Nous suivre

NBA 2021/2022

Bilan NBA 2022 : Les Washington Wizards sont passés par tous les états

Publié le

Bilan NBA 2022 Les Washington Wizards sont passés par tous les états
Visuel Dicodusport - Photo Icon Sport

NBA 2021-2022 – La saison NBA touche à son terme. Les playoffs approchent et plusieurs équipes vont connaître une fin de saison anticipée. À cette occasion, la rédaction de Dicodusport revient sur la saison des équipes éliminées. Aujourd’hui, rendez-vous à la capitale pour évoquer le cas des Washington Wizards.

Ce qu’il faut retenir de la saison des Washington Wizards

Alors qu’on attendait les sorciers à la lutte pour le play-in, ils nous auront fait mentir de deux façons. D’abord en début d’une saison démarrée en fanfare, puisque mi-novembre, les Wizards étaient tout simplement premiers de la conférence Est, avec 10 victoires pour 3 défaites ! Les joueurs arrivés en échange de Russell Westbrook rayonnent, notamment Montrezl Harrell, impeccable en 6ème homme. Kyle Kuzma s’affirme, Spencer Dinwiddie semble à  son aise à la mène, et ce malgré un Bradley Beal clairement sur courant alternatif. Le tout orchestré par le nouvel entraineur Wes Unseld Jr, fils d’une légende de la franchise. L’avenir semblait rose pour la franchise de la capitale.

La suite de la saison sera d’un tout autre acabit. Les Wizards vont se montrer irréguliers au possible, malgré des capacités certaines. Une série de six défaites d’affilée en janvier met un frein aux ambitions de playoffs de la franchise. Blessé, Bradley Beal voit sa saison se terminer prématurément. A la trade deadline, les dirigeants décident d’envoyer Montrezl Harrell à Charlotte, puis Spencer Dinwiddie et le fantomatique Davis Bertans à Dallas, en échange de Kristaps Porzingis. Ces mouvements mettent un frein à la saison des Wizards, condamnés à échouer à la porte du play-in. Ils enchainent de nouveau les revers, avant de montrer un peu de mordant en fin de saison. L’équipe est jeune et vouée à progresser, mais la saison est sans doute loin de répondre aux attentes des fans.

Notre prévision en début de saison : 9ème / Classement actuel : 11ème


La révélation : Kyle Kuzma

Épatant lors de sa saison rookie aux Lakers, Kyle Kuzma avait eu du mal à confirmer ensuite. La faute certainement à l’arrivée de LeBron James en Californie, le condamnant à un rôle de sixième homme dans lequel il a eu du mal à exprimer ses qualités. Le trade de Russell Westbrook l’a vu atterrir aux Wizards, puis l’absence prolongée de Rui Hachimura lui a offert une place dans le 5 de départ. Et enfin, l’absence de Bradley Beal l’a propulsé principal pourvoyeur de points de la franchise. A l’arrivée, il est passé de 13 à 17 points par match, portant souvent l’équipe quand celle-ci était dans la difficulté, et progressant de belle manière au rebond et à la passe. A l’arrivée de Kristaps Porzingis, il a repris le poste d’ailier pour être associé au Letton et à Daniel Gafford, les trois joueurs développant une belle complémentarité. Désormais parfaitement relancé,  » Kuz  » sera probablement l’un des atouts majeurs des Wizards la saison prochaine.

La déception : Bradley Beal

Après être passé à deux doigts du titre de meilleur marqueur la saison dernière, l’arrière était attendu comme le leader de ces Wizards nouvelle formule. Alors que l’équipe semblait décoller en début de saison, Bradley Beal est lui resté sur le tarmac, enchainant cartons offensifs et performances désastreuses au tir. Quand ses coéquipiers se sont mis à patiner fin novembre, on attendait de lui qu’il reprenne sa place de patron, comme c’est le cas depuis quelques saisons. Mais jamais le All-Star ne s’est élevé au niveau attendu, et n’a pu maintenir son équipe dans la zone du play-in. Blessé au poignet fin janvier, il ne refoulera plus les parquets de la saison. Disposant d’une player option cet été, il est en outre éligible à une prolongation au tarif maximal, soit près de 250 millions sur cinq ans. On attend avec impatience de savoir quelle suite il donnera à sa carrière.

Quel avenir pour les Washington Wizards

Du destin de Beal dépendra probablement celui des Wizards. La franchise compte moults joueurs de qualité à moindre coût (Kuzma, Rui Hachimura, Daniel Gafford, le très bon rookie Corey Kispert, Deni Avdija), et voudra peut-être tourner la page en offrant son contrat max à Bradley Beal pour mieux le trader dans la foulée. Ainsi, Kristaps Porzingis deviendrait le leader de ces Wizards. Joueur talentueux mais fragile, le Letton semble cependant bien intégré à l’effectif. Reste certainement à utiliser un possible départ de Beal pour attirer un véritable meneur capable de faire tourner correctement cet effectif à fort potentiel, condition sine qua none pour une progression, la saison prochaine. La conférence Est était particulièrement ouverte cette année et Washington a les moyens de réclamer sa part du gâteau.

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une