Nous suivre

NBA 2022-2023

Evan Fournier : « Il n’y a aucune chance que les Knicks me gardent »

Tom Compayrot

Publié le

Photo Icon Sport

NBA 2022/23 – La saison des New York Knicks vient de se terminer avec une élimination au 2ème tour des playoffs. Mais pour Evan Fournier, elle s’était terminée bien plus tôt. Mis de côté sur décision du coach, l’arrière français n’a quasiment pas joué avec la franchise new-yorkaise cette saison. Il a livré un regard amer sur ses derniers mois auprès des médias new-yorkais, dont SportsNet.

« C’est officiellement la fin, mais ma saison est terminée depuis très longtemps en fait. » Voilà les mots d’Evan Fournier après la défaite de ses Knicks au Match 6 des demi-finales de conférence de playoffs contre le Heat. Des playoffs dans lesquels l’arrière français n’a pas disputé la moindre minute. Ce qui ne lui était jamais arrivé, même lors de sa saison rookie en 2012/13. Il a donc tenté d’aider par d’autres moyens. « J’ai essayé de rester positif avec les gars, de les aider, de parler avec les joueurs qui n’ont pas d’expérience. »

Décision radicale et sans retour

Avec 11 saisons dans la grande ligue et quatre campagnes de playoffs, Fournier a en effet de l’expérience à revendre. Mais celle-ci n’a pas du tout été mise à contribution. Le Français n’a disputé que 7 matchs et 89 minutes depuis février, alors qu’il ne souffrait d’aucune blessure. La faute à une décision du coach Tom Thibodeau qui remonte déjà à plusieurs mois, principalement pour des questions défensives. Une mise de côté radicale et sans retour, comme cela ne se fait plus vraiment en NBA. Ce alors que l’année dernière, l’ancien de Poitiers était titulaire indiscutable avec quasiment 30 minutes de moyenne, sous les ordres du même coach. Il avait d’ailleurs battu le record de 3 points marqués sur une saison de la franchise.



Ça m’a pris un bon mois pour comprendre. Au début, je me disais juste « sois patient, vois comment l’équipe évolue ». Après je me suis concentré sur moi, sur mon travail. J’ai essayé de ne pas gâcher mon temps, de rester en forme et de travailler sur ma technique. C’était ma mentalité.

Un transfert libérateur ?

Cette saison calvaire terminée, Fournier est maintenant tourné vers l’avenir. Qu’il ne voit plus du tout aux Knicks, comme il l’a avoué avec honnêteté :

C’est évident qu’il va y avoir des changements et que je vais être transféré […] J’ai 11 ans d’expérience, un gros contrat, alors qu’eux essayent clairement de développer les jeunes. Si je n’ai pas joué cette année, pourquoi ils me feraient revenir ? […] Vous savez que je ne serai pas de retour. Il n’y a aucune chance qu’ils me gardent. Je serais très surpris si c’était le cas. On verra, de toute façon ce n’est pas entre mes mains.

À l’aube de sa 12ème saison en NBA, Fournier accueillerait volontiers un changement d’air. Même s’il est attaché à la ville de New York où il vit avec sa famille, la situation sportive n’est plus acceptable. Tant que Tom Thibodeau sera le coach des Knicks, le vice-champion olympique n’y aura pas sa place. Un transfert pourrait donc avoir lieu cet été. Fournier a encore deux années à 19 millions de dollars dans son contrat, dont la dernière avec une option d’équipe.

L’idéal serait pour lui un destin similaire à son compatriote Nicolas Batum, qui était rené de ses cendres aux Clippers, avec un rôle correspondant à ses qualités dans un effectif compétitif. Fournier voit d’ailleurs cet été comme « une opportunité » de rebondir. À 30 ans, il a encore de belles années devant lui. La Coupe du monde FIBA à la fin de l’été pourrait lui permettre de montrer aux Américains ce dont il est capable.

Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *