Nous suivre

Histoire

22 avril 2016 : Et de cinq pour Gévrise Emane

Sophie Clapier

Publié

le

22 avril 2016 - Et de cinq pour Gévrise Emane
Photo Getty Images

JUDO – A l’instar de sa compatriote Automne Pavia qui a décroché l’or dans sa catégorie la veille, Gévrise Emane commence sa compétition. Ces championnats d’Europe peuvent lui permettre de décrocher une qualification pour les JO de Rio, pas question de rigoler.

Ça s’est passé le 22 avril 2016

Autant vous dire tout de suite que Gévrise Emane n’a pas rigolé. Après sa petite balade de santé contre Alksandra Samardzic et Sally Conway, elle s’est imposée contre la tenante du titre, la Néerlandaise Kim Polling. C’est maintenant l’heure de la grande finale. Après deux titres continentaux en -63kg, il est temps d’en décrocher un troisième dans la catégorie des -70kg. Chose faite assez rapidement contre la Géorgienne Esther Stam. Après seulement quelques instants de combat, la Française fait chuter son adversaire. Le waza-ari se transforme alors en ippon après l’immobilisation au sol. Et voilà, cinq sacres en Championnats d’Europe pour Gévrise Emane qui prend également la route de Rio 2016. Mais des Jeux, n’en parlons pas …

©Europe 1

Info : Audrey Tcheuméo et Teddy Riner ajouteront chacun un sacre supplémentaire au tableau des Tricolores. L’équipe de France terminera en tête de ces Championnats européens avec cinq médailles d’or, une en argent et une en bronze.


Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?