelle. À la pause, le score était déjà lourd pour les Bleus, menés 21-0. Deux essais inscrits coup sur coup par Aaron Grandidier et Joachim Trouabal ont donné une lueur d’espoir aux tricolores, mais l’essai de Ben Marr côté australien sur le coup d’envoi a enterré les derniers espoirs français. L’Australie s’est donc imposée 28 à 19. les Bleus termineront ces World Sevens Series Londres par des matchs de classement, de quoi contrecarrer leurs espoirs d’atteindre le Top 5 mondial à la fin de la saison.

Dans les autres poules, il n’y a pas eu de surprises. À la dérive sur leurs trois derniers tournois, les Blitzboks ont cette fois-ci répondu présent, en s’imposant dans la phase de poules face à l’Argentine et l’Irlande. Vainqueurs à Toulouse et à Singapour, les Fidjiens n’ont pas non plus fait dans la dentelle face à l’Espagne et les États-Unis. Enfin, l’Angleterre domine jusqu’à l’heure le groupe D en compagnie des Samoa, de l’Écosse et du Japon. L’Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande, les Fidjiens, l’Australie sont déjà qualifiés, les places restantes se joueront entre les équipes classées deuxièmes ou troisièmes, comme l’Irlande, l’Argentine ou les Samoa.


Passionné de sport, notamment de rugby dans toutes ses variantes (XV, XIII et VII). Fan du RC Toulon et de l'Olympique de Marseille.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une