Nous suivre

6 Nations 2020

XV de France : les notes des Bleus face à l’Angleterre

Flo Ostermann

Publié

le

AFP

Tournoi des 6 Nations – Le XV de France a séduit face à l’Angleterre (24-17) lors de l’ouverture du 6 Nations. Les notes des Bleus.

Les avants

Cyril Baille – 5,5 : Souvent refoulé, le pilier toulousain a manqué de puissance dans le combat (4 ballons portés pour 13 petits mètres gagnés). Un ballon perdu au contact et une prestation globale mitigée. Remplacé par Jefferson Poirot (49′). Le Girondin a réalisé une énorme rentrée, avec deux ballons grattés et 8 plaquages réussis.

Julian Marchand – 6 : Ses quatre lancers en touche perdus (3′, 28′, 42 et 44′) auraient pu mettre le talonneur stadiste en-dedans. Mais toujours est-il qu’il a répondu présent dans le jeu, offensivement et défensivement (8/9 au plaquage), avant de s’éteindre un peu après la pause. Remplacé par Peato Mauvaka (66′).

Mohamed Haouas – 6 : Une première sélection plutôt tendre pour le pilier ciste. Peu d’impact dans le jeu courant (3 ballons touchés), mais une prestation solide défensivement (8/8 au plaquage). Il a en revanche alterné le bon et le moins bon en mêlée; Remplacé par Demba Bamba (49′), qui a amené de l’avancée et de la tonicité lors de la dernière demi-heure.

Bernard Le Roux – 7,5 : Toujours dans un registre de guerrier, le Francilien a été là où on l’attendait. Énorme défensivement, avec 23 plaquages, pour un seul manqué. Plus neutre dans le jeu, mais quelle envie de bien faire !

Paul Willemse – 7 : Le Montpelliérain était attendu dans le combat, il n’a pas déçu. 12/13 au plaquage et une mobilité indéniable pour un deuxième ligne moderne. Deux ballons perdus, mais au final, il a fait le job, et bien. Remplacé par Boris Palu (56′).

François Cros – 7,5 : Le troisième ligne toulousain a été à son avantage sur cette rencontre. Un ballon volé en touche, et un abattage défensif à la hauteur de son rendement habituel à Toulouse (15/15 au plaquage et un ballon gratté). Lui aussi perd deux ballons, mais son association avec le duo Ollivon-Alldritt vaut le détour. Remplacé par Cameron Woki (56′).

Charles Ollivon (cap) – 7,5 : Le capitaine a montré l’exemple. Ses deux essais (19′ et 54′) prouvent qu’il a les capacités d’un vrai troisième ligne moderne, en étant constamment au soutien. Un 12/12 au plaquage. On oublierait presque ses deux ballons perdus. Un capitaine qui tire vers le haut tout un groupe.

Grégory Alldritt – 8,5 : Le grand monsieur du pack français ce dimanche. 17/17 au plaquage dont deux plaquages offensifs, deux ballons grattés et une énorme activité pendant 80 minutes. Les Bleus ont trouvé leur numéro 8, assurément.

Les notes des trois-quarts


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Commentaires
0 Réponses
0 Followers
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponse(s)
1 Nombre d'utilisateurs
rondier nicole Utilisateurs récents
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
rondier nicole
Invité
rondier nicole

on c’est régalé!!

Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une