Nous suivre

Cyclisme sur piste

Championnats d’Europe de cyclisme sur piste : Les Bleus en argent en vitesse, Thomas en bronze sur l’élimination

Publié

le

Championnats d'Europe de cyclisme sur piste Les Bleus en argent en vitesse, Thomas en bronze sur l'élimination
Photo Icon Sport

CHAMPIONNATS D’EUROPE DE CYCLISME SUR PISTE – Excellente première journée au vélodrome de Granges en Suisse. Après les 4 évènements du jour, la France totalise déjà 3 médailles, 2 en argent et 1 en bronze.

L’or attendra

Après la première médaille d’argent obtenue par Valentine Fortin lors du scratch, deux autres breloques sont venues garnir les valises françaises ce mardi. Champion du monde de l’omnium en 2014, Thomas Boudat s’est aligné sur la course à l’élimination avec une belle carte à jouer. Bien placé tout au long de la course, le Girondin n’a jamais été en danger et n’a pas dépensé d’énergie inutilement. Ayant encore trois concurrents à ses côtés, il se devait de faire un dernier effort afin de garantir une médaille, et ce fut chose faite. Cependant, dans le match à trois, il a dû se contenter du bronze après avoir joué son va-tout lors d’une dernière attaque. Le Portugais Joao Matias prend la médaille d’argent, battu par le Russe Sergey Rostovtsev.

Prétendante elle aussi à la médaille, l’équipe de France masculine de vitesse par équipes a répondu présent. Avec dans ses rangs deux des trois médaillés olympiques à savoir Sébastien Vigier et Rayan Helal, elle comptait également un petit nouveau, Timmy Gillion. Deuxième temps des qualifications, le trio français s’est facilement défait des Tchèques lors du premier tour en signant le deuxième meilleur chrono, synonyme de finale pour l’or. Devant, on retrouve les intouchables néerlandais, champions olympiques et du monde en titre. Après un premier faux-départ du lanceur français suite à un manque d’adhérence de la roue arrière, ce fut aux Oranjes de connaitre le même problème. C’est finalement au troisième départ que le titre s’est joué : Jeffrey Hoogland, Harrie Levreysen et Roy van den Berg l’ont emporté sans difficulté puisque Timmy Gillion a à nouveau connu un départ raté. En petite finale, les Polonais ont eu raison des Britanniques.


Journaliste/rédacteur depuis octobre 2020 - Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement depuis octobre 2020. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une