Nous suivre

Champions Cup 2020-2021

Champions Cup : Toulon s’impose face à Sale

Publié

le

CHAMPIONS CUP – 1ÈRE JOURNÉE – Toulon s’impose face à Sale pour sa première rencontre de Champions Cup, sur le score de 26 à 14. Les Varois ont dominé pendant une heure de la tête et des épaules mais se sont relâchés dans les vingt dernières minutes. Deux essais ont été inscrits par chacune des équipes. 

Le début de match a tout d’abord été équilibré. Des belles séquences de possession de part et d’autre, mais qui se sont conclues par des pénalités pour la défense. On pense notamment aux pénalités gagnées par Gabin Villière sur de beaux grattages. Louis Carbonel a enchaîné quelques pénalités dans le camp adverse. À la 23ème minute, Toulon menait 6 à 0.

C’est à la 30ème minute qu’a eu lieu le premier break du match. Les Toulonnais avaient déjà montré des velléités de jeu durant cette période. Deux minutes avant, pour une sortie des 22 mètres toulonnais, Carbonel effectuait un joli coup de pied transversal pour son ailier. Villière récupérait le ballon mais l’action se terminait en touche. Deux minutes plus tard donc, on retrouve les deux mêmes joueurs sur une action splendide. Sur les 40 mètres de Sale, Carbonel effectue un petit par-dessus lumineux avant de servir son ailier. Gabin Villière met les cannes le long de la ligne. Il finit par mettre un magnifique raffut au joueur qui revient sur lui, tout en mystifiant le dernier défenseur d’un somptueux crochet. Il marque et Toulon mène 13 à 0. À la sirène, Carbonel passe une dernière pénalité pour porter le score à 16 à 0. Les Varois ont plutôt dominé la première période, même si Sale a tenté de jouer quelques coups.

Une seconde période qui laisse des regrets

Le début de deuxième période est dans la lignée de la première pour les Toulonnais. Rapidement, Carbonel rajoute une pénalité et trois points. Le pack toulonnais est toujours dominant, à l’image d’un Sergio Parisse qui ne fait pas son âge. C’est d’ailleurs aux avants que les Varois doivent leur second essai. À la 55ème minute, les Varois bénéficient d’une touche sur les 22 mètres adverses. Après que Christopher Tolofua s’est extirpé d’un maul, les avants toulonnais réalisent plusieurs passes et offloads dans les 22 mètres anglais. Parisse, sur l’aile, réalise une magnifique passe décisive à l’intérieur pour un essai de l’ailier Ramiro Moyano. Le score est alors de 26 à 0 et on pense que les Toulonnais vont aller chercher le bonus offensif.

C’est sans compter leur temps faible du match qui est apparu à l’heure de jeu. Les Anglais en ont profité pour marquer deux essais. Le premier est survenu à la 66ème minute par l’intermédiaire de l’ailier Marland Yarde, admirablement bien servi par son jeune troisième ligne Sam Dugdale. Le second est intervenu trois minutes après avec le seconde ligne James Phillips qui a conclu une belle remontée depuis les 22 mètres de Sale. Les Toulonnais ont tout de même réussi à éviter que les Anglais ne prennent un bonus défensif.

À l’image de Louis Carbonel, Sergio Parisse ou encore Gabin Villière, les Toulonnais ont dominé la globalité de la rencontre. Malheureusement pour eux, il aura manqué vingt minutes qui auraient pu leur permettre de décrocher cinq points, au lieu de quatre.

Alexandre Jeffroy


Journaliste/Rédacteur depuis octobre 2020 - Bolt qui foudroie le record du monde du 100 mètres, les derniers essais de Dominici, les premières charges dévastatrices de Bastarocket... de beaux souvenirs pour une grande passion, celle du sport. L’histoire du sport aussi. Comprendre le rôle qu’il a eu, celui qu’il a et celui qu’il aura dans notre société. Le sport au passé, au présent, au futur. Le sport tous les jours, matin, midi et soir. A défaut d’être un grand sportif, je suis et je raconte l’actualité et l’histoire des championnes et des champions qui savent se dépasser pour accomplir des merveilles.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une