Nous suivre

Coupe du monde de football 2022

Coupe du monde de football : Le Portugal maîtrise l’Uruguay et se qualifie

Publié le

Coupe du monde de football Le Portugal maîtrise l'Uruguay et se qualifie
Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 – Un doublé de Bruno Fernandes aura suffi au Portugal pour décrocher son deuxième succès en deux matchs (2-0), et surtout sa qualification en 8ème de finale. L’Uruguay n’a que trop rarement été menaçant, et jouera son destin sur le dernier match. 

Après le succès renversant du Ghana sur la Corée du Sud, l’équation était simple pour le Portugal : une victoire, et la qualification était acquise. Mais l’Uruguay n’était pas à prendre à la légère, pour la simple et bonne raison que c’est cette sélection qui avait sorti les Portugais en 8èmes de finale de la précédente édition. Ainsi, on s’attendait à un véritable bras de fer ce soir, d’autant que la Celeste devait gagner pour maximiser ses chances de voir les 8èmes de finale.

Pas d’un haut niveau

Le début de match est rythmé, engagé et plaisant. Les Portugais ont plutôt la main sur la ballon, mais c’est l’Uruguay qui se crée une première vraie occasion avec une tête de Gimenez juste au-dessus. Le Portugal, de son côté, n’arrive pas à cadrer, même sur un coup franc de Cristiano Ronaldo. Il faut l’admettre, la première mi-temps n’est pas de grande qualité.

Jusqu’à une chevauchée de Rodrigo Betancur qui réveille la partie. Sur 50 mètres, le milieu uruguayen enfume quatre défenseurs portugais, se présente face à Diogo Costa, mais le gardien remporte son duel de fort belle manière. Les Portugais, hormis une occasion de CR7, ne sont pas à la fête, et perdent en plus Nuno Mendes sur blessure. À la pause, le score est nul et vierge, et on reste clairement sur notre faim.

Le réalisme portugais

La seconde période part mieux, notamment avec une incursion de Joao Félix qui voit sa frappe passer juste à côté. Tout simplement le prélude de ce qui va arriver. Sur un centre de Bruno Fernandes, Cristiano Ronaldo, oublié par la défense, tente de dévier le ballon mais ne le touche pas, ce qui trompe Rochet qui encaisse son premier but du tournoi (54ème). La réaction uruguayenne est dans un premier temps trop timide, avec notamment une frappe de Darwin Nunez qui ne fait même pas sourciller Diogo Costa. Là encore, c’est une énorme occasion uruguayenne qui relance la partie.

Trouvé dans l’arc de cercle de la surface par Pellistri, Maxi Gomez enroule une frappe qui vient s’écraser sur le poteau d’un Costa battu (75ème). La Celeste reprend alors le contrôle, mais gâche plusieurs belles situations. Et fatalement, le couperet finit par tomber. Coates se rend coupable d’une main franchement évitable dans la surface, et Bruno Fernandes se fait une joie de transformer le pénalty (90ème). Il va même trouver le poteau en toute fin de partie, passant proche du triplé. Le Portugal l’emporte 2-0 et se qualifie, finalement assez facilement. L’Uruguay, de son côté, n’aura pas son destin en mains vendredi pour la dernière journée.

Homme du match : Bruno Fernandes

Son premier but, bien sûr, qui a décanté la situation. Mais le milieu mancunien a en outre été l’auteur d’un match plein. Constamment à tenter de mettre Cristiano Ronaldo dans de bonnes conditions, il a été la plaque tournante de l’équipe. Et il a mis le couvercle sur la rencontre en transformant le penalty. Deux buts, un gros volume de jeu et une volonté constante de faire avancer l’équipe : pas de soucis, le match de Bruno Fernandes est plein.

À lire aussi

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une