Nous suivre

Cyclisme

Egan Bernal et Nairo Quintana privés de Tour de France ?

Avatar

Publié

le

E. Garcia / EFE

CYCLISME – Confinés en Colombie, Egan Bernal (Ineos) et Nairo Quintana (Arkea-Samsic) doivent faire face à de nouvelles décisions du gouvernement colombien dans la lutte contre le coronavirus.

L’affaire était moyennement embarquée avant ce jeudi, elle l’est encore moins désormais. Confinés en Colombie, l’armada colombienne composée, entre autres, de Egan Bernal (Ineos), Nairo Quintana (Arkea-Samsic), Miguel Angel Lopez (Astana), Esteban Chaves (Mitchelton-Scott) ainsi que de Rigoberto Uran et Sergio Higuita (EF Pro Cycling) peut s’inquiéter. Le gouvernement colombien annonce en effet deux nouvelles mesures dans la lutte contre la pandémie de la COVID-19.

La première concerne la durée du confinement. Ce dernier est prolongé jusqu’au 31 mai inclus. Les coureurs disposent néanmoins d’une dérogation pour s’entraîner sur la route. Mais c’est bien la deuxième annonce qui est la plus inquiétante pour Bernal and co.

Pas de transport aérien international jusqu’au 31 août

En effet, ce jeudi, la Ministre des transports colombien Angela Maria Orozco s’est exprimée sur la reprise ou non du transport aérien international. Une déclaration rapportée par le site spécialisé Zikloland.

La restriction du transport aérien international va de pair avec l’urgence sanitaire. C’est-à-dire que jusqu’au 31 août, une reprise des vols internationaux n’est pas attendue.

Reste désormais à savoir si une dérogation sera accordée aux coureurs. Car outre le Tour de France, et en cas d’autorisation de voyager en Europe, les Colombiens devront être présents début août pour disputer des courses de préparation. L’avenir reste encore incertain pour les Egan Bernal, Nairo Quintana ou Rigoberto Uran. Encore plus que pour les coureurs basés sur le Vieux-Continent.

Néanmoins, l’optimisme reste de rigueur chez Giuseppe Acquadro, agent transalpin de nombreux coureurs colombiens. Dans les colonnes de CyclingNews, ce dernier espère désormais un geste du gouvernement. « On espère qu’ils recevront une autorisation pour voyager. Je pense qu’ils l’auront. Ce sont des athlètes, courir en Europe est aussi leur travail, donc c’est important pour eux » déclare-t-il. On a effectivement du mal à imaginer que la Colombie, grand pays de cyclisme, se passe d’une possible deuxième victoire consécutive sur le Tour de France, après le sacre d’Egan Bernal en 2019.

Dicodusport


Avatar

1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Commentaires
0 Réponses
0 Followers
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponse(s)
1 Nombre d'utilisateurs
Badin Philippe Utilisateurs récents
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Badin Philippe
Invité
Badin Philippe

Merci florent pour cette information enorme si ils n ont pas de dérogation ils vont rester sur place c sur bonne soirée a vous

Cyclisme

Nairo Quintana percuté par une voiture à l’entraînement

Nico

Publié

le

Par

Getty Images

CYCLISME – Nairo Quintana, leader de l’équipe Arkéa-Samsic, a été percuté à l’entraînement aujourd’hui, alors qu’il roulait en Colombie. 

Le champion colombien Nairo Quintana a été percuté par un automobiliste pendant qu’il faisait son entraînement du jour, en Colombie. Selon les autorités du pays, c’est le conducteur de la voiture qui serait en tord. Si on ne connaît pas encore les conséquences de cet accident, Emmanuel Hubert, manager général de son équipe, s’est expliqué dans les colonnes de Ouest-France.

C’est un automobiliste qui l’a touché, et Nairo a chuté de suite. (…) C’est le genou qui a pris plein pot. Il était un peu sous le choc et abattu car il est bien conscient d’être dans une forme exceptionnelle

Dicodusport


Lire la suite

VTT

Titouan Perrin-Ganier : « Le cross-country eliminator, une discipline télégénique »

Avatar

Publié

le

Par

UCI

VTT – Triple champion du monde en titre de cross-country eliminator, Titouan Perrin-Ganier s’est confié à Dicodusport. Confinement, objectifs de la saison mais aussi médiatisation, le Vosgien, également consultant VTT sur La Chaîne L’Équipe, s’est montré plutôt optimiste pour le développement de sa discipline.

Titouan, comment as-tu vécu cette période difficile, entre le mois de mars et début mai ?

