Nous suivre

Coupe du monde de rugby 2023

XV de France : Le point sur les blessures d’Antoine Dupont et Julien Marchand

Etienne Goursaud

Publié le

XV de France Le point sur les blessures d'Antoine Dupont et Julien Marchand
Photo Icon Sport

XV DE FRANCE – Bruno Boussagol, manager santé du XV de France, a donné des nouvelles d’Antoine Dupont et Julien Marchand. Pour les deux joueurs convalescents, si les Bleus se qualifient en quarts de finale, leur présence s’inscrit encore en pointillés.

On s’en doutait, mais c’est confirmé. Antoine Dupont sera forfait pour le dernier match de poule contre l’Italie (vendredi 21 h). Information confirmée par nos confrères d’Eurosport. En revanche, rien n’indique qu’il sera opérationnel pour un potentiel quart de finale, si la France se qualifie bien entendu. Le demi de mêlée tricolore, d’après les informations transmises en conférence de presse par Bruno Boussagol, manager santé des Bleus, a rendez-vous avec son chirurgien lundi prochain. Un rendez-vous pour faire un état des lieux après sa reprise, en fin de semaine dernière, de l’activité physique. Pour rappel, il a été victime d’une facture de l’os maxillo-zygomatique contre la Namibie.

Marchand toujours ménagé

Beaucoup d’incertitudes également autour du talonneur Julien Marchand. On se souvient qu’il a dû laisser sa place très tôt, en début de match contre la Nouvelle-Zélande, le 8 septembre dernier. Touché aux ischios-jambiers. Bruno Boussagol ne livre pas des nouvelles forcément rassurantes autour de ce cas. Selon lui, la blessure du Toulousain pourrait nécessiter encre quinze jours de soins. Dans ces cas-là, il serait privé d’un potentiel quart de finale dans douze jours : « Julien (Marchand) était sur une phase de montée en puissance, on a profité de ces deux jours pour monter en intensité, mais on avait un objectif que nous n’avons pas réussi à atteindre, celui de l’intégrer à l’entraînement collectif de la semaine », confirme le manager santé du XV de France.



« Une lésion à l’ischio-jambier est délicate à gérer. La première étape s’est passée normalement. Mais sur la deuxième, il y a eu une perte de qualité. On a préféré repousser sa reprise, d’autant que des lésions hautes sur les ischio-jambiers peuvent récidiver », a-t-il poursuivi. Des indications qui laissent à penser que Julien Marchand est encore loin d’être opérationnel dans une blessure toujours délicate à gérer.

Journaliste et amoureux de sport. Ancien footballeur reconverti athlète quand ses muscles le laissent tranquille. Elevé à la sauce des exploits de Thomas Voeckler en 2004, du dernier essai de légende de Eunice Barber à la longueur lors des championnats du monde d'athlétisme de 2003 mais aussi Zidane, Omeyer et Titou Lamaison.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *