Nous suivre

Euro 2020

Euro 2020 : Pays-Bas – Ukraine, les tops et flops du match

Publié

le

Euro 2020 : Pays-Bas - Ukraine, les tops et flops du match
Photo Icon Sport

EURO 2020 – Pour le compte de la 1ère journée du groupe C, les Pays-Bas faisaient ce soir leur entrée en lice. A domicile au sein de la Johan Cruyff Arena les homme de Frank de Boer affrontaient l’Ukraine. Une rencontre spectaculaire où les Néerlandais se seront tout de même fait peur. Mais au terme d’un match haletant, ils débutent eux aussi, à l’image des autres favoris, de belle manière. Score final 3 buts à 2 pour les Oranje. Les tops et flops du match.

Les Tops

Denzel Dumfries (Pays-Bas) : Comment ne pas faire figurer en haut de la liste le latéral droit ? Très libre et porté sur l’offensive dans le système mis en place par Frank de Boer, le joueur du PSV est sans conteste l’homme du match. Passeur décisif sur le but du 2 à 0 de Weghorst, c’est lui qui a délivré les siens à 5 minutes du terme. Si ce n’est pas le plus connu de la sélection batave, on risque encore d’entre parler de lui durant cet Euro.

Georginio Wijnaldum (Pays-Bas) : Le capitaine des Oranje a livré une prestation solide. Installé en soutien des attaquants, il a donné le tempo à son équipe. Auteur de 5 tirs dans cette rencontre dont notamment une très belle reprise à la 38e minute. A la 52e minute c’est lui qui ouvrait le score pour son équipe à la suite d’un ballon repoussé par Bushchan.

Andriy Yarmolenko (Ukraine) : S’il n’a pas tout réussi lors de cette rencontre, l’attaquant des Hammers a été le joueur offensif le plus en vue du côté de l’Ukraine. Et que dire de son but ? Une frappe enroulée magistrale de toute beauté qui venait se loger dans la lucarne à la 75e minute. Et à ce moment il redonnait espoir à sa sélection.

Le match : Sans doute le plus beau match de ce début d’Euro. Si les Pays-Bas ont dominé assez nettement les 45 premières minutes, les Ukrainiens n’ont jamais lâché. Et ce même à 2-0 contre eux à 15 minutes du terme. Des matchs comme celui-ci, on en redemande !


Les Flops

Marlos Bonfim (Ukraine) : Entré en lieu et place de Zubkov blessé à la 13e minute, il sera sorti 51 minutes plus tard. Avec seulement 31 ballons touchés et 77% de passes réussies, il faut dire que l’influence du joueur du Shakhtar Donestk aura été vraiment proche du néant.

Serhiy Sydorchuk (Ukraine) : Le joueur qui occupait le poste de sentinelle aura eu bien du mal à exister face aux milieux adverses. Avec seulement 44 ballons touchés, ses statistiques traduisent également la supériorité des Néerlandais dans ce secteur de jeu.

Vitalii Mykolenko (Ukraine) : Si Wenzel Dumfries a été autant à son aise ce soir, il en aura été tout autre pour lui. Sans cesse en retard face à son vis-à-vis, il n’a jamais été capable de prendre la mesure de son adversaire. Il est de plus fautif sur deux des trois buts encaissés. Un match à oublier.

Daley Blind (Pays-Bas) : Sans être catastrophique, le joueur de l’Ajax aura été loin d’être flamboyant. Placé à gauche de la défense à 3 il a parfois été en difficulté face à la vitesse des Ukrainiens. Il a cédé sa place à Nathan Aké à la 63e minute qui lui se montra décisif sur le but de Dumfries.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis janvier 2019 - Tombé dans le monde du ballon rond étant petit, j’aurais pu devenir pro sans ces foutus ligaments croisés. Défilant sur les champs (mais pas Elysées) en 98, j’ai été bercé par les exploits de Mister George, piqué par la technique du Snake, grandi avec Captain Rai et Ronnie, mûri avec Pauleta et Edi. Mais Ibracadabra, je suis désormais reconverti en runner/traileur. Moins rapide que Bolt et moins endurant que Jornet, c’est donc plume à la main que je partage les exploits de ces athlètes !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une