Ça a d’abord été assez violent. Quand la situation sanitaire a commencé à se dégrader, j’étais dans l’avion pour Dubaï afin de disputer la première manche de Coupe du monde. Durant le voyage, j’ai appris qu’elle était finalement annulée. On est resté quelques jours là-bas puis à notre retour, c’était le moment où le confinement a débuté.

Après, le confinement en lui-même, ça s’est plutôt très bien passé. J’ai une petite fille qui a 8 mois, ça a donc été l’occasion de passer du temps avec elle. Et puis ça m’a permis de recharger les batteries à la montagne (La Féclaz, ndlr).

Durant cette période, as-tu pu continuer à t’entraîner ?

Oui, j’ai quand même pu m’entraîner. J’ai fait pas mal de vélo sur Zwift, j’ai aussi beaucoup couru avec de l’athlétisme sur route. J’ai également fait pas mal de musculation. J’ai continué le travail technique en VTT dans le périmètre autorisé d’un kilomètre pour essayer de ne pas trop perdre. Je me suis organisé pour faire plusieurs séances quotidiennes, histoire d’avoir un volume horaire conséquent.

Justement, en parlant de la plateforme Zwift, celle-ci a fait débat dans le milieu du cyclisme. Quel regard as-tu sur cet outil d’entraînement ? L’utilises-tu dans un esprit de compétition ou plutôt pour s’entraîner de façon récréative ?

Personnellement, je m’en suis beaucoup servi pour faire des compétitions, sur des petites sessions de 20 ou 30 minutes. Lorsque je faisais des séances d’endurance, j’essayais de les découper, avec un peu de home-trainer sur Zwift, puis une heure de course à pied. J’ai la chance d’habiter en montagne, ce qui m’a permis de tracer un tour de 9 kilomètres avec 400 mètres de dénivelé, toujours en respectant le périmètre. C’était l’idéal pour poursuivre un travail debout et d’alternance de positions sur le vélo.

Pour en revenir à Zwift, j’y ai vraiment trouvé un intérêt. Je pense que c’est une méthode d’entraînement que je vais intégrer plus régulièrement dans mon programme.

Au niveau du calendrier, en regardant sur le site de l’UCI, on trouve seulement deux compétitions programmées : les championnats du monde à Louvain (Belgique) le 23 août et une manche de Coupe du monde à Graz (Autriche) le week-end suivant. Avec aussi les France début août à l’Alpe d’Huez. Avez-vous d’autres informations à propos de la Coupe du monde ?

Oui, je pense que tout n’est pas indiqué sur le site de l’UCI. En plus de la manche de Graz (Autriche), il y aura également deux manches en septembre, deux en octobre et deux en novembre. Toutes les dates ont été validées en tout cas. La saison sera vraiment dense.

Titouan Perrin-Ganier, la référence du XCE

Titouan Perrin-Ganier, la référence du XCE – UCI

Avec cette saison particulière que tu t’apprêtes à vivre, tes objectifs seront-ils les mêmes qu’en début d’année ?

J’ai envie de dire oui et non. Disons qu’on est tous dans la même situation, dans l’inconnu. On ne sait pas dans quelle condition physique on va aborder les premières compétitions. C’est assez compliqué de dire quels seront mes objectifs. Après, je vais faire une préparation spécifique et ultra-difficile pour être au top de ma forme pour les championnats du monde à Louvain. Cela reste mon objectif numéro un.

On imagine qu’après ta deuxième place en 2019, le classement général de la Coupe du monde reste un objectif à atteindre ?

Oui et non aussi ! Je ne suis pas sûr qu’intrinsèquement, je sois un pilote de classement général. Je suis assez régulier mais disons que j’ai du mal à tenir un pic de forme élevé durant un mois complet. Par contre, je pense que mes qualités correspondent davantage aux courses d’un jour, en élevant mon niveau physique et mental pour gagner. C’est pour ça que je ne suis pas sûr d’être fait pour remporter le général de la Coupe du monde.

De plus, le règlement a un peu changé. Maintenant, il y a des points qui sont attribués lors des qualifications. Personnellement, je ne suis pas bon du tout en qualification, donc ça risque de me désavantager un peu. Après, c’est vrai que ça reste la seule ligne qui manque à mon palmarès. Ça peut aussi devenir un objectif en cours de saison, en fonction des deux ou trois premières manches et du résultat aux championnats du monde.

Avant le cross-country Eliminator, tu as couru en cross-country olympique. Qu’est-ce qui t’a poussé à opter pour l’Eliminator ?

Je dirai tout simplement mes qualités physiques. Je fais souvent le parallèle avec l’athlétisme. Par exemple, on ne peut demander à Usain Bolt d’être performant sur un 10 000m ou à Mo Farah d’être champion du monde sur 100m. Je pense qu’on naît, à la base, avec des qualités plus ou moins différentes. Personnellement, j’ai des qualités d’explosivité et des capacités de résistance au lactique. En revanche, mes capacités au seuil anaérobie sont moins bonnes. Je n’avais pas les qualités nécessaires pour briller en cross-country olympique. Finalement, mes qualités ont vite matché avec l’Eliminator.

Parlons médiatisation. La Chaîne L’Équipe diffuse désormais la Coupe du monde et les Mondiaux pour le cross-country olympique et le VTT descente. En revanche, on ne voit toujours pas les épreuves de XCE*. Qu’en penses-tu ?

C’est vrai. Alors la Chaîne L’Équipe a déjà diffusé les Mondiaux Eliminator, mais ça remonte à 2017. Pour l’anecdote, on essaye justement de travailler pour retransmettre le circuit Coupe du monde. Peut-être pas dans son intégralité, mais au moins quelques manches. Ce serait bien sur La Chaîne L’Équipe, mais aussi sur d’autres médias internationaux. C’est sûr que de mon côté, j’ai toujours dit que le XCE était télégénique. C’est une discipline dynamique et dans l’ère du temps.

Après, la Coupe du monde d’Eliminator a été reprise par un groupe privé. Ça prend toujours un petit peu de temps pour mettre en place les choses. En tout cas, on y travaille. La diffusion, c’est vraiment l’axe de développement du XCE, avec une retransmission régulière. C’est grâce à ça que notre sport pourra percer, car ce n’est pas du tout une discipline de masse comme le cross-country olympique ou le cyclisme sur route par exemple.

Justement, toujours en rapport avec La Chaîne L’Équipe, tu es consultant pour les épreuves de VTT Cross-country olympique et Descente. Que t’apporte ce rôle ?

Déjà, je suis un ultra-amoureux de mon sport, du VTT en général. Le partager à la télévision, ça a toujours été un petit peu un rêve de gosse. Je suis un geek des résultats et j’ai aussi une bonne mémoire. La télévision, c’est vraiment un domaine qui m’intéresse. Je m’éclate vraiment à commenter, que ce soit les Coupes du monde ou les Mondiaux. Et puis quand les Français gagnent, c’est le feu !

*XCE : Cross-country Eliminator

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

Tour de France : Il y a 3 ans, Peter Sagan gagnait à Longwy en déchaussant

Avatar

Publié

le

Par

Getty Images

TOUR DE FRANCE – Durant une bonne partie du mois de juillet, on vous propose de jeter un œil dans le rétro de la Grande Boucle. Il y a trois ans jour pour jour, Peter Sagan, alors double champion du monde en titre, s’imposait sur les hauteurs de Longwy, le tout en déchaussant à 200m de la ligne d’arrivée.

Les 212,5 km de cette 3ème étape du Tour 2017, entre Verviers (Belgique) et Longwy ont fait la part belle au Luxembourg. Pour le reste, malgré une échappée du jour au cours de laquelle un certain Lilian Calmejane (Direct Énergie) se montre le plus vaillant, tout se joue à Longwy, lors d’une arrivée en bosse difficile sur le papier. Un tremplin pour un premier combat entre leaders ? Pas vraiment. Si Richie Porte (BMC) tente de faire (un peu) le ménage, ce sont bien les sprinteurs-puncheurs qui se jouent la victoire.

Sagan facile

Parmi ceux-là, Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) fait bien évidemment figure d’épouvantail. Plus véloce, le Slovaque s’impose, en déchaussant aux 200m et en résistant au retour supersonique de Michael Matthews (Sunweb). Trop facile. Mais pas intouchable. Le lendemain, Tourminator est exclu de la course, après avoir balancé Mark Cavendish (Dimension Data) dans les barrières à Vittel, au terme d’un sprint houleux.

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

Tour de France : Il y a 4 ans, le départ du Mont-Saint-Michel et le maillot jaune de Cavendish

Avatar

Publié

le

Par

Jeff Pachoud / AFP

TOUR DE FRANCE – Durant une bonne partie du mois de juillet, on vous propose de jeter un œil dans le rétro de la Grande Boucle. Il y a quatre ans jour pour jour, le Tour partait du Mont-Saint-Michel, avec la victoire de Mark Cavendish à Utah Beach, synonyme de premier maillot jaune pour le Britannique.

La première étape du Tour de France 2016 n’est pas restée dans les annales sur le plan sportif. Seule péripétie de ces 188 km entre le Mont-Saint-Michel et Utah Beach, la lourde chute d’Alberto Contador (Tinkoff), qui donne alors le ton d’un Tour apocalyptique pour l’Espagnol, jusqu’à son abandon lors de la 9ème étape.

Ce samedi 2 juillet, c’est un certain Mark Cavendish (Dimension Data) qui s’impose au sprint, devant Marcel Kittel (Etixx-Quick Step) et Peter Sagan (Tinkoff). Le sprinteur de l’île de Man signe alors sa 27ème victoire sur la Grande Boucle, le premier maillot jaune de sa carrière en prime, tout en émotion. Cette année-là, le Cav‘ lèvera les bras à quatre reprises sur les routes françaises.

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

Julian Alaphilippe sera aussi au départ de Milan-San Remo

Avatar

Publié

le

Par

Alain Jocard / AFP

CYCLISME – Selon les informations de CyclingNews, Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick-Step) prendra part à Milan-San Remo (8 août), une semaine après sa reprise sur les Strade Bianche (1er août).

Julian Alaphilippe change ses plans. La semaine dernière, L’Équipe indiquait que le Français défendrait son titre sur les Strade Bianche (1er août). Cette fois, c’est CyclingNews qui annonce que le natif de Saint-Amand-Montrond prendra le départ de Milan-San Remo, Monument qu’il a remporté l’an passé.

Toujours selon le site spécialisé, Julian Alaphilippe serait tenté par le Tour de Lombardie (15 août), une course qu’il n’a plus disputé depuis 2017 et une deuxième place à l’arrivée. Mais celui-ci se déroule en même temps que le Dauphiné (12-16 août). Le coureur de la Deceuninck – Quick-Step devrait privilégier la course française, en vue du Tour de France (29 août-20 septembre).

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

FootballIl y a 2 heures

Football – Coupe d’Allemagne : notre pronostic pour Bayer Leverkusen – Bayern Munich

COUPE D'ALLEMAGNE - Le Bayern Munich va tenter le doublé et défie le Bayern Leverkusen en finale. Notre pronostic pour...

Rugby à XVIl y a 3 heures

Top 14 2020/2021 – Transferts : le point sur le mercato de l’ASM Clermont

Top 14 2020/2021 - La saison 2019-2020 n'est pas encore achevée, que la prochaine se profile déjà. Le mercato et...

CyclismeIl y a 4 heures

Nairo Quintana percuté par une voiture à l’entraînement

Nairo Quintana, leader de l'équipe Arkea, a été percuté à l'entraînement aujourd'hui alors qu'il roulait en Colombie. 

AthlétismeIl y a 5 heures

[Vidéo] Athlétisme : Une journée de préparation avec Yoann Kowal

ATHLÉTISME - Après le biathlète Fabien Claude, c'est au tour de Yoann Kowal de vous faire partager une journée d'entraînement. 

FootballIl y a 5 heures

Football – Serie A : notre pronostic pour Juventus Turin – Torino

Serie A - La Juventus Turin défie le Torino pour le derby de Turin. Notre pronostic pour la rencontre.

Rugby à XVIl y a 6 heures

Top 14 : Vers une baisse du salary cap ?

RUGBY - Ce mardi, les présidents des clubs de Top 14 vont se réunir à Toulouse, afin de parler du...

PronosticsIl y a 8 heures

NRL : notre pronostic pour Wests Tigers – Penrith Panthers

NRL - Les Penrith Panthers passent au révélateur des Wests Tigers pour le compte de la 8ème journée NRL. Notre...

VTTIl y a 10 heures

Titouan Perrin-Ganier : « Le cross-country eliminator, une discipline télégénique »

VTT - Triple champion du monde en titre de VTT cross-country eliminator, Titouan Perrin-Ganier s'est confié à Dicodusport. Confinement, objectifs...

Rugby à XVIl y a 11 heures

Top 14 : La FFR rejette le calendrier

RUGBY - Ce vendredi, le Comité Directeur de la Fédération Française de Rugby a rejeté le calendrier 2020-2021 du Top...

Formule 1Il y a 12 heures

[Sondage] Formule 1 : Quel pilote sera sacré champion du monde en 2020 ?

F1 - La saison de Formule 1 2020 se lance enfin ce week-end avec le Grand Prix d'Autriche. Quel pilote...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés