Nous suivre

Euro 2020

Euro 2020 : Les Pays-Bas s’imposent non sans mal face à l’Ukraine

Vincent Soubabère

Publié

le

Euro 2020 - Les Pays-Bas s’imposent non sans mal face à l’Ukraine
Photo Icon Sport

EURO 2020 – Les Pays-Bas lancent parfaitement leur compétition en s’imposant à domicile contre l’Ukraine (3-2). Solides en première période, les joueurs de Shevchenko ont perdu trop rapidement le ballon au retour des vestiaires, cédant sous les tentatives de Wijnaldum et Weghorst. En fin de match, Yarmolenko puis Yaremchuk ont remis leur équipe sur le droit chemin avant que Dumfries n’offre la victoire aux siens.

Solide, l’Ukraine tient bon contre une belle équipe des Oranje lors du premier acte

Les Pays-Bas réalisent une excellente entame de match. Ils se montrent tout d’abord dangereux sur une action de Depay. L’ancien joueur de l’OL réalise un festival, glissant d’abord le ballon entre les jambes de Zabarnyi avant de prendre sa chance (2e). Sa tentative est stoppée par Bushchan. Quatre minutes plus tard, Dumfries est parfaitement décalé par Wijnaldum, mais le portier ukrainien est le plus fort et dévie le ballon en corner (6e). Le capitaine des Oranje va ensuite tenter sa chance, mais sa frappe passe au-dessus de la cage (7e). Un peu plus tard, Depay donne un bon ballon pour Weghorst, mais Bushchan sort bien (27e). La réaction de l’Ukraine vient du capitaine Yarmolenko qui, après avoir éliminé Blind d’une feinte, frappe au but mais Stekelenburg est sur le cuir (30e).

Dumfries manque une occasion en or, sur un centre caviar de Memphis. Seul devant le but, le défenseur du PSV ne cadre pas sa tête (40e). Peu avant la mi-temps, Yarmolenko est trouvé dans la surface mais Stekelenburg sort bien (45e). Les Pays-Bas n’ont pas trouvé la solution dans ce premier acte malgré beaucoup de mouvements intéressants. Ils tombent pour le moment sur une solide équipe d’Ukraine qui ne laisse pas beaucoup d’espace aux joueurs adverses.

Les récupérations hautes des Oranje ont eu raison de l’Ukraine

Cela a tout de suite été plus compliqué pour les joueurs de Shevchenko, qui ne sont pas parvenus à garder le ballon à la récupération. Ils vont le payer cash, puisque sur une récupération haute, Dumfries centre à ras de terre. Le gardien ukrainien se couche sur le ballon mais ne peut que le renvoyer dans l’axe. Wijnaldum est le premier dessus et ne se fait pas prier pour ouvrir le score (52e). Les Pays-Bas confisquent le cuir en ce début de seconde période et les Ukrainiens sont complètement dépassés. Weghorst tente une première frappe (55e), mais c’est sur sa seconde tentative, effectuée suite à un contrôle approximatif de Matvienko dans sa surface, qu’il double la mise (59e).

Les Oranje semblent gérer leur avantage alors que Yaremchuk sonne la première alerte sur le but de Stekelenburg d’un tir en pivot bien capté (72e). Trois minutes plus tard, Yarmolenko réduit la marque sur une magnifique frappe aux vingt mètres (75e). Yaremchuk égalise contre toute attente de la tête, sur un coup de pied arrêté parfaitement tiré par Malinovskiy (79e). Au bout du suspense, Dumfries rend l’avantage aux siens d’une belle tête au point de penalty, bien servi par Aké (85e). Les Pays-Bas se sont fait peur, mais méritent cette victoire.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis août 2018 - Passionné de sport depuis tout petit, je me suis logiquement tourné vers le journalisme sportif depuis août 2018. Grand supporter des Girondins, je suis aussi un fan de football. Je pratique le tennis et suis l'actualité de la petite balle jaune. En juillet, vous risquez de me croiser sur les routes du Tour.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une