Nous suivre

Coupe du monde de football 2022

Coupe du monde : L’arbitre n’avait pas le droit de refuser le but d’Antoine Griezmann

Publié le

Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 – Selon RMC Sport, l’arbitre néo-zélandais Matthew Conger n’était pas autorisé à annuler le but d’Antoine Griezmann face à la Tunisie, puisque l’engagement avait été donné. 

Fin de match très surprenante entre la France et la Tunisie mercredi après-midi (1-0 Tunisie). Antoine Griezmann a égalisé à la dernière minute du temps additionnel et les Bleus pensaient tenir un match nul. L’engagement a été donné, l’arbitre a sifflé la fin du match et TF1 a envoyé la publicité. Mais la VAR est finalement intervenue après le coup de sifflet final pour alerter l’arbitre central d’une position de hors-jeu d’Antoine Griezmann sur le but qu’il avait inscrit quelques minutes plus tôt.

Le problème est que la VAR n’a pas le droit d’intervenir à partir du moment où le jeu a repris. Autrement dit, à partir du moment où l’engagement a été donné par la Tunisie. Même si cela ne change rien pour la France qui termine quand même première de sa poule, ni pour la Tunisie qui est quand même éliminée, cette erreur aurait pu avoir plus de conséquences dans un autre scénario.

Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon que de cyclisme.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une