Nous suivre

Tennis

WTA Montréal : La pluie perturbe le programme, Gracheva et Williams éliminées

Avatar

Publié le

Photo Icon Sport

TOURNOI WTA 1000 DE MONTRÉAL – Le premier tour de l’Omnium Banque Canada a été perturbé par la pluie. Sur les matchs ayant pu aller à leur terme, peu de surprises à signaler, hormis la Lettone Ostapenko. La Française Varvara Gracheva a été éliminée en 2 sets.

Le temps est capricieux dans la Belle Province cet été. Et ce lundi n’a pas fait exception. Si le week-end de qualification a été beau et chaud, le soleil a été allégrement absent ce lundi. La pluie, comme l’avait anticipé Caroline Garcia en conférence de presse, a en effet joué aux invités d’honneur et a chamboulé le programme tour au long de la journée.

Les Tchèques en force, les Françaises déjà dehors

Les deux joueuses tchèques en lice ce lundi ont surmonté les éléments pour accéder au 2ème tour. Marie Bouzkova a dominé l’Américaine Kayla Day en 2 sets avant la pause forcée. La 37ème mondiale a rendez-vous mardi avec Caroline Garcia. De son côté, le match a été plus compliqué pour Karolina Pliskova. L’expérimentée tchèque a dû s’employer pour sortir la Chinoise Lin Zhu. Zhu a réussi à embarquer Pliskova dans un tie-break au 2ème set qu’elle remporte 10-8. La Tchèque aura fort à faire au prochain tour contre Iga Swiatek.

Avec la pluie, le ciel n’était pas non plus bleu-blanc-rouge. En effet, les tricolores n’ont pas été à la fête. Varvara Gracheva avait perdu 6-4 le 1er set, avant l’interruption, en concèdent le break sur la seule balle de set de la Roumaine Sorana Cristea. La jeune Française s’est bien ressaisie après la pluie en n’accordant aucune balle de break à son adversaire. Las, elle n’a pas su profiter de ses opportunités et doit s’incliner au tie-break 7-3. Elle continue son apprentissage avec cette défaite 6-4 7-6.

Dans un match retardé par les intempéries, Caroline Garcia faisait son entrée dans le tournoi de double. En difficulté en simple depuis quelques semaines, le double a souvent été une bouée de sauvetage, une bouffée d’oxygène pour celle qui a remporté 2 titres du Grand Chelem dans ce format. Sans sa partenaire habituelle mais avec Petra Martic, elle s’incline 2-6 6-7 face à Sutjadi/Kato. Elles menaient pourtant 5-2 dans le jeu décisif avant de perdre les 5 derniers points. En espérant qu’elle saura se remobiliser pour le tableau en simple.

Williams dépassée, Azarenka, Bencic et Stephens continuent

De son côté, l’ancienne double championne de l’Open Australie, Victoria Azarenka a éparpillé façon puzzle la pauvre Polonaise Magda Linette 6-3 6-0 ! Quant à la championne olympique en titre, et vainqueur à Toronto en 2015, la Suissesse Belinda Bencic, elle poursuit également sa route tranquillement. Elle élimine l’Italienne Lucia Bronzetti.

Elle est attendue, elle voulait revenir ici et finalement, l’aventure ne se prolongera pas pour Venus Williams. Face à une Madison Keys en forme ces derniers temps, de 14 ans sa cadette, la vétéran doit baisser le pavillon et ne remportera certainement jamais le tournoi canadien. Avec sa robe rouge, comme la couleur du Canada, elle avait pourtant mis toutes les chances de son côté pour avoir le public dans la poche. Mais cela n’a pas suffi pour continuer. Au moins, elle ne sort pas du court blessée comme à Wimbledon. Malgré la défaite, elle a montré qu’elle avait encore du talent en sauvant pas moins de 8 balles de match dans le 2ème set. Le nombreux public, de retour après les averses, ne s’y trompe part et offre une standing ovation à la championne à la fin du match.

Le tie-break n’est pas une science exacte et est même un élément important du jeu pour gagner un match. Jelena Ostapenko en a fait l’amère expérience contre Jennifer Brady (6-7 6-0-6-7). La Lettonne s’est procurée des balles de set, dans la 1ère manche, et de match, dans la 3ème, mais n’est pas arrivée à conclure face à une adversaire accrocheuse. C’était d’ailleurs un retour sur un WTA 1000 pour Brady. L’Américaine s’était blessée à Cincinnati en 2021 lors de son match contre… Ostapenko ! De son côté, Sloane Stephens n’a pas laissé Kalinina espérer dans l’art délicat et difficile du tie-break en enchaînant 6 points d’affilée. Elle s’impose finalement 6-4 7-6.

Wozniacki et Rybakina sur les courts mardi, Badosa forfait

Malgré une météo incertaine, quasiment tous les matchs de lundi ont pu se dérouler. Mais rien n’est moins sûr pour mardi. En effet, de fortes pluies et de l’orage sont attendus sur Montréal et pourraient grandement perturber le programme. Si tout se déroule comme prévu, les chouchous du public Leylah Fernandez ou encore Bianca Andreescu sont attendues sur le court central. La Polonaise Magdalena Frech est la chanceuse de la soirée. Elle est en effet repêchée pour pallier la blessure au dos de l’Espagnole Paula Badosa. Un duel contre la Brésilienne Beatriz Haddad Maia l’attend.

Journaliste/rédacteur depuis décembre 2016 - Amateur professionnel de sport, d’abord le football, j’aurais pu en faire mon métier. Mais bon, vous savez les … non, pas les croisés, ils vont bien eux. Juste un manque de talent, de technique et de niveau surtout. Mais cette passion est ancrée en moi telle la pomme dans la tarte tatin. Le côté suiveur/supporter est évidemment important au quotidien, que ce soit un soir de juillet 1998 en banlieue lyonnaise ou de juillet 2018 à Montréal. Car oui, depuis ma France natale, j’ai migré outre-Atlantique, au pays des caribous. Là, le football se joue à la main et non au pied. Et surtout, la religion sportive est plutôt froide et se joue avec une crosse. Non, ce n’est pas le curling ni le Lacrosse, encore que, mais le hockey sur glace. Une autre vision, une autre culture. On troque les crudités devant la télé pour une poutine et on s’installe avec notre chandail pour suivre cela. Et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, ou la vitesse d’un slap shot de McDavid ou un arrêt de la mitaine de Price, j’écris sur de l’actualité par ici mais aussi le sport féminin, pas assez mis en avant.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *