Nous suivre

Actualités

Florent Manaudou, un retour plus que prometteur

Publié le

Présent à Rome ce vendredi, Florent Manaudou a montré qu’il était déjà dans l’allure pour son retour à la compétition en grand bassin. Un pari déjà réussi, donc, quelques semaines après l’annonce de son comeback.

Dix semaines. C’est le temps qu’il aura fallu à Florent Manaudou pour retrouver un niveau international en grand bassin. Après avoir repris sérieusement l’entraînement au début du mois d’avril, le champion olympique du 50m nage libre à Londres en 2012 était de retour à la compétition ce vendredi, toujours sur cette même distance, évidemment. Résultat des courses, le nageur de 28 ans a rassuré tout son monde. Le natif de Villeurbanne a signé un temps de 21.73 en série, avant de prendre la deuxième place de la finale en 21.72, soit le 8ème chrono de la saison, derrière le Brésilien Bruno Fratus, meilleur performeur mondial de l’année, auteur d’un 21.42 en finale.

Les 21 secondes en ligne de mire

Celui qui s’entraîne en Turquie, et qui s’était consacré au handball après les JO 2016 à Rio, a donc montré à ses concurrents qu’il était déjà fort, avant de monter, certainement, en puissance jusqu’aux Jeux de Tokyo. D’ailleurs, le Français ne se le cache pas. Tout en ne manquant pas de se féliciter de sa prestation à Rome, il vise haut en vue de l’échéance nipponne : « Ça fait dix semaines que je nage pour ça et je suis content parce que j’étais un nageur d’entraînement et maintenant je suis un nageur de compétition […] J’ai plus gagné là en dix semaines que je gagnerai en un an », avant d’annoncer ses objectifs : atteindre les « 21 secondes » et « gagner les Jeux en 21.1 ou 21.2. ». Rien que ça.

Si le nageur tricolore le clame haut et fort, « je n’ai rien perdu de mon envie », il devra redoubler d’efforts pour atteindre, de nouveau, les sommets. En attendant, place aux vacances, avant la reprise de la préparation au mois d’août. Le frère de Laure reviendra ensuite à la compétition cet automne, vraisemblablement à Indianapolis et à Naples.

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une