Nous suivre

Athlétisme

Décathlon : Kevin Mayer valide son ticket pour Tokyo

Julien Correia

Publié le

Décathlon - Kevin Mayer valide son ticket pour Tokyo
Photo Ilop Prod via Le Dauphiné Libéré

DECATHLON – Alors qu’il prenait part au meeting d’épreuves combinées de la Réunion ce week-end, Kevin Mayer a atteint son objectif. Il participera en effet aux Jeux Olympiques de Tokyo ayant obtenu les minima requis.

Il était en bonne posture à l’issue de la première journée en ayant récolté la bagatelle de 4350 points. Kevin Mayer a terminé le travail aujourd’hui et valide donc son ticket pour les JO de Tokyo. Une satisfaction pour le recordman du monde de la discipline. En cette année si particulière il n’avait pas caché qu’il s’agissait de son objectif prioritaire. Lui qui n’avait plus bouclé un décathlon depuis 2018 à Talence lors de son record du monde, peut être soulagé.

Un meeting tout en maîtrise, un record sur 110m haies en prime !

« J’ai un peu de mal à me libérer, je ne suis pas comme en championnats ». C’est ce qu’affirmait hier l’athlète tricolore. Mentionnant tout de même « que les perfs n’étaient pas mauvaises ». Et visiblement il a réussi à se libérer davantage aujourd’hui. Il donna le ton d’emblée avec un record personnel sur 110m haies. Un superbe chrono de 13″54 à mettre à son actif, à faire rougir les spécialistes. Ensuite il est resté sur de bonnes bases lors de l’épreuve du lancer du disque. Avec un lancer à 50m32 il se permettait d’être en très bonne posture pour la suite des épreuves.

La 8e épreuve justement était le saut à la perche où il a semblé assuré. Avec un saut à 4m65, loin de son record en salle (5m65), il se classa 2e derrière le Belge Benjamin Hougardy. Lors du lancer du javelot, Kevin Mayer a réalisé un jet presque parfait. Un jet à 67m66 qui lui assurait déjà pratiquement son billet pour les JO. Car il n’y a qu’une blessure qui pouvait empêcher le natif d’Argenteuil de boucler son décathlon avec son objectif en poche. Il devait terminer le 1500m en moins de 5 minutes et 33 sec. Ce qu’il réalisa avec un chrono de 4:47.74 pour un total de 8552 points.

Son billet désormais en poche, Kevin Mayer ne voudra bien entendu ne pas s’arrêter là. il nourrit sans doutes déjà de grandes ambitions pour les JO. C’est le crédo des athlètes de haut niveau, toujours voir plus loin, pour aller plus haut !

Julien Correia


Journaliste/rédacteur depuis janvier 2019 - Tombé dans le monde du ballon rond étant petit, j’aurais pu devenir pro sans ces foutus ligaments croisés. Défilant sur les champs (mais pas Elysées) en 98, j’ai été bercé par les exploits de Mister George, piqué par la technique du Snake, grandi avec Captain Rai et Ronnie, mûri avec Pauleta et Edi. Mais Ibracadabra, je suis désormais reconverti en runner/traileur. Moins rapide que Bolt et moins endurant que Jornet, c’est donc plume à la main que je partage les exploits de ces athlètes !

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une