Nous suivre

Coupe du monde de biathlon 2021-2022

Biathlon : Top 5 des meilleurs moments de la saison des Bleues

Publié le

Biathlon Top 5 des meilleurs moments de la saison des Bleues
Photo Icon Sport

BIATHLON La saison 2021-2022 de Coupe de monde de biathlon s’est clôturée depuis quelques jours. Ponctuée par les Jeux Olympiques de Pékin, celle-ci nous a offert de très beaux moments. Les biathlètes françaises ont eu des hauts et des bas, mais rappelons-nous aujourd’hui de leurs meilleurs moments lors de cette saison. En voici le Top 5.

Les biathlètes tricolores étaient six à disputer cette saison de Coupe du monde : Anaïs Bescond, Anaïs Chevalier-Bouchet, Chloé Chevalier, Paula Botet, Julia Simon et Justine Braisaz-Bouchet. Chacune a su briller à sa façon, mais nous avons sélectionné les cinq meilleurs moments.

N°5 : Le doublé lors de l’Individuel d’Antholz

Après plus de deux ans d’attente, Justine Braisaz-Bouchet est enfin remontée sur la plus haute marche du podium. En plus, elle est accompagnée par sa compatriote et amie Julia Simon, originaire elle aussi des Saisies. Les deux tricolores ont cartonné en Italie, et notamment sur l’individuel, avec respectivement un 19/20 et un 18/20 au tir. Elles ont offert à la France un beau moment avec une Marseillaise partagée.

N°4 : Les relais d’Ostersund et Ruhpolding

Alors qu’elles ne s’étaient pas imposées depuis le 19 janvier 2019, les Bleues ont gagné le tout premier relais de la saison 2021-2022. Aussi excellentes les unes que les autres, les quatre filles les plus expérimentées de l’équipe nous ont régalé. Seulement quatre pioches et des superbes temps de ski leur avaient permis de s’imposer avec une minute d’avance sur le relais d’Ostersund.

Un peu plus tard dans la saison, les filles avaient aussi brillé à Ruhpolding en Allemagne. Cette fois-ci, Chloé Chevalier remplaçait Anaïs Bescond. Encore une fois, quatre petites pioches les ont placées en position idéale, et elles se sont imposées avec plus de 35 secondes d’avance sur la Suède.

N°3 : Le Grand Bornand

Les Bleues ont pu retrouver cette année l’étape de Coupe du monde en France. Annulé en 2020 en raison de la pandémie, le rendez-vous a réuni bon nombre de Français, venus supporter l’équipe de France. Ils ont tous été galvanisés, et notamment les filles qui se sont placées sur le podium lors des trois courses de l’étape. Anaïs Bescond a signé le dernier podium individuel de sa carrière lors du sprint le premier jour, en terminant deuxième. Puis, Julia Simon l’a imitée en se plaçant deuxième de la poursuite et de la mass start. Le tout dans une ambiance de folie.

N°2 : Les médailles olympiques d’Anaïs Chevalier-Bouchet

Après une épreuve difficile, Anaïs Chevalier Bouchet a décroché la troisième médaille de la France lors des Jeux Olympiques d’hiver 2022. Comme lors du relais mixte, c’est l’argent que la Tricolore a remporté sur l’individuel, devancée de justesse par l’Allemande Denise Herrmann. Le bilan de la Française lors des J.O est positif. Elle se souviendra longtemps de ces deux titres de vice-championne olympique, un en individuel et l’autre en équipes.

N°1 : Le titre olympique et le petit globe de la mass start pour Justine Braisaz-Bouchet

Lors du dernier jour du biathlon aux Jeux Olympiques de Pékin 2022, Justine Braisaz-Bouchet a surpris tout le monde. Lors de la mass start la plus venteuse de la saison, la Française a fait une remontée extraordinaire grâce à de très beaux tirs. Elle s’est offert par conséquent le titre olympique de l’épreuve, et certainement la Marseillaise la plus émouvante de ces Jeux.

Ensuite, la Française ne s’est pas arrêtée en si bon chemin. De retour pour les dernières étapes de Coupe du monde, elle a cru à ses chances jusqu’au bout. Lors de la toute dernière course de la saison, Justine Braisaz-Bouchet s’est imposée sur la mass start. Non seulement, elle ajoute encore une victoire à son palmarès, mais celle-ci lui permet également de remporter le petit globe de la spécialité. Elle est la troisième Française de l’histoire à qui cela arrive, et la première sur la mass start.

Bien évidemment, on n’oublie pas les autres victoires et podiums des Françaises. Ces dernières nous ont offert des moments inoubliables malgré leur manque de régularité. La deuxième place sur l’individuel d’Ostersund 1 d’Anaïs Chevalier-Bouchet, les deuxième et troisième places d’Anaïs Bescond et Anaïs Chevalier-Bouchet sur la poursuite d’Ostersund 2, la deuxième place de Justine Braisaz-Bouchet sur le sprint d’Hochfilzen, la troisième place du relais en Autriche, la deuxième place de Julia Simon sur le sprint de Oberhof, la troisième place du relais à Antholz, la troisième place d’Anaïs Chevalier-Bouchet à Antholz ou encore la victoire de Julia Simon à Otepää resteront aussi dans les mémoires.

À lire aussi


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2021 - Née quelques jours avant la première étoile des Bleus, je baigne dans une famille très sportive. Je n’ai eu d’autres choix que de me passionner pour le sujet. Pratiquante de l’athlétisme depuis toute petite, j’ai aussi un attrait tout particulier pour la Formule 1, le biathlon et le foot. Pendant les grands événements, il est impossible de décrocher de ma télé. C’est à travers Dicodusport que j’aime désormais vous transmettre mes émotions et ma passion.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une