Nous suivre

Coupe du monde de biathlon 2022-2023

Coupe du monde de biathlon 2022/2023 : Qu’attendre des Bleus cette saison ?

Publié le

Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE BIATHLON 2022-2023 – À l’occasion de cette nouvelle saison, six biathlètes français sont attendus dès la manche d’ouverture en Finlande cette semaine. Avec le tenant du gros globe de cristal dans l’équipe, que faut-il attendre de leur part ? Dicodusport fait le point.

Antonin Guigonnat

Ce sera déjà la 9ème saison en Coupe du monde pour le biathlète originaire de la Haute-Savoie. Lors de sa dernière saison, Antonin Guigonnat a encore su être compétitif avec notamment deux quatrième place sur les mass starts d’Antholz et Otepää. Concernant les temps de ski, il n’a pas été le meilleur, mais n’a pas été largué non plus avec une moyenne de 3 secondes par kilomètre derrière les meilleurs. De la précision sur le pas tir lui a cependant parfois fait défaut. En effet, son score s’élève à une moyenne de 83% de réussite (85% couché et 80% debout). Le biathlète tricolore a finalement terminé 23ème du classement général du gros globe, avec 379 points.

Pronostic :

Pour cette année, il faudra encore compter sur lui et performer dès le début de la saison pour intégrer le relais dans lequel les places seront chères. Tenir une régularité en tir et sur les skis, ce sera certainement la clé de sa saison. Avec des stats au tir qui augmenteraient à au moins 85%, il peut facilement espérer un top 15 au classement général. Son expérience pourra tourner à son avantage et il faudra le surveiller notamment sur les mass starts, son épreuve favorite en biathlon.


Émilien Jacquelin

Émilien Jacquelin disputera sa 6ème saison de Coupe du monde. La saison dernière, il a encore impressionné, notamment en début de saison. On pense notamment à sa victoire sur la mass start du Grand Bornand, en France, devant son public. Sa moyenne au tir a baissé et est devenue trop faible par moment. Avec un score moyen de 83%, son tir couché est bon (87%) tandis que son tir debout n’est qu’à seulement 78% de réussite. Sur les skis, il y a eu des hauts et des bas pour le Grenoblois, mais surtout des coups d’éclat et d’explosivité. Au final, il a accumulé en moyenne 1,7 seconde par kilomètre de retard sur le meilleur. Après avoir été 2ème du classement général pendant un bon moment, le biathlète de 27 ans a finalement terminé 5ème de celui-ci, avec 706 points. C’est son meilleur résultat en carrière, à égalité avec sa 5ème place lors de la saison 2019-2020.

Pronostic :

Émilien Jacquelin a réalisé de bonnes performances lors de l’étape de pré-saison de biathlon à Idre Fjäll. Avec une victoire sur le sprint, il a montré qu’il faudra compter sur lui. Avec une meilleure régularité, il est capable du meilleur. Un top 3 au classement général et pourquoi pas mieux pourrait être son objectif.


Fabien Claude

Ce sera la septième saison complète de Coupe du monde pour Fabien Claude. Lors de l’exercice passé, son meilleur résultat est une sixième place sur le sprint d’Oberhof. Sa moyenne au tir est la plus faible de tous les Tricolores, avec un 79% de réussite (81% couché et 77% debout). Il est par contre performant sur les skis, à moins de 2,2 secondes perdues par kilomètre sur les meilleurs. Le natif d’Épinal a finalement terminé 14ème au classement général du gros globe avec 434 points, son meilleur résultat de sa carrière, mais avec moins de points que l’année précédente (483) alors qu’il avait terminé 19ème.

Pronostic :

Membre important du relais l’année dernière, le Français devra se battre cette année pour avoir sa place. Après de nombreuses victoires dans les catégories jeunes, on sait de quoi le Vosgien est capable. Si on le voit à son meilleur niveau sur les skis avec une légère amélioration au tir, il pourrait largement jouer le top 10 du général de la Coupe du monde. Attention, il faudra aussi être régulier.


Quentin Fillon Maillet

Ce sera la 10ème saison de Coupe du monde pour le biathlète détenteur du gros globe. La saison passée, il a su nous éblouir et nous faire rêver. Après trois 3ème place d’affilée au classement général, il a remporté il y a quelques mois le gros globe de cristal et sans réelle contestation. Le Jurassien a été d’une régularité impressionnante. Ses statistiques le démontrent, avec un taux de réussite de 89% au tir (87% couché et 91% debout). Il est monté également d’un niveau en ski, en ne perdant en moyenne que 1,1 seconde par kilomètres sur les biathlètes les plus rapides. Le Français a remporté le classement général du gros globe avec 984 points. Il a également acquis les deux petits globes du sprint et de la poursuite lors de cette dernière saison.

Pronostic :

Quentin Fillon Maillet a déjà 30 ans, il est mature et a son meilleur niveau. Évidemment, le Jurassien visera le doublé. Il aura certainement pas mal de concurrence, notamment avec les Norvégiens comme Sturla Laegreid et Johannes Boe ou encore son compatriote Émilien Jacquelin. L’absence des Russes et Biélorusses pourrait d’ailleurs bien profiter à ces derniers. En tout cas, il a toutes les cartes en main pour réaliser le doublé. QFM cherchera également à obtenir son premier titre mondial individuel, à Oberhof, en février prochain.


Éric Perrot et Émilien Claude

Les deux jeunes biathlètes vont être encore dans la phase de découverte et d’expérimentation. La saison dernière, Éric Perrot a participé à plusieurs étapes de Coupe du monde. On se rappelle notamment d’une 8ème place lors du sprint de Ruhpolding. Il a finalement pris la 68ème place du classement général de la saison avec 43 points. Le Savoyard a également participé à plusieurs relais, avec succès. Émilien Claude a lui fait toute sa saison dernière en IBU Cup, circuit secondaire du biathlon sur lequel il a bien performé et terminé 6ème au classement général. Il a néanmoins participé à sa première étape de Coupe du monde lors de la dernière manche de la saison 2021-2022 à Oslo. Le biathlète des Vosges a d’ailleurs pris une belle 27ème place sur le sprint avant de terminer 20ème de la poursuite. Il a accumulé 35 points au total terminant 75ème du classement général du gros globe.

Pronostic :

Nous serons attentifs aux performances de la jeune génération prometteuse. Avec, à première vue, un niveau un peu plus faible en ski que les meilleurs, les deux hommes devront être efficaces face aux cibles s’ils veulent performer. Ils pourront, pourquoi pas, faire des coups d’éclat et épauler le collectif du relais qui sera sans doute très compétitif. Rendez-vous dès demain à 13h15 pour l’Individuel de 20km à Kontiolahti, pour la première épreuve de la Coupe du monde 2022-2023.

IBU Cup Émilien Claude remporte le sprint de Brezno-Orsrblie

Émilien Claude remporte le sprint de Brezno-Orsrblie en IBU Cup, le 15 janvier 2022 – Photo IBU

À lire aussi

Journaliste/rédactrice depuis janvier 2021 - Née quelques jours avant la première étoile des Bleus, je baigne dans une famille très sportive. Je n’ai eu d’autres choix que de me passionner pour le sujet. Pratiquante de l’athlétisme depuis toute petite, j’ai aussi un attrait tout particulier pour la Formule 1, le biathlon et le foot. Pendant les grands événements, il est impossible de décrocher de ma télé. C’est à travers Dicodusport que j’aime désormais vous transmettre mes émotions et ma passion.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une