Nous suivre

Euro 2020

Euro 2020 : Italie – Suisse, les tops et flops de la rencontre

Julien Correia

Publié

le

Euro 2020 : Italie - Suisse, les tops et flops de la rencontre
Photo Icon Sport

Euro 2020 – Pour le compte de la deuxième journée du groupe A, l’Italie recevait la Suisse à Rome. Les Transalpins l’ont emporté 3-0 et obtiennent leur ticket pour les huitièmes de finale.

Les Tops :

Manuel Locatelli (Italie) : L’homme du match sans contestation possible. Celui qui devrait être l’un des acteurs majeurs du mercato estival, aura été un acteur prépondérant du match de ce soir. Le joueur qui appartient à l’heure actuelle à Sassuolo aura tout fait ou presque sur l’ouverture du score. Il adressa une magnifique transversale pour son coéquipier en club Berardi avant que ce dernier ne lui remette un centre au cordeau pour conclure de près. Peu de déchets avec 90% de passes réussies, il doubla la mise d’une frappe sèche à la 52e minute qui terminait dans le soupirail de Sommer. Bravissimo !

Leonardo Spinazzola (Italie) : Déjà très en vue face à la Turquie, le latéral de la Roma a encore répondu présent. Ne ménageant pas ses efforts, il est apparu très souvent aux avant-postes comme sur son rush à la 36e minute où sa frappe termina à côté. Se concentrant davantage sur son rôle défensif en seconde mi-temps il n’aura jamais été inquiété. Il est vrai que pour cela il aura bien été aidé par des joueurs suisses très peu inspirés.

Jorginho (Italie) : S’il n’a pas été directement décisif dans le succès des siens, il aura tout de même été essentiel. Véritable plaque tournante de la Squadra Azzurra, il donne le ton au sein de ce milieu de terrain 4 étoiles. Si l’Italie a maîtrisé son sujet, elle le doit également en grande partie au récent champion d’Europe avec Chelsea.

Domenico Berardi (Italie) : Ce n’est pas le plus connu de la sélection de Mancini. Mais le joueur de Sassuolo (encore un) détonne par son énergie et son sens du collectif. Passeur décisif sur le premier but, il a encore livré une belle prestation.


Les Flops :

Haris Seferović (Suisse) : Très peu en vue en première période avec 13 ballons touchés seulement, l’attaquant de la Nati n’aura pas réussi à se mettre en évidence. L’attaquant du Benfica Lisbonne, pas forcément aidé par ses milieux de terrain n’aura tenté aucun tir durant ce premier acte. Il n’en fallait pas plus pour que son coach lui préfère Gravanovic dès le retour des vestiaires.

Fabian Schär (Suisse) : Si rares auront été les joueurs helvètes à surnager lors de ce naufrage, il aura caractérisé en grandes parties les faiblesses de son équipe. Souvent en retard dans ses interventions, il est notamment absent sur l’ouverture du score de Locatelli. Après 57 minutes d’un long calvaire, il céda sa place à la 58e à Zuber.

Breel Embolo (Suisse) : A l’image de ses compatriotes d’attaque, il n’aura pas existé. Mais le joueur du Borussia Mönchengladbach se sera mis en évidence par un incroyable déchet technique. 70% seulement de passes réussies, pour 45 ballons touchés et aucun tir tenté. Cela fait peu, trop peu. Le joueur et ses coéquipiers devront montrer un autre visage pour tenter de faire partie des meilleurs 3e. Mais pour le moment, comme pour les Turcs, ils ne le mériteraient pas.

Yann Sommer (Suisse) : S’il n’est pas fautif sur les 3 buts encaissés, il ne s’est pas montré non plus décisif. Et 3 buts encaissés sur 3 tirs cadrés de l’équipe adverse, cela fait forcément tache.

À lire aussi

 


Journaliste/rédacteur depuis janvier 2019 - Tombé dans le monde du ballon rond étant petit, j’aurais pu devenir pro sans ces foutus ligaments croisés. Défilant sur les champs (mais pas Elysées) en 98, j’ai été bercé par les exploits de Mister George, piqué par la technique du Snake, grandi avec Captain Rai et Ronnie, mûri avec Pauleta et Edi. Mais Ibracadabra, je suis désormais reconverti en runner/traileur. Moins rapide que Bolt et moins endurant que Jornet, c’est donc plume à la main que je partage les exploits de ces athlètes !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une