De Lyon à Strasbourg, les Français prennent confiance avant Roland-Garros


Avant le début de Roland-Garros ce dimanche à Paris, certains joueurs sont encore sur le pont en cette fin de semaine, notamment à Lyon et à Strasbourg côté Français.

Que ce soit chez les femmes ou bien chez les hommes, les dernières semaines ne poussaient guère à l’optimisme côté Français en vue de Roland-Garros dont le premier tour commence dès dimanche Porte d’Auteuil. Mais à quelques heures de ce coup d’envoi, la tendance s’inverse légèrement pour nos Tricolores.

Déjà en forme en ce qui concerne les qualifications pour le tableau final de Roland-Garros, les Français-es le sont également sur les deux tournois majeurs qui se déroulent actuellement sur notre territoire, pour faire les derniers réglages avant le grand défi parisien.

Paire se rassure

Chez les hommes, c’est à Lyon que certains d’entre eux ont fait le choix de se rendre pour travailler encore un peu avant Roland-Garros. C’est le cas de Benoît Paire, 51ème mondial (non tête de série dans ce tableau lyonnais), qui retrouve de la confiance en région lyonnaise. Après s’être débarrassé de Cuevas en huitième de finale, le Français a confirmé en éliminant le Canadien Denis Shapovalov, pourtant 23ème mondial en trois sets (6-3, 4-6, 7-6). De quoi engranger un maximum de confiance pour Benoît Paire à quelques jours de Roland-Garros. En demi-finale, il affrontera l’Américain Taylor Fritz pour confirmer.

Garcia aussi

Chez les femmes, à Strasbourg, Caroline Garcia était venue pour retrouver de la confiance à quelques de jours de Roland-Garros, après sa surprenante élimination dès le premier tour du tournoi de Rome face à sa compatriote Kristina Mladenovic (6-1, 6-2). Malgré un tableau peu relevé dans une période où les favorites de Roland-Garros privilégient le repos et la préparation Porte d’Auteuil, la Tricolore a favorisé l’enchaînement des rencontres pour avoir du rythme en vue de Paris.

Après ses victoires face à Rogers et Peterson, la Française a dû batailler près de deux heures pour venir à bout de la très jeune Ukrainienne Marta Kostyuk (16 ans et 264ème mondiale), en trois manches. A quelques jours du début de Roland-Garros, Caroline Garcia rejoint le dernier carré d’un tournoi pour la première fois de l’année. Une bouffée d’oxygène pour celle qui retrouvera en demi-finale de Strasbourg sa compatriote Chloé Paquet, surprenante en terre strasbourgeoise.

Bastien Pitte

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des