Nous suivre

Coupe du monde de football 2022

Coupe du monde de football : Triste match nul entre le Maroc et la Croatie

Publié le

Coupe du monde de football Triste match nul entre le Maroc et la Croatie
Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 – Pour leur premier match de la compétition, le Maroc et la Croatie n’ont pas réussi à se départager (0-0) au terme d’un match peu engageant. 

Après l’entrée en lice victorieuse des champions du monde français hier soir, c’était au tour du finaliste malheureux de 2018, la Croatie, de débuter son tournoi. Au programme, un affrontement avec le Maroc. Les Lions de l’Atlas ont réussi à se qualifier mais se sont ensuite séparés de leur sélectionneur Vahid Halilodzic. Ce qui a créé une incertitude quant aux chances marocaines dans cette compétition. Les Croates, eux, ne visaient rien d’autre que la victoire pour lancer leur tournoi.

Triste mi-temps

Les Marocains semblent tendus en début de match, commettant quelques erreurs de relance. Mais on sent que les Croates veulent prendre leur temps, ils cherchent la faille de l’adversaire. Les Marocains sont entreprenants, mais quelque peu frustrés techniquement. Ainsi, le rythme du match n’est pas vraiment élevé, et hormis une frappe lointaine d’Ivan Perisic sur une perte de balle embarrassante d’Amallah, on s’ennuie ferme.

Et l’affaire ne s’arrange pas, car si le Maroc a la possession, il ne parvient pas à faire bouger le bloc croate. On assiste alors à un festival d’erreurs techniques, de passes imprécises, et de manque de percussion des deux côtés. Les Marocains ont l’envie, mais pas les moyens de leurs ambitions. Ce n’est qu’à la 45ème minute qu’on voit le premier tir cadré. Après un débordement de Sosa, le latéral centre pour Vlasic qui bute sur Bounou. Enfin le réveil pour les Croates, qui voient Modric envoyer une lourde frappe au-dessus dans la foulée. Ce sera tout pour une première mi-temps qui est sans doute la pire à laquelle on ait pu assister depuis le début du Mondial.

Plus d’action, mais pas de but

Les affaires s’animent enfin au retour des vestiaires, d’abord sur une tête de Mazraoui – blessé sur l’action et remplacé quelques instants plus tard – puis sur une situation bien confuse devant le but marocain. Les Lions de l’Atlas sont enfin dangereux, comme le prouve un coup franc lointain d’Hakimi, qui met une grosse mine bien sortie par Livakovic. Les Croates tentent de répliquer sur coups de pied arrêtés, Modric multipliant les coups francs et corners pour amener le danger sur la cage marocaine.

Néanmoins, les minutes s’égrènent et toujours pas de buts à l’horizon. Les sélectionneurs font entrer plusieurs armes offensives, notamment le Rennais Lovro Majer, mais rien n’y fait. Tout le monde semble se contenter de ce mach nul qui n’hypothèque les chances de qualification de personne. Le match se termine donc sur un 0-0 peu convaincant pour ces deux équipes, qui devront montrer autre chose pour voir les 8èmes de finale.

Homme du match : Josko Gvardiol

Difficile de sortir un nom dans un match comme celui-ci. On s’arrête sur Josko Gvardiol, tant le défenseur croate, 20 ans, n’a pas été impressionné une seconde par l’enjeu. Il a parfaitement commandé la défense, s’est montré impérial à la relance, et a rattrapé certains errements de Lovren, son partenaire de charnière. Dans la lignée de son parcours à Leipzig, il confirme son statut de grand joueur en devenir. On mentionnera aussi son latéral gauche Borna Sosa, assez percutant, et Nayef Aguerd, solide lui aussi dans l’arrière-garde marocaine.

Josko Gvardiol, le Croate masqué

Josko Gvardiol, le Croate masqué – Photo Icon Sport

À lire aussi

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une