Nous suivre

Coupe du monde de biathlon 2021-2022

Coupe du monde de biathlon masculine : Nos paris pour la course au gros globe

Publié

le

Coupe du monde de biathlon masculine Nos paris pour la course au gros globe
Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE BIATHLON 2021-2022 – La Coupe du monde débute ce samedi 28 novembre en Ostersund, en Suède. Pour l’occasion, nous vous proposons nos pronostics pour la course au gros globe de cristal.

Johannes Boe grand favori mais attention aux impasses

Évidemment, le Norvégien est de nouveau le grand favori cette saison sur le circuit mondial du biathlon. Depuis le départ en retraite de Martin Fourcade, Johannes Boe est le leader incontesté de la discipline et peu ont su lui résister. Même l’an dernier, alors que sa moyenne au tir est passée de 89% à 84%, il a compensé en étant beaucoup trop rapide sur les skis pour la concurrence. Durant l’intersaison, J. Boe est d’ailleurs revenu sur sa configuration de carabine de la saison 2018/2019, exercice où il avait tiré à 93% de moyenne au tir couché notamment. Un choix qui a l’air de satisfaire Siegfried Mazet, son entraîneur de tir, qui s’est confié au média norvégien NRK : « Il est de retour avec sa carabine d’il y a deux ans. Il a déjà l’air beaucoup mieux, du moins beaucoup plus calme derrière sa carabine. »

Ce qui pourrait venir perturber Johannes Boe cette saison, ce sont les éventuelles impasses qu’il pourrait effectuer dans l’optique de sa préparation pour les Jeux olympiques d’hiver. Organisés en février 2022 à Pékin, les JO vont forcément avoir un gros impact sur la course au gros globe de cristal cette saison. L’an dernier, Johannes a certes gagné le gros globe, mais a également loupé ses Mondiaux en ne ramenant aucun titre individuel. Pour éviter pareille déroute à Pékin, Johannes va très certainement manquer plusieurs dates dans la saison de biathlon, ce qui pourrait redistribuer les cartes pour ses principaux adversaires.

Laegreid et les Norvégiens en embuscade avec Quentin Fillon-Maillet

Qui a gagné le plus de courses l’an dernier ? Johannes Boe en a gagné 4, Tarjei Boe 3, Quentin Fillon Maillet 3 et Sturla Laegreid 7 ! Ce dernier a notamment dominé l’individuel, en gagnant le petit globe de cristal de la discipline avec 2 victoires et une 2ème place sur 3 courses. Laegreid a performé d’abord par son efficacité au tir : il est le biathlète le plus précis du circuit (92%) à égalité avec Simon Eder et Artem Tyschenko. Son point fort : le tir couché, avec 95% de réussite l’an dernier. Évidemment, il concède 2,1 secondes par kilomètre à Johannes Boe sur les skis, ce qui a permis au cadet des Boe de garder le gros globe de cristal l’an dernier. Mais, à 24 ans, Sturla Laegreid a encore une belle marge de progression et peut espérer détrôner son compatriote s’il est régulier et fait moins d’impasses dans cette saison 2021/2022 de biathlon.

Parmi les autres Norvégiens, Tarjei Boe et Johannes Dale paraissent plus en retrait et surtout moins réguliers. L’ainé des frères Boe est vieillissant (33 ans) et déjà sur le déclin, tandis que Johannes Dale est encore trop tendre au tir (82% de réussite en moyenne) pour pouvoir inquiéter Johannes. Lui aussi pourrait progresser à 24 ans, mais la marche semble encore trop haute. Reste alors dans les favoris Quentin Fillon Maillet. Le Français est un des meilleurs biathlètes sur le tir debout (89% d’efficacité), ce qui peut faire la différence en fin de course. Il concède néanmoins 2 secondes par kilomètre à ski par rapport à Johannes Boe, un peu le même problème que rencontre Sturla Laegreid. Si QFM décide de sacrifier les JO pour ne faire aucune impasse en Coupe du monde, peut-être aura-t-il une chance de remporter le gros globe, surtout s’il reste aussi régulier que la saison passée. Rien n’est moins sûr…

L’électron libre qui peut tout faire péter : Émilien Jacquelin

Le Grenoblois était le roi de la remontada l’an dernier : à quasiment chaque poursuite à laquelle il a participé, il a toujours réussi à remonter et à finir à une meilleure place qu’au départ. 39ème du sprint de Kontiolahti en novembre 2020, il part au fond du peloton mais parvient à finir 8ème. Il remporte d’ailleurs sa seule victoire de la saison sur la poursuite des Championnats du monde de Pokljuka le 14 février 2021, devant Samuelsson et Johannes Boe. Jacquelin est presque devenu la bête noire de ce dernier, tant les confrontations directes sur la piste ont tourné en faveur du Français. On se rappelle notamment des sprints gagnés par le Français sur la poursuite des Mondiaux d’Anterselva en 2020 et sur le relais de cette même étape italienne en 2021.

Alors peut-il remporter le gros globe de cristal ? Sans doute pas pour tout de suite, mais on est certain de voir du spectacle avec une des gâchettes les plus rapides du biathlon mondial. Peut-il battre Johannes Boe sur certaines courses ? Il l’a déjà prouvé et peut tout à fait réitérer cette performance plusieurs fois cette saison !

Notre pari pour le top 5 du gros globe de cristal

1 – Johannes Boe

2 – Sturla Laegreid

3 – Quentin Fillon Maillet

4 – Johannes Dale

5 – Émilien Jacquelin

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis septembre 2015 - Ma définition du bonheur ? Une galette-saucisse au Roazhon Park ou un café devant un Lakers/Celtics au petit matin. Fidèle membre de la team insomniaque de la rédac, j’ai le pouvoir de rester éveillé jusqu’à l’aube pour faire vivre aux lecteurs ma passion du sport. Ainsi, j’écris principalement sur la NBA, le biathlon, le cyclisme ou encore la F1. Comptez dans mes exploits sportifs le fait d’avoir fait gagner le Tour de France 2018 à Tony Gallopin sur Pro Cycling Manager, ou encore d’avoir mené l’équipe nationale de Bretagne en finale de Coupe du monde sur Football Manager.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une