Nous suivre

Athlétisme

16 septembre 2018 : Kevin Mayer bat le record du monde du décathlon

Publié

le

16 septembre 2018 Kevin Mayer bat le record du monde du décathlon
Photo Icon Sport

ATHLETISME – Pour ce Décastar de Talence en cette année 2018, Kevin Mayer a une petite revanche à prendre. Un mois auparavant, aux Championnats d’Europe, alors qu’il était grand favori, il voyait le titre lui échapper tôt dans la compétition.

Ça s’est passé le 16 septembre 2018

Après la deuxième épreuve des Championnats continentaux de Berlin en août 2018, Kevin Mayer dit au revoir au podium et au sacre. Sur la longueur, le Français a mordu à trois reprises, l’or et le record s’échappent. Un mois plus tard, tout repart le samedi 15 septembre pour Kevin Mayer. Il accumule ce jour-là 4 563 points sur cinq des disciplines. Le lendemain, entre le 110 m haies, le lancer du disque et le saut à la perche, il engrange encore près de 3 000 points.

Le record du monde d’Ashton Eaton trois ans auparavant s’élevant à 9 045, il ne manque alors que 500 points à avoir pour le décathlonien tricolore. Et cela, en deux épreuves. Avec un énorme lancer au javelot (71,90m), il prend plus de 200 points d’avance sur le record de l’Américain. Au bout du 1 500m, l’athlète français parvient à en conserver 81 afin de dépasser Eaton. Par la même occasion, Kevin Mayer devient le premier à passer la barre des 9100 points, il en totalise au final 9 126.

Info : Lors de ce Décastar en France, Kevin Mayer bat également quatre de ses records personnels.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une