Nous suivre

Cyclisme

Egan Bernal et Nairo Quintana privés de Tour de France ?

Flo Ostermann

Publié

le

E. Garcia / EFE

CYCLISME – Confinés en Colombie, Egan Bernal (Ineos) et Nairo Quintana (Arkea-Samsic) doivent faire face à de nouvelles décisions du gouvernement colombien dans la lutte contre le coronavirus.

L’affaire était moyennement embarquée avant ce jeudi, elle l’est encore moins désormais. Confinés en Colombie, l’armada colombienne composée, entre autres, de Egan Bernal (Ineos), Nairo Quintana (Arkea-Samsic), Miguel Angel Lopez (Astana), Esteban Chaves (Mitchelton-Scott) ainsi que de Rigoberto Uran et Sergio Higuita (EF Pro Cycling) peut s’inquiéter. Le gouvernement colombien annonce en effet deux nouvelles mesures dans la lutte contre la pandémie de la COVID-19.

La première concerne la durée du confinement. Ce dernier est prolongé jusqu’au 31 mai inclus. Les coureurs disposent néanmoins d’une dérogation pour s’entraîner sur la route. Mais c’est bien la deuxième annonce qui est la plus inquiétante pour Bernal and co.

Pas de transport aérien international jusqu’au 31 août

En effet, ce jeudi, la Ministre des transports colombien Angela Maria Orozco s’est exprimée sur la reprise ou non du transport aérien international. Une déclaration rapportée par le site spécialisé Zikloland.

La restriction du transport aérien international va de pair avec l’urgence sanitaire. C’est-à-dire que jusqu’au 31 août, une reprise des vols internationaux n’est pas attendue.

Reste désormais à savoir si une dérogation sera accordée aux coureurs. Car outre le Tour de France, et en cas d’autorisation de voyager en Europe, les Colombiens devront être présents début août pour disputer des courses de préparation. L’avenir reste encore incertain pour les Egan Bernal, Nairo Quintana ou Rigoberto Uran. Encore plus que pour les coureurs basés sur le Vieux-Continent.

Néanmoins, l’optimisme reste de rigueur chez Giuseppe Acquadro, agent transalpin de nombreux coureurs colombiens. Dans les colonnes de CyclingNews, ce dernier espère désormais un geste du gouvernement. « On espère qu’ils recevront une autorisation pour voyager. Je pense qu’ils l’auront. Ce sont des athlètes, courir en Europe est aussi leur travail, donc c’est important pour eux » déclare-t-il. On a effectivement du mal à imaginer que la Colombie, grand pays de cyclisme, se passe d’une possible deuxième victoire consécutive sur le Tour de France, après le sacre d’Egan Bernal en 2019.

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Commentaires
0 Réponses
0 Followers
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponse(s)
1 Nombre d'utilisateurs
Badin Philippe Utilisateurs récents
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Badin Philippe
Invité
Badin Philippe

Merci florent pour cette information enorme si ils n ont pas de dérogation ils vont rester sur place c sur bonne soirée a vous

Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une