Nous suivre

Champions Cup 2023-2024

Champions Cup (J4) : Toulouse reçu 20/20 après son succès bonifié face à Bath

Paul Lalevee

Publié le

Champions Cup (J4) Toulouse reçu 2020 après son succès bonifié face à Bath (1)
Photo Icon Sport

CHAMPIONS CUP 2023-2024 – Le Stade Toulousain, contrarié pendant une heure, continue sa série de victoires face à Bath pour cette 4e journée de Champions Cup (31-19). Les coéquipiers d’Antoine Dupont retrouveront le Racing 92 en huitièmes de finale de la compétition.

Sous le soleil d’Ernest-Wallon (Toulouse), le Stade Toulousain affrontait Bath dans cette finale de la poule 2 entre deux formations invaincues. Après sa victoire face à l’Ulster la semaine dernière, les hommes d’Ugo Mola avaient à cœur de conserver leur invincibilité cette saison. L’enjeu de ce match était clair : recevoir à domicile pour les 8ᵉ de finale.

Le Stade Toulousain joue son rugby…

Sur des bases offensives folles depuis le début de la saison (147 points sur les trois premières rencontres), Toulouse a rapidement inscrit un premier essai. Après une longue remontée collective, Emmanuel Meafou, omniprésent sur cette séquence, franchit la ligne sur cette énième charge. Une charge emportant plusieurs défenseurs sur le chemin (5-0, 7e). Pour le colosse de la deuxième-ligne toulousaine (2,03m, 145kg), c’est un essai en guise de récompense. En effet, il a été appelé cette semaine pour rejoindre le groupe France par Fabien Galthié.



Quelques instants plus tard, sur un geste de grande classe, c’est Thomas Ramos qui aggrave le score (12-0, 10e). Profitant d’un rebond favorable, l’international français, plein de confiance, inscrit alors le 24e essai toulousain de cette Champions Cup cuvée 2023-2024. 



… Mais est contrarié par Bath

Avec quatre touches perdues par les Toulousains dans les 25 premières minutes, Bath réussit à faire déjouer son adversaire. En mêlée fermée, ils poussent régulièrement à la faute leurs adversaires. Et à la 24e minute de jeu, les Anglais rejoignent au score le Stade Toulousain, avec deux essais inscrits dans le jeu. Il faut saluer la performance du pilier anglais Obano, auteur d’un match plus que réussi.

Pour la première fois depuis le début de la saison en Champions Cup, Toulouse est poussé dans ses retranchements. À la 28e minute de jeu, après une touche enfin réussie, Toulouse fait travailler ses avants sur un maul. Un maul qui pousse à la faute Bath, qui encaisse alors un essai de pénalité (19-12). Et pourtant, pendant ces 10 minutes où la formation anglaise se retrouve en infériorité numérique, elle n’encaissera pas le moindre point. Et par la suite, Bath en profite même pour inscrire un troisième essai (115 points en trois rencontres). À la mi-temps, le score est neutre (19-19).

Une deuxième mi-temps difficile pour Toulouse  

Le début de la deuxième mi-temps est à l’avantage de Bath. Acculés devant leur ligne et coupable de nombreuses fautes, le Stade Toulousain souffre. Mais heureusement, Jack Willis, de retour après une longue absence, était présent en défense pour sauver les siens. Sur une action anglaise, Dimitri Delibes, touché par un déblayage non maîtrisé, est sorti sur blessure.

Dans une deuxième mi-temps fermée (0 point en 28 minutes), le Stade Toulousain fait la différence, en revenant aux basiques et aux fondamentaux après une mêlée. Suite à une belle transmission de Thomas Ramos, c’est Juan Cruz Mallia qui inscrit le 4e essai toulousain (24-19, 68e). L’ailier argentin avait vu son premier essai refusé pour hors-jeu. Thomas Ramos, à la 76e minute, a assuré la victoire en aplatissant dans l’en-but après un petit par-dessus d’Antoine Dupont. L’ouvreur signe un doublé. Dominé pendant 60 minutes, le Stade Toulousain remplit toutefois le contrat. Ils concluent la phase de groupes de Champions Cup invaincus.

Une bonne partie de l’effectif du Stade Toulousain rejoint l’équipe de France

Dans l’optique du Tournoi des 6 Nations (qui débutera dans deux semaines), 7 joueurs du Stade Toulousain quitteront la ville rose pour préparer la compétition avec les Bleus. Cependant, un doute est présent concernant les deux troisièmes lignes internationaux François Cros, qui boitait bas, et Anthony Jelonch. Touché au genou, il s’est testé sur le banc de touche, mais pourrait faire quelques examens pour vérifier son état. De son côté, Antoine Dupont sera présent face au Racing 92 la semaine prochaine en Top 14. Le capitaine toulousain veut participer aux Jeux olympiques cet été et se prépare avec l’équipe de France de rugby à 7.  

La bulle Disney pendant le Covid, le Tour 2019, la Coupe du monde 2018. Ces trois événements majeurs sont ancrés dans ma tête de fan de sport, négativement ou positivement. Passionné de sport depuis l'enfance, j'ai décidé de mettre ma passion de l'écriture au service de cette première passion.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *