Nous suivre

Football

Les faits divers du sport – Fifagate : le curieux Monsieur Blazer

JMPPMJ

Publié

le

Les faits divers du sport - Fifagate : le curieux Monsieur Blazer
Arnd Wiegmann / File Picture / REUTERS

Drogue, meurtres, prostitution… Ce n’est pas le lancement d’Enquêtes Exclusives, c’est le programme des « faits divers du sport ». Dans cette série d’articles, nous vous proposons de plonger dans les liens intimes que tissent police, justice et sports. Aujourd’hui, première partie de notre dossier consacré au Fifagate et à celui par qui tout a commencé : Chuck Blazer.

Don’t mess with America

On est en 2002. Dans les cours d’école, les sweats Dia le disputent aux baggys ; Rohff est le boss incontesté du rap en France, on l’écoute sur baladeur CD. L’équipe de France est humiliée en Corée et au Japon, Thierry Roland et Jean-Michel Larqué n’en croient pas leurs yeux. Dans un immense pays d’Asie centrale, une coalition internationale corrige un régime religieux qui a soutenu l’attentat qui a fait le 11 septembre 2001 à New-York entrer le monde dans le XXIe siècle. Pour Cletus T. Judd, c’est l’occasion de rappeler : « Don’t mess with America / Or we’ll beat you red, white and blue / Don’t mess with America / That’s the last thing you wanna do » *.

Cette chanson, monument de la parodie country des années Bush, on ne sait pas si Chuck Blazer, Jack Warner, Jeffrey Webb et toute la joyeuse troupe des dirigeants de la FIFA de l’époque l’a entendue. Aujourd’hui, pour ceux qui sont encore en vie, peut-être se disent-ils qu’ils auraient été bien inspirés de le faire. Le 2 décembre 2010, les Etats-Unis sont en colère et ont l’impression qu’on a mess with them.

« C’est la piquette Jack ! »

Candidats à l’organisation de la Coupe du monde 2022, tout les désignait comme l’immense favori. A l’issue du premier tour de scrutin, ça commence déjà à sentir le pâté pour Oncle Sam. Il finit deuxième derrière un pays qu’on peine encore à placer sur une carte : le Qatar. Deuxième et troisième tour, samo. Le Qatar est devant mais on croit encore à la remontada des États-Unis qui agrège bon an, mal an, les votes des autres candidats malheureux. Finale Qatar-USA, on pense que le match est plié. Que personne n’osera la blague de contrarier les stars and stripes. 14 voix à 10, crack, le Qatar organisera la Coupe du monde de football 2022.

Le comité d’organisation américain l’a mauvaise. Il veut comprendre, analyse les votes et leur dynamique, il n’ignore pas la composante géo-politique et économique de ce genre de désignation. Il demeure tout de même circonspect lorsqu’en comptant et recomptant il s’aperçoit que les votes qu’il s’était assuré d’avoir n’y sont pas tous. Team USA comprend qu’il s’est fait doubler par plus malin. Le FBI commence alors son enquête. Dans le viseur, ils ont Chuck Blazer.

Apparatchik Blazer

Ça fait plusieurs années que l’administration américaine suit le bonhomme. Dirigeant de la CONCACAF et de la FIFA, Chuck Blazer est le prototype de l’apparatchik. Vice-président de Team USA à partir de 1984, il forme avec Jack Warner le duo qui dirige la confédération nord et centrale américaine depuis 1990. A Warner la présidence, à Blazer le secrétariat général. Membre de droit, Warner s’arrange pour placer en 1996 dans le comité exécutif de la FIFA, dirigée alors par Joao Havelange, son ami CB. Le comité exécutif représente alors un lieu de pouvoir majeur du football mondial puisqu’il est chargé, entre autres choses, de désigner les pays organisateurs des Coupes du monde. Ils sont selon les années jusqu’à 23 membres à devoir choisir entre les candidatures proposées. Autant dire que chaque voix compte et que chacun des membres est tour à tour bichonné par les comités d’organisation.

Chuck Blazer aime qu’on le bichonne. Dans le blog qu’il tient entre 2007 et 2014, on peut le voir entouré de tout ce que le football compte de dirigeants. On le voit aussi avec Nelson Mandela, la Princesse impériale Takamado du Japon, dîner dans les meilleurs restaurants, vanter la qualité de tel caviar ou déguster la vodka idoine.

Le train de vie de Chuck Blazer intrigue les enquêteurs. En hommes de goût et comme ils connaissent leurs classiques, les fédéraux s’intéressent d’abord au contribuable Blazer. Jackpot Jack ! Charles Gordon Blazer ne paye aucun impôt depuis près de 20 ans. Entre son hummer, ses vacances à Miami ou aux Bahamas où il se rend en jet privé, son manoir de Long Island, ses appartements de la Trump Tower loués pour 18000$ et 6000$ chacun, Chuck ne semble pourtant pas le modèle idéal pour la couverture de « Non Imposable Magazine ».

10% sur le Blazer

C’est l’angle d’attaque que choisit le FBI pour interpeller l’Américain et lui mettre la pression. A sa convenance : il collabore ou il plonge pour fraude fiscale et corruption organisée. Perpétuité, big time ! Big Chuck n’hésite pas longtemps. Il collabore et révèle au Bureau les dessous de la corruption généralisée qui règne à la FIFA. Mais comme il faudra plus que les aveux d’un corrompu pour faire tomber des dizaines d’autres corrompus, le FBI demande à Blazer de prendre attache avec ses petits camarades et de les enregistrer. Les conversations devront être suffisamment explicites pour qu’un juge américain accepte de délivrer des mandats. Faire parler ses collègues, les mettre suffisamment à l’aise pour qu’il se livrent, ça n’est pas très difficile pour Chuck Blazer.

Il faut dire qu’un homme surnommé « Monsieur 10% », ça met tout de suite à l’aise quand il s’agit de parler gros sous. Via sa société écran Sportvertising basée aux Iles Cayman, il a sanctuarisé une commission de 10% dans les contrats de la CONCACAF, en particulier les contrats de droits de retransmission. La corruption, les commissions et les rétro-commissions, il en connait des brouettes et tout le monde a l’air de s’en amuser à la FIFA. Entre 2011 et 2013, il continue mine de rien son petit bonhomme de chemin. De bars d’hôtel en suites de palace, il enregistre. Des promesses de pots de vin, des voix achetées, tout ce qui pourra permettre à la justice américaine de démonter ce vaste réseau de corruption.

Amende pas trop amère

Chuck Blazer joue son rôle à la perfection. Personne ne se doute que sous ses airs de papy gâteau plus habitué à en croquer qu’à les préparer se cache un espion du FBI. Point d’orgue de son moment Le Carré : les JO de Londres. On l’équipe d’un micro/porte-clefs, comme sorti du laboratoire de Q. Il y enregistre les responsables des candidatures russe et australienne essayant de leur faire dire ce que le FBI veut entendre. Jusqu’en 2013, il enregistre tout ce que la FIFA compte de dignitaires, jusqu’à son président Blatter.

Quand le Bureau relève Chuck Blazer de ses fonctions et que les révélations le font de plus en plus vaciller, l’Américain démissionne de toutes ses fonctions. Pour les poursuites de corruption, de fraude fiscale et de racket pour lesquelles il était poursuivi, il plaide coupable. Il est condamné à payer une amende 1,9 millions de dollars. Entre 1990 et 2011, Chuck Blazer aurait détourné jusqu’à 20 millions de dollars.

*Ne déconne pas avec les Etats-Unis / Ou on va te botter le train en rouge, blanc et bleu / Ne déconne pas avec les Etats-Unis / C’est le dernier truc que tu veux faire

Vous pouvez retrouver ici les attendus du jugement rendu contre Chuck Blazer en 2015.

JMPPMJ


Talking Heads et Pannetone

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Football

Ligue 2 : Valenciennes se relance face au Paris FC

Christophe Beaumont

Publié

le

Ligue 2 - Valenciennes se relance face au Paris FC
Photo Icon Sport

Ligue 2 – 20ème journée – Reporté à cause des chutes de neiges qui se sont abattues, il y a 10 jours, sur le Nord de la France, le match opposant Valenciennes au Paris FC a enfin pu se dérouler. Si les Nordistes pouvaient reprendre espoir pour les barrages, les Parisiens avaient l’occasion de retrouver le top 5. Au terme d’une partie très disputée, les hommes en forme de VA ont permis au club hennuyer de l’emporter et de se relancer dans ce championnat. Score final : 2-0. 

Alors que le Paris FC venait d’annoncer, plus tôt dans la journée, qu’il se séparait de Jonathan Pitroipa d’un commun accord, René Girard pouvait compter sur un effectif quasiment au complet. Cela n’était pas vraiment le cas pour Olivier Guégan. En effet, l’entraîneur du club hennuyer devait faire avec de la jeunesse au milieu de terrain puisque Julien Masson, Sessi d’Almeida et Jaba Kankava manquaient à l’appel. Tandis que les Valenciennois sont très irréguliers jusque-là, ils gardaient l’espoir d’accrocher les places de barragiste. Une victoire était pour cela impérative face à des Parisiens qui ont retrouvé le chemin de la victoire face à Amiens (4-2), samedi dernier.

Statu quo

19h, le coup d’envoi était donné au Stade du Hainaut. Les Rouges contre les Bleus, non, nous n’assistions pas à un match de Babyfoot. Ce sont bien 22 joueurs en chair et en os qui foulaient la pelouse du Hainaut. Le premier quart d’heure ressemblait plutôt à un round d’observation. Malgré le manque d’occasions franches de part et d’autre, les débats étaient bien agréables à suivre, tant les deux équipes y mettaient du cœur à l’ouvrage.

Après cela, la première occasion dangereuse de la partie sera parisienne. Une frappe enroulée de Gaëtan Laura obligera Jérôme Prior à se détendre de tout son long pour repousser le cuir (23’). Ainsi, la demi-heure de jeu pointait le bout de son nez. Il fallait, alors, être attentif sur les pertes de balles, pour des Valenciennois qui se faisaient systématiquement surprendre en contre.

De cette manière, c’est au terme d’une première période animée mais pauvre en véritables occasions de buts, que les deux formations se séparaient sur un score nul et vierge. Un premier acte dominé par VA, mais c’était bien les visiteurs les plus incisifs, notamment dans le jeu de transition. 0-0 à la pause.

La meilleure défense, c’est l’attaque

Le temps de reprendre des forces et les acteurs de la rencontre repartaient, pied au plancher, pour en découdre dans ce deuxième acte. Peu avant l’heure de jeu, c’était au tour de Baptiste Guillaume de faire chauffer les gants du gardien adverse. L’attaquant des Rouge et Blanc alertait Vincent Demarconnay d’une grosse frappe lointaine (56’).

C’est 3 minutes plus tard que venait l’ouverture du score pour les locaux. Joffrey Cuffaut déboulait à toute blinde vers le but depuis son côté droit, son tir croisé était impeccable pour finir sa course dans le petit filet opposé (59’, 1-0). Le défenseur confirmait, par ailleurs, sa grande forme actuelle avec son 7ème but de la saison.

En grande forme également, le duo Guillaume-Cabral s’illustrait ensuite pour doubler la mise. Le premier offrait un ballon parfait pour le second qui trompait le gardien d’un plat du pied (69’, 2-0). Le score n’évoluait plus dans cette rencontre. Valenciennes se relançait ainsi en revenant à 4 points de son adversaire du jour. 2-0, fin du match.

Christophe Beaumont


Lire la suite

Football

Premier League : Thomas Tuchel retrouve un banc à Chelsea

Julien Correia

Publié

le

Premier League - Thomas Tuchel retrouve un banc à Chelsea
Photo Getty Images

L’ancien technicien allemand du PSG Thomas Tuchel succède à Franck Lampard sur le banc de Chelsea. S’il rebondit rapidement dans un club ambitieux, il devra rapidement remettre sur les bons rails une équipe qui connaît un coup de blues.

Suite au limogeage de Franck Lampard ce lundi, c’est Thomas Tuchel qui a été choisi pour lui succéder. L’ancien coach de la capitale retrouve donc un banc un mois à peine après son licenciement de Paris. Celui qui avait conduit le club parisien à sa première finale de Ligue des Champions était sorti de son mandat avec un sentiment tout de même mitigé. Des résultats irréguliers, une qualité de jeu trop peu souvent au rendez-vous et une relation compliquée avec Leonardo auront donc eu raison de lui. Tuchel a signé un contrat de 18 mois, soit jusqu’à la fin de la saison 2021/2022, avec une année en option.

Il va retrouver son ancien capitaine

L’un des faits marquants de la fin de son aventure parisienne était ses prises de parole face aux médias. Et notamment lors du mercato estival. Il n’avait pas hésité à remettre en cause le travail de Leonardo face aux recrues qui se faisaient attendre. Mais également face à la gestion des fins de contrat et notamment de celle du capitaine Thiago Silva que Tuchel souhaitait conserver.

Bonne nouvelle pour lui, il va pouvoir retrouver O Monstro, qui avait donc décidé de traverser la Manche l’été dernier. Nul doute que Thomas Tuchel s’appuiera sur le Brésilien pour faire passer ses idées. En dépit de ses 36 printemps, le défenseur central est auteur de prestations solides chez les Blues. Le technicien allemand retrouvera également des compatriotes. Avec la présence de Werner, Havertz et de… Rudiger que Tuchel souhaitait enrôler l’été dernier.

Lampard, la fin de la belle histoire

Du côté de Franck Lampard, après une première saison prometteuse, qualifiant le club pour la Ligue des Champions, il était attendu au tournant. Avec plus de 200 millions injectés sur le marché des transferts, le club Londonien se montrait ambitieux. Werner, Zyech, Havertz, Chillwell ont notamment été recrutés pour jouer le titre. Après un début de saison satisfaisant, les Blues ne sont que l’ombre d’eux-mêmes depuis des semaines. Une courbe de résultat négative qui est synonyme de 9e place à l’heure actuelle. Et de fin de l’histoire pour l’ancienne idole de Stamford Bridge.

Pour son successeur la mission sera de retrouver le podium en Premier League. Et de passer l’obstacle de l’Atletico de Madrid en 8e de finale de la Ligue des Champions d’ici 3 semaines. Un challenge excitant pour le technicien allemand qui sera scruté attentivement. Les supporters des Blues espérant sans doute que Tuchel connaisse plus de réussite qu’un ancien technicien du PSG étant venu exercer du côté de Londres récemment… Et de rêver à des retrouvailles avec le PSG en Ligue des Champions… Mais là nous en sommes encore au domaine de la fiction.

Julien Correia


Lire la suite

Football

Football – Premier League : notre pronostic pour Everton – Leicester

Nico

Publié

le

Par

Football - Premier League notre pronostic pour Everton - Leicester
Dicodusport

PREMIER LEAGUE – Everton accueille Leicester lors de la 20ème journée du championnat anglais. Notre pronostic pour cette rencontre.

Everton – Leicester : Mercredi 27 janvier, 21h15

Deux équipes en forme du championnat anglais s’affrontent ce mercredi soir. Everton est 6ème mais avec deux matchs en retard sur certaines équipes et reste sur 7 victoires sur ses 9 derniers matchs disputés, toutes compétitions confondues. Leicester est de son côté invaincu depuis 8 matchs avec notamment 6 succès. L’issue de la rencontre est indécise tant les deux équipes sont armées pour poser des problèmes à leur adversaire. On voit un match ouvert et on part donc sur les deux équipes qui marquent.

Mercredi 27 janvier, 21h15 Les 2 équipes vont-elles marquer ?
Everton – Leicester
Oui
1.68
Non
1.88

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Lire la suite

Football

Calendrier Ligue 1 2020/2021 – 20ème journée : Programme et résultats

Nico

Publié

le

Par

Dicodusport

FOOTBALL – La Ligue 1 se poursuit avec 9 matchs au programme. Programme et résultats de la 20ème journée.

– JOURNÉE 20 –

VENDREDI 15 JANVIER 2021
MONTPELLIER HSC 2 – 3 AS MONACO
SAMEDI 16 JANVIER 2021
OLYMPIQUE DE MARSEILLE 1 – 2 NÎMES OLYMPIQUE
ANGERS SCO 0 – 1 PARIS SAINT-GERMAIN
DIMANCHE 17 JANVIER 2021
STADE BRESTOIS 29 1 – 2 STADE RENNAIS FC
FC LORIENT REPORTÉ DIJON FCO
FC NANTES 1 – 1 RC LENS
OGC NICE 0 – 3 FC GIRONDINS DE BORDEAUX
RC STRASBOURG 1 – 0 AS SAINT-ÉTIENNE
LOSC LILLE 2 – 1 STADE DE REIMS
OLYMPIQUE LYONNAIS 0 – 1 FC METZ
MERCREDI 27 JANVIER 2021
FC LORIENT 21H00
Téléfoot
DIJON FCO

Dicodusport


Lire la suite

Football

Football – Ligue 1 : notre pronostic pour Lorient – Dijon

Nico

Publié

le

Par

Football - Ligue 1 notre pronostic pour Lorient - Dijon
Dicodusport

LIGUE 1 – 20ÈME JOURNÉE – Lorient reçoit Dijon dans le cadre de la 20ème journée du championnat français. Notre pronostic pour la rencontre.

Lorient – Dijon : Mercredi 27 janvier, 21h00

Match entre deux équipes relégables qui va valoir cher surtout pour les Merlus. Lorient vit des semaines bien compliquées après pourtant un début de saison correct et se retrouve bon dernier de Ligue 1. Dijon est dix-huitième mais sa saison est un peu l’inverse de celle des Lorientais avec du mieux récemment après un début raté. Lors de sept de ses huit derniers matchs, il y a eu deux buts ou moins dans les rencontres de Dijon donc on part sur moins de 2,5 buts dans ce match qui devrait être fermé car le vaincu perdra gros.

Mercredi 27 janvier, 21h00 – de 2,5 buts dans le match
Lorient – Dijon
1.62

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

Ski alpin - Coupe du monde 2020-2021 - Le classement général hommes Ski alpin - Coupe du monde 2020-2021 - Le classement général hommes
SkiIl y a 20 minutes

Ski alpin – Coupe du monde 2020/2021 : le classement général hommes

SKI ALPIN 2020-2021 - Découvrez le classement général hommes de la Coupe du monde de ski alpin 2020-2021.

Slalom de Schladming - Clément Noël et Alexis Pinturault sur le podium, Schwarz s'impose Slalom de Schladming - Clément Noël et Alexis Pinturault sur le podium, Schwarz s'impose
SkiIl y a 43 minutes

Slalom de Schladming : Clément Noël et Alexis Pinturault sur le podium, Schwarz s’impose

SKI ALPIN 2020-2021 - Ils ont été énormes ! Ce mardi, Clément Noël et Alexis Pinturault ont réalisé un slalom...

Ligue 2 - Valenciennes se relance face au Paris FC Ligue 2 - Valenciennes se relance face au Paris FC
FootballIl y a 2 heures

Ligue 2 : Valenciennes se relance face au Paris FC

Ligue 2 - 20ème journée - Reporté à cause des chutes de neiges qui se sont abattues, il y a...

Ski alpin - Schladming - Le classement du slalom hommes Ski alpin - Schladming - Le classement du slalom hommes
SkiIl y a 2 heures

Ski alpin – Schladming : le classement du slalom hommes

SKI ALPIN 2020-2021 - Découvrez le classement du slalom hommes de la Coupe du monde de ski alpin à Schladming...

Premier League - Thomas Tuchel retrouve un banc à Chelsea Premier League - Thomas Tuchel retrouve un banc à Chelsea
FootballIl y a 3 heures

Premier League : Thomas Tuchel retrouve un banc à Chelsea

L'ancien technicien allemand du PSG Thomas Tuchel succède à Franck Lampard sur le banc de Chelsea. S'il rebondit rapidement dans...

[Vidéo] L'incroyable Candide Thovex dans ses œuvres [Vidéo] L'incroyable Candide Thovex dans ses œuvres
SkiIl y a 3 heures

[Vidéo] L’incroyable Candide Thovex dans ses œuvres

Ses apparitions sont rares, mais elles sont toujours remarquées, et remarquables. Candide Thovex a publié une vidéo de deux minutes...

Vendée Globe 2020 : le classement de la course Vendée Globe 2020 : le classement de la course
Vendée Globe 2020Il y a 4 heures

Vendée Globe 2020 : le classement de la course

VOILE - Découvrez le classement en temps réel du Vendée Globe 2020, la 9ème édition de la course autour du...

WRC : Les 6 pilotes les mieux payés en 2021 WRC : Les 6 pilotes les mieux payés en 2021
WRC 2021Il y a 5 heures

WRC : Les 6 pilotes les mieux payés en 2021

WRC 2021 - Le site Sportune a, via les estimations de Sportekz, dévoilé les salaires annuels des 6 pilotes de...

Football - Premier League notre pronostic pour Everton - Leicester Football - Premier League notre pronostic pour Everton - Leicester
FootballIl y a 5 heures

Football – Premier League : notre pronostic pour Everton – Leicester

PREMIER LEAGUE - Everton accueille Leicester lors de la 20ème journée du championnat anglais. Notre pronostic pour cette rencontre.

FootballIl y a 5 heures

Calendrier Ligue 1 2020/2021 – 20ème journée : Programme et résultats

FOOTBALL - La Ligue 1 se poursuit avec 9 matchs au programme. Programme et résultats de la 20ème journée.

Advertisement

Sondage

[Sondage] À quelle place le XV de France va-t-il terminer le Tournoi des 6 Nations 2021 ?

Vendée Globe 2020

Vendée Globe 2020 : le classement de la course

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés