Nous suivre

Tennis

ATP Challenger 2022 : Grégoire Barrère stoppe sa malédiction et prend le titre à Orléans !

Tom Compayrot

Publié le

Photo Icon Sport

ATP Challenger 2022 – C’est la délivrance pour Grégoire Barrère. Alors qu’il restait sur 5 finales perdues d’affilée, le Parisien a dominé la finale franco-française qui l’opposait à Quentin Halys au Challenger d’Orléans, 4/6 6/3 6/4. C’est son quatrième titre de Challenger en carrière.

C’est une affiche à laquelle les spectateurs des tournois français sont habitués. Cet après-midi au Challenger d’Orléans, Quentin Halys et Grégoire Barrère s’affrontaient pour la sixième fois, dont cinq en France et trois cette année. Alors entre deux adversaires qui se connaissent, le résultat a forcément été serré. Pourtant, la rencontre est partie sur un faux rythme. Les deux Français ont dû batailler cette semaine pour parvenir en finale de ce tournoi particulièrement relevé. Barrère a notamment dû battre quatre joueurs du Top 100, fait rarissime dans un Challenger. Lui comme Halys sont donc arrivés entamés pour cette finale.

Le mieux classé des deux a profité de cette entame particulière pour prendre le premier set 6/3. Halys a misé sur son excellent service (12 aces, 78% de réussite sur 1ère balle), qu’il considère comme son « arme principale », pour prendre l’avantage. Grégoire Barrère n’a pu que le laisser s’échapper, avant de revenir dans le match dans la seconde manche. Il a été très efficace sur les rares balles de break qu’il a eu (3 sur 6 converties), à l’opposé de son adversaire (2 sur 10). Les deux joueurs ont développé un jeu offensif à travers le match, montrant une volonté de vite finir les échanges, notamment à cause de la fatigue. À ce jeu-là, c’est finalement Barrère qui s’est imposé, en prenant les deux derniers sets, 6/3 et 6/4.

Fin de malédiction

Grégoire Barrère n’avait plus remporté de tournoi depuis le Challenger de Lille en mars 2019. Il restait sur cinq finales perdues d’affilée, dont la dernière il y a deux mois, à Pozoblanco. Une malédiction qu’il fallait briser. Son retour dans des conditions indoor, ses préférées, était l’occasion parfaite. Ce titre va le faire bondir de 37 places au classement, puisqu’il sera 116ème mondial demain. Du côté de Quentin Halys, il nous avait confié être venu à Orléans pour lancer sa fin d’année de la meilleure des manières, après avoir connu plusieurs « pépins physiques » cette saison. Ayant conforté sa place dans le Top 100, il va maintenant passer aux « ATP 250, aux qualifications des ATP 500, puis au Masters 1000 de Bercy. »


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une