Nous suivre

Basket-ball

Jeep Elite : JD Jackson prend les rênes de Gravelines-Dunkerque

Maxime Cazenave

Publié

le

Jeep Elite - JD Jackson prend les rênes de Gravelines-Dunkerque
Photo LNB

JEEP ELITE – Vacant depuis le limogeage de Serge Crevecœur lundi dernier, le poste d’entraîneur de Gravelines-Dunkerque a trouvé preneur. Trois ans après son départ de l’ASVEL, JD Jackson fait son retour sur un banc français pour essayer de redresser une équipe qui se rapproche dangereusement de la zone rouge.

C’est un nom bien connu qui fait son retour au bord des parquets de Jeep Elite ! Perdu de vue depuis son licenciement de l’ASVEL en 2018, JD Jackson va reprendre du service du côté de Gravelines-Dunkerque.

Un coach expérimenté pour redresser la barre

La mission ne sera pas évidente pour le Franco-Canadien. Embourbée dans une terrible spirale négative (7 défaits consécutives), la sinistrose est palpable du côté de la BCM, et les mauvaises nouvelles s’enchaînent. A l’image de la nouvelle blessure récent d’Erik McCree qui ne peut pas être compensée.

Le conseil d’administration s’est donc réuni ce mercredi soir. Après avoir évincé Serge Crèvecoeur lundi dernier, suite à une nouvelle défaite face à Nanterre, la décision a été prise d’engager un homme de 52 ans possédant une grosse expérience. Ancien international canadien et véritable légende du Mans (sept saisons entre 1999 et 2006, son numéro 14 est retiré à Antarès), JD Jackson a par la suite exercé durant dix années en Pro A. Entre 2008 et 2014, c’est sur le banc du Mans qu’il exerce en premier avant de passer près de quatre saisons du côté de l’ASVEL (2014-2018).

Depuis son limogeage, il n’a pas entraîné d’autres équipes, mais est resté malgré tout actif. Dernièrement, il a ainsi fait partie du staff de l’équipe nationale du Canada bénévolement. Resté dans la région lyonnaise entre deux allers-retours dans son pays natal, il va donc prendre la direction du Nord pour essayer de sauver une institution de la Jeep Elite en grand danger, avec une seule victoire d’avance sur Champagne Basket, 17e).

 


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a toujours été une vocation. Quand les autres sortaient les cartes Pokémon ou Yu-Gi-Oh dans la cour de l’école, je ripostais avec des cartes Panini ou des fiches Onze Mondial. La puissance de Jean-Claude Darcheville n’a pas d’égal.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une