Nous suivre

Rugby à XV

Et si les Saracens revenaient plus tôt que prévu en Premiership ?

Nicolas Mezine

Publié

le

Et si les Saracens revenaient plus tôt que prévu en Premiership ?
Icon Sport

PREMIERSHIP – Rappel des faits. Les Saracens, pour avoir enfreint le salary cap, ont été sanctionnés d’une grosse amende et d’un retrait de points conséquent. Ils sont ainsi, sur le papier, relégués en Championship pour cette saison. Mais une nouvelle qui vient de tomber pourrait accélérer leur retour en Premiership. 

C’est le Daily Mail qui sort cette nouvelle qui va faire grand bruit outre-Manche. Les Saracens pourraient retourner en Premiership sans avoir disputer le moindre match en Championship, la deuxième division anglaise. Mais pour quelles raisons ?

La chance des Saracens

D’après le média anglais, les clubs de Championship (la moitié d’entre eux) ne souhaiteraient pas disputer la prochaine saison, souhaitant reprendre la compétition lors de la saison 2021/2022. La crise pandémique a été fatale pour le monde du sport, et les clubs de rugby n’y échappent pas. Ces derniers veulent retarder la reprise pour leur permettre de survivre financièrement. En décalant la saison, ils pourraient se séparer de plusieurs joueurs, afin de limiter leur masse salariale, sans jouer de matchs à huis clos, car cela ne serait pas viable à long terme pour certains d’entre eux.

Logiquement, les Saracens ne peuvent pas retourner en Premiership sans avoir gagné leur place sur le terrain. Cependant, les clubs de Premiership souhaitent leur retour si le Championship n’a pas lieu. Les clubs de la première division anglaise sont convaincus qu’avec cette crise, l’expansion de la Premiership est inévitable et est le seul moyen de sauver la Premiership anglaise de l’oubli. Pour être équitable en termes de participants, il faudrait 14 équipes car avec 13 formations dans le championnat, il serait compliqué pour les organisateurs de créer un calendrier équitable.

Ealing peut-elle suivre les Saracens dans l’élite ? 

Dans cette expansion de la Premiership à 14 équipes pour la prochaine saison, c’est le club d’Ealing qui serait bien placé pour rejoindre l’élite, et ce en échange d’un investissement financier. Il est entendu que le club devrait payer 50 millions de livres sterling pour, en quelque sorte, acheter sa place, et prouver qu’il peut être compétitif et viable financièrement. Au niveau du coût, on retrouve les dépenses liées au recrutement, un terrain répondant aux normes de la Premiership et des infrastructures dignes d’un club professionnel de l’élite. Le club appartient à un richissime investisseur anglais qui a fait fortune dans les agences de voyages. Sa fortune est estimée à 360 millions de livres et il a déjà beaucoup investi dans le club. Pour monter en Premiership, le média anglais est persuadé qu’il fera l’effort.

Tout cela reste de l’hypothèse bien entendu, aucune décision officielle n’a été prise. Il faut encore que ces décisions soient actées définitivement au niveau de la Fédération et du syndicat des joueurs. Le problème est que la Premiership doit reprendre le 20 novembre, et on voit mal comment un club de deuxième division pourrait monter une équipe compétitive en 15 jours seulement. Les prochains jours permettront d’apporter davantage de réponses à ces questions car à ce jour, c’est l’imbroglio total en Premiership.

Nicolas Mezine
 

 


Passionné de sport, notamment de rugby dans toutes ses variantes (XV, XIII et VII). Fan du RC Toulon et de l'Olympique de Marseille.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une