Nous suivre

MMA

15ème succès consécutif pour Kamaru Usman, tous les résultats de l’UFC 268

Publié le

15ème succès consécutif pour Kamaru Usman, tous les résultats de l'UFC 268
Photo UFC

UFC – Le 268ème pay-per-view de l’UFC a rendu son verdict. Voici les résultats du gala UFC 268, avec notamment la 15ème victoire consécutive de Kamaru Usman.

Légers : Justin Gaethje bat Michael Chandler par décision unanime (29-28, 29-28, 30-27)

Ils avaient promis la guerre… on l’a eue ! Le premier round a été un véritable déchainement de violence où les deux hommes sont restés debout et se sont échangés une pluie de coups puissants. Le combat a failli basculer au deuxième round. Grâce à un uppercut surpuissant, Gaethje a envoyé Chandler au tapis et est passé très près du KO. Mais au courage, Chandler va se protéger au sol et réussir à terminer la reprise, malgré une fatigue évidente et une grosse coupure sur l’arcade.

La troisième reprise sera plus équilibrée. En début de reprise, Chandler a réussi un énorme takedown (le seul du combat) et a ensuite énormément travaillé son adversaire au corps. Bien qu’épuisé par le rythme fou de ce combat, ce dernier va faire le spectacle en avançant sans garde vers son adversaire, tout en prenant le temps de parler à Dana White. Néanmoins, malgré un courage énorme, Iron Mike n’arrivera pas à faire son retard. Au terme de 3 reprises exceptionnelles, Justin Gaethje a été déclaré vainqueur à l’unanimité des trois juges. Une victoire avec la manière qui va sans doute lui offrir un match de championnat en 2022 !

Plumes : Shane Burgos bat Billy Quarantillo par décision unanime (29-28, 29-28, 29-28)

Difficile de passer après un probable prétendant au titre de combat de l’année. Mais ces deux hommes nous ont quand même offert un spectacle agréable. La première reprise a été plutôt équilibrée et les deux hommes se sont échangés des coups debout dans le centre de l’octogone. La deuxième reprise sera totalement à l’avantage de Burgos. Le combattant tatoué va d’abord méthodiquement détruire la jambe avant de son adversaire grâce à ses puissants low-kicks. Avant de porter une grosse accélération en fin de reprise qui va durement ébranler Quarantillo, ce dernier étant sauvé du finish par le gong.

Sans appuis et mené au score, Quarantillo va tenter de renverser la vapeur grâce à sa lutte. Mais malgré plusieurs tentatives de takedown et une tentative de soumission rapidement contrée, Quarantillo va échouer dans sa quête. Victoire convaincante de Shane Burgos qui se relance parfaitement après deux défaites consécutives. Ce beau succès va lui permettre de grimper au classement de la catégorie.

Coqs : Marlon Vera bat Frankie Edgar par KO au troisième round

Ancien champion du monde des légers, le vétéran Frankie Edgar (40 ans) évolue aujourd’hui deux catégories plus bas, en coqs. Et malgré son âge avancé, il va montrer lors de la première reprise qu’il est loin d’être fini. Plus actif debout et dominateur au sol, Edgar va enlever sans problème la première reprise. Mais tout va se compliquer dès la deuxième. Marlon Vera va enclencher la marche avant et durement toucher son adversaire grâce à un coup de genou au corps. À la troisième, Chito va finir le travail grâce à un spectaculaire front kick en plein dans le menton de son adversaire.

Neuvième victoire avant la limite pour Marlon Vera, record de la catégorie. Avec cette belle victoire, l’Équatorien montre qu’il faudra compter sur lui dans la catégorie des coqs.

Championnat du monde féminin des pailles : Rose Namajunas (c) bat Zhang Weilli par décision partagée (47-48, 48-47, 49-46)

AND STILL ! Cette revanche a été bien plus disputée que le premier acte de l’UFC 261. Bien que gênée par la bonne gestion de la distance de la championne, Zhang Weilli a été très active en début de combat. La Chinoise a également montré ses énormes progrès en lutte en plaçant plusieurs takedown et en se montrant solide au sol. Néanmoins, la fin de combat sera à l’actif de la championne qui va réussir à progressivement renverser la vapeur.

La cinquième reprise à sens unique en faveur de Namajunas, qui a maintenu au sol Weilli toute la reprise et placé quelques coups durs en ground and pound, a fait basculer le combat. Première défense réussie pour Thug Rose qui s’est imposée par décision partagée. Néanmoins, Zhang Weilli a réussi à gagner le respect du public américain, présent en masse au MSG.

Championnat du monde des Welters : Kamaru Usman (c) bat Colby Covington (49-46, 48-47, 48-47)

Comme à son habitude, Colby Covington est entré dans l’octogone en utilisant la musique de la légende de la WWE Kurt Angle. Et comme au catch, les fans de l’UFC ont entonné You Suck pendant que le challenger marchait vers l’octogone, drapeau américain sur l’épaule (là encore, merci Kurt Angle pour les travaux).

Cette revanche est partie sur des bases différentes du premier combat. Alors que les deux hommes s’étaient battus uniquement debout en août 2019, Covington va rapidement tenter un takedown en début de combat. Mais celui-ci sera remarquablement contré par le champion qui va ensuite ouvrir la pommette de son challenger sur une droite. La deuxième reprise sera un long calvaire pour Covington. À nouveau contré en lutte, le challenger connaîtra deux voyages au tapis successifs après avoir encaissé deux gros crochets du gauche. Alors qu’il recevait une pluie de coups au sol, le gong viendra sauver Covington d’une nouvelle défaite avant la limite.

Alors qu’on s’attendait à ce qu’il se jette sur son adversaire en début de troisième pour en finir, Usman va tranquillement gérer son avantage. The Nigerian Nightmare va avant tout fonctionner en contre, aussi bien debout qu’en lutte. Et aussi bien ses contres du gauche que sa défense de Takedown (10 tentatives, 0 réussite pour Covington) vont écœurer son adversaire. Dans la quatrième, Chaos va tenter d’accélérer et placer quelques beaux uppercuts. Mais bien que touché, à aucun moment le champion ne sera réellement en danger. Alors qu’un finish était inévitable pour espérer s’imposer, Covington ne trouvera pas la solution dans la cinquième et va logiquement s’incliner aux points.

Quinzième succès d’affilée à l’UFC pour Kamaru Usman, qui n’est plus qu’à une victoire du record absolu d’Anderson Silva. Le Nigérian continue d’écrire sa légende et s’affirme plus que jamais comme l’actuel numéro 1 toutes catégories confondues. Cette cinquième défense de titre termine de fort belle manière ce très bon UFC 268.

(c) = champion en titre


Passionné de sport depuis toujours, c’est tout naturellement qu’après avoir compris que je n’avais pas le niveau pour jouer à Manchester United, et pas la force nécessaire pour combattre à l’UFC que je me suis tourné vers le journalisme pour raconter les exploits et les histoires de ceux qui en sont capables. Le football, surtout quand il est joué en Angleterre, reste mon premier amour. Mais j’aime aussi veiller la nuit pour vous parler de KO et de victoires unanimes à l’UFC ou sur les rings de boxe. Mon côté fan de Wayne Rooney m’a également poussé à devenir polyvalent et à parler aussi de rugby (à XIII comme à XV) et occasionnellement de cyclisme. C’est donc logiquement que j’ai rejoint Dicodusport, pour pouvoir parler de l’actualité, sur tous les terrains.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